OpenBSD 5.5 : vous reprendrez bien du poisson globe ?

Comme tous les six mois, je prends un plaisir intellectuel tout onaniste à tester l’avancement d’OpenBSD sur un domaine où il n’est pas prévu à l’origine, la bureautique. Il faut dire que désormais, il y a un port pour Gnome 3.10.2, KDE SC 4.11.5 (en parallèle du 3.5.10), LibreOffice 4.1.4, ce qui est quand même du beau monde. Sans oublier que le bug de l’an 2038 sera désormais un mauvais souvenir pour les utilisateurs d’OpenBSD.

J’ai récupéré l’ISO, énorme comme d’habitude, un peu plus de… 200 Mo.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c ftp://ftp.fr.openbsd.org/pub/OpenBSD/5.5/amd64/install55.iso
–2014-05-01 11:03:56– ftp://ftp.fr.openbsd.org/pub/OpenBSD/5.5/amd64/install55.iso
=> « install55.iso »
Résolution de ftp.fr.openbsd.org (ftp.fr.openbsd.org)… 145.238.209.46
Connexion à ftp.fr.openbsd.org (ftp.fr.openbsd.org)|145.238.209.46|:21… connecté.
Ouverture de session en tant que anonymous… Session établie.
==> SYST … terminé. ==> PWD … terminé.
==> TYPE I … terminé. ==> CWD (1) /pub/OpenBSD/5.5/amd64 … terminé.
==> SIZE install55.iso … 248283136
==> PASV … terminé. ==> RETR install55.iso … terminé.
Taille : 248283136 (237M) (non certifiée)

100%[======================================>] 248 283 136 1,26MB/s ds 2m 31s

2014-05-01 11:06:27 (1,57 MB/s) – « install55.iso » sauvegardé [248283136]

Contrairement aux précédents billets, dont celui sur OpenBSD 5.4, j’ai pu utiliser VirtualBox.

L’installation est toujours aussi simple, du moins si on comprend l’anglais et que l’on est pas effrayé par le mode texte.

Après l’installation, j’ai utilisé le PKG_PATH suivant pour les paquets logiciels dans le fichier .profile du compte root :

PKG_PATH=ftp://ftp.fr.openbsd.org/pub/OpenBSD/5.5/packages/amd64/
export PKG_PATH

Il suffit de se déconnecter et se reconnecter pour que l’on puisse passer à l’étape suivante.

Avant toute chose, j’ai rajouté nano, zip, unzip, p7zip et xz pour avoir quelques outils pour éditer plus facilement les fichiers de configuration :)

pkg_add -v zip unzip p7zip xz nano

L’installation de Gnome pour voir si cela fonctionne ?

pkg_add -v gnome gnome-extra. L’installation est assez longue, sûrement liée à la surcharge du jour de sortie d’OpenBSD 5.5.

Pour completer le support audio : pkg_add -v gstreamer1-plugins-bad gstreamer1-plugins-ugly

A chaque fois qu’il m’a demandé un choix, j’ai pris l’option 0, celle par défaut. Pour le côté bureautique ? pkg_add -v libreoffice-i18n-fr mozilla-dicts-fr

La navigation sur internet ? On va installer Mozilla Firefox 26 : pkg_add -v firefox-i18n-fr. Si vous préférez la version long terme : pkg_add -v firefox-esr-i18n-fr. Pour la technologie Flash ? Pas mieux que ce bon vieux Gnash, malheureusement.

J’ai rajouté ceci au fichier .profile de mon utilisateur classique et du compte root pour être certains de ne pas avoir de mauvaise surprise.

LANG=fr_FR.UTF-8
MM_CHARSET=UTF-8
LC_ALL=fr_FR.UTF-8
LC_COLLATE=POSIX
export LANG MM_CHARSET LC_ALL LC_COLLATE

Pour obtenir un Gnome fonctionnel, j’ai trouvé un article sur Undeadly dédié à Gnome 3.10, vidéo à l’appui dans le corps de l’article.

J’ai donc copié les commandes, même si je n’ai pas rajouté gdm, par simple sécurité.

echo 'multicast_host=YES' >>/etc/rc.conf.local
echo 'pkg_scripts="${pkg_scripts} dbus_daemon avahi_daemon gdm"' >>/etc/rc.conf.local

Mais, la malchance arrivant, j’ai eu droit, encore une fois à l’écran de la mort !

Après avoir enlevé Gnome, j’ai installé Xfce 4.10 avec un petit : pkg_add -v xfce xfce-extras consolekit xdg-user-dirs. J’ai rajouté Midori et Claws Mail. Pour l’audio, j’ai utilisé Audacious.

Pour lancer Xfce, j’ai créé le fichier .xinitrc avec le contenu suivant :

exec ck-launch-session startxfce4

Pour avoir un montage automatique des périphériques, j’ai ajouté hotplug-diskmount trouvé via un article de undeadly. Pour tous les détails techniques, je vous y renvoie, c’est assez amusant !

J’ai ensuite capturé l’ensemble en vidéo, histoire de montrer OpenBSD 5.5 en direct.

Dommage que j’ai été obligé une nouvelle fois d’utiliser Xfce 4.10, à cause de l’écran de la mort de gnome quand j’essaye de le lancer. Cela me déçoit un peu, mais c’est surement dû à l’utilisation d’une machine virtuelle.

Dommage aussi – est-ce dû à ma méconnaissance partielle d’OpenBSD ? – que je ne sois pas arrivé à monter automatiquement les supports amovibles, même en essayant avec hotplug-diskmount. Ce qui est ennuyeux au final :(

On reste toujours loin du confort qu’offre une distribution GNU/Linux sur certains plans. Mais un jour, dans quelques années, on pourra avoir un OpenBSD comme station de travail bureautique sans presque se poser de questions !

8 réflexions au sujet de « OpenBSD 5.5 : vous reprendrez bien du poisson globe ? »

  1. Il faudrait arrêter de créer le fichier .xinitrc à chaque fois.
    Xfce (et c’est le seul bureau qui le fait) fournit déjà ce script (bien plus complet, prise en charge de dbus, polkit, etc.) . Il est disponible dans xfce4-session.

    Pour le montage des périphériques, il vaut mieux utiliser sysutils/toad. Il est utilisé notamment dans la vidéo concernant GNOME.

    1. Merci pour l’info. Toad ? Pas mieux, j’aurais du le préciser dans l’article. Surtout que je n’avais pas toutes les informations le concernant.

      Je réessayerais avec toad, plus tard.

      Dommage que Gnome me fasse un écran de la mort sous VirtualBox à chaque fois.

      Merci pour ton commentaire qui m’apporte pas mal d’info !

  2. Observation étonnante : l’iso de la 5.5 est datée du 5 Mars 2014, alors que la release officielle a été annoncée aujourd’hui (1 Mai 2014). Donc cette version 5.5 était prête depuis 2 mois et n’a pas bougé depuis ?

  3. Tu m’as donné envie d’écouter la chanson, je me suis donc empressé d’aller la chercher.
    J’ai téléchargé l’iso mais je ne sais pas si je pourrais tester.
    A pluche.

Les commentaires sont fermés.