« Trois balles dans le buffet » : pour se réconcilier avec les romans policiers.

J’avoue, mis à part le premier tome de Millenium, et les 5 premiers volumes de Camilla Läckberg, je suis vraiment fâché avec les romans policiers.

Il y a quelques semaines, Jérome Dumont a fait une promotion pour le quatrième volet des aventures de Rossetti & MacLane, « Trois balles dans le buffet« .

Je ne connaissais pas la série, et j’avoue que j’ai été bluffé. Outre le côté truculent des personnages, la description du milieu de la côte d’Azur est excellent avec des dialogues dignes de Michel Audiard dans l’esprit, on se trouve plongé dans un règlement de compte qui semble avoir foiré…

Ange Frattacci, parrain du milieu cannois se prend trois balles lors d’une agression, et se retrouve aux soins intensifs… Un avocat devenu un « ami » d’Ange va prendre de ses nouvelles tout en gérant le mariage d’un de ses collègues et ami, Roger Martinez.

Le duo entre l’avocat Gabriel Rossetti et sa compagne fondue d’informatique les plongent dans une histoire dont les rebondissements sont intéressants, car tout sauf prévisible contrairement à 90% des policiers actuels.

Sans trop vouloir vous spolier le plaisir, je pense que l’auteur s’est lâché avec l’audition au tribunal… Je n’en dirais pas plus, mais ça vaut son pesant de cacahuètes.

Maintenant que j’ai découvert la série, je pense lire les autres tomes. Du moins quand je serais dans l’envie de lire du policier.

C’est un bon petit roman (à peine 200 pages), mais il est vraiment idéal pour se changer les idées et avoir un policier francophone de qualité.

2 réflexions au sujet de « « Trois balles dans le buffet » : pour se réconcilier avec les romans policiers. »

  1. Destination Passions

    J’en doute pas ! Une collection policier qui a sa particularité de se passer davantage du côté judiciaire sans toute une équipe de policiers de terrain. J’avais pas vraiment accroché avec le premier Jeux Dangereux sans doute à cause de l’environnement des jeux vidéos mais alors que de plaisir avec l’aventure suivante à Cannes. Tous les autres restent donc en attente dans la liseuse y compris celui-ci. Avec Gab & co, on prend son pied ! Et l’ami Jérôme impose son style des plus agréable. A conseiller absolument !

    1. Frederic Bezies Auteur de l’article

      Parfaitement ! Je ne sais pas si tu as lu ce tome, mais c’est vraiment très bon. Je lirais les autres tomes un par un, car je ne suis pas un super fan des romans policiers. Jérôme m’a en partie réconcilié avec ce genre.

Les commentaires sont fermés.