Mon premier livre, « Arkaïa ».

On dit souvent que l’on est jamais mieux servi que par soi-même. Je profite donc de l’existence de mon blog pour vous parler de mon premier livre, publié avec Atramenta, qui s’appelle « Arkaïa ».

C’est un très vieux projet, dont j’avais tracé les premières ébauches en… 1999 ! Puis, la vie étant ce qu’elle est, j’ai dû mettre en pause ce projet. De plus, je sentais qu’à l’age de 25 ans, je n’avais pas la maturité nécessaire, ni le style qui s’imposait pour un tel roman.

En juin 2012, sur les conseils d’une personne que je tiens à remercier, j’ai repris la rédaction de l’histoire qui était resté en plan durant une douzaine d’années. De 100 pages que je comptais rédiger à l’origine, je suis arrivé à plus de 300 en l’espace de huit long mois d’écriture, uniquement effectué sur mon temps libre. Ensuite, j’ai mis le texte en repos, le cerveau aussi durant quelques semaines, et j’ai rédigé quelques textes plus courts que vous trouverez sur mon espace Atramenta.

Le résumé de l’histoire ? Voici ce que dit le quatrième de couverture.

Une bulle de vie perdue dans l’immensité de l’univers. Voilà Arkaïa. Une de ses jeunes habitantes, Laura-358, rêve en observant le vide qu’elle voit à travers la verrière du jardin de détente : vivre libre auprès de ses proches, et surtout de son compagnon qu’elle aime à la folie.

Cependant le temps de l’insouciance leur est compté. Avant quatre années, elle devra prendre la relève de ses parents et gérer Arkaïa sous les ordres de l’Ordinateur Central.

Ils n’auront ensuite que vingt années pour réaliser le rêve le plus fou… Trouver un monde où s’établir, mission d’Arkaïa.

Prenez le mythe de l’Arche de Noé, rajoutez une pincée de l’Age de Cristal, et vous obtiendrez l’histoire d’Arkaïa.

Le livre est pour le moment uniquement disponible au format papier, mais la version électronique (mobi pour kindle, epub pour les autres tablettes de lecture) sera très vite disponible.

Si vous trouvez que 15,90 € est cher pour un livre papier, je vous conseille d’aller faire un tour dans le rayon des hypermarchés consacré aux livres au format A5, et d’une épaisseur d’environ 400 pages.

La version électronique sera à 5,99€. Cher ? Dans les exemplaires de vérification qui m’ont été envoyé, on tourne dans les 800 pages hors couverture et table des matières.

Ajout au 28 avril 2014 : Le livre est disponible chez Atramenta au format électronique désormais, sans DRMs.

Même si avec ce livre en auto-édition, je ne peux pas prétendre devenir un best seller, j’ai surtout eu envie de vous proposer cette histoire qui me tenait à coeur.

A vous de voir, maintenant !

Vous aimez ceci ? Partagez-le !

22 réflexions au sujet de « Mon premier livre, « Arkaïa ». »

  1. Telcoced

    Sympa ! Bonne chance pour ce premier essai. En version électronique c’est plutôt très bon marché, le prix papier quant à lui n’est pas excessif c’est clair mais les frais de port plombent un peu…

  2. Solange

    Bonjour, Est-ce que cette œuvre est publiée sous licence libre, et si non, le sera-t-elle (certains libèrent leurs œuvres lorsqu’ils ont eu un retour financier ou notoire satisfaisant) ?

    1. Frederic Bezies Auteur de l’article

      Pour le moment, elle est sous licence commerciale. Et j’ignore si je la libèrerais à terme. Déjà ne pas mettre de menottes numérique au format électronique est une grande ouverture de ma part.

        1. Frederic Bezies Auteur de l’article

          J’ai toujours considéré que les menottes électroniques étaient des conneries monstrueuses. Si tu veux copier un fichier, tu finiras toujours par le faire.

          C’est une question de temps.

  3. Destination Passions

    Faisons les choses dans l’ordre, après mes propres pages, me voilà enfin. Tu sais que je suis très très curieuse de découvrir ton projet donc pas de souci dès que c’est dispo en numérique, j’essaierai de le placer au mieux dans le planning ;)
    Comme beaucoup d’autres ici, encore chapeau pour ton choix vis à vis des DRM mais te connaissant ce n’est pas une surprise.
    Après Fred le blogueur, voici Fred l’auteur !

    1. Frederic Bezies Auteur de l’article

      Prends ton temps pour le lire. J’espère seulement annoncer sa disponibilité rapidement.

      Pour les DRMs, c’est comme les drogues et la publicité dans les boites aux lettres… De la… :D

      Enfin, auteur ? Si tu le dis :D

  4. anatolem

    Est-ce que la photo de la page de couverture est de toi ?
    Je ne suis pas trop science-fiction mais j’ai lu tes autres oeuvres personnelles dont on peut penser que c’est de la même trempe.
    A pluche et bonne chance.

    1. Frederic Bezies Auteur de l’article

      Est-ce que la photo de la page de couverture est de toi ?

      Non. Une image sous licence libre CC-BY trouvée sur flickr.

      Je ne suis pas trop science-fiction mais j’ai lu tes autres oeuvres personnelles dont on peut penser que c’est de la même trempe.

      Ce qui veut dire en clair ?

      A pluche et bonne chance.

      Merci. Mais je ne me fais pas trop d’illusions sur les nombres de mes ventes.

      1. anatolem

        Disons que j’avais bien aimé « ta fiction historique » de La mort est mon métier et j’imagine que tu auras su ajouter un peu de « science » pour ton nouvel ouvrage de fiction.
        Je ne sais pas si cela éclaircira mon premier commentaire ;D
        A pluche.

  5. karim

    Bonjour,

    Je tenais à te féliciter pour l’ecriture de ce livre qui doit représenter une somme de travail considérable.
    Sans préjuger de la qualité de celui-ci, toute création artistique mérite respect et considération.

    Cordialement,

Les commentaires sont fermés.