La mi-avril 2014, ce n’est pas que la sortie de la distribution Ubuntu et de ses dérivées.

C’est aussi la sortie de la nouvelle génération de KDE SC. La version 4.13.0 de l’environnement né en octobre 1996 (même si sa version 1.0 est sorti en juillet 1998) est sortie hier.

Parmi les nouveautés, outre l’utilisation d’un nouveau moteur pour la recherche sémantique, c’est aussi des améliorations au niveau du client courrier, une nouvelle interface pour Okular (l’afficheur de documents), l’éditeur Kate amélioré, sans oublier des dizaines d’améliorations plus ou moins répandu dans la panoplie logicielle de KDE SC.

Au moment où j’écris ces lignes, l’environnement n’est disponible que dans les dépots de test de la distribution Archlinux, et que des recettes pour compiler cette version de KDE SC est disponible pour Gentoo, la plupart des distributions GNU/Linux seront mis à jour dans les semaines qui viennent.

C’est cependant dommage pour Kubuntu 14.04 LTS qui devra se contenter de la version précédente. Mais c’est le problème des distributions GNU/Linux à date de publication gravée dans le marbre.

Modification du 18 avril : apparemment, l’équipe de Kubuntu a pris les devants et intégré KDE SC 4.13 dans la 14.04 LTS. Merci à Tonypad dans les commentaires pour l’information.

J’ai voulu tester l’ensemble dans une machine virtuelle Qemu, avec une ArchLinux et les dépots de tests activés. J’ai aussi rajouté Calligra, Amarok et Digikam pour avoir un environnement logiciel aussi complet que possible. Pour donner un coup de fouet à Konqueror, j’ai rajouté le paquet kwebkitpart qui permet d’utiliser le moteur de rendu Webkit.

J’ai aussi fait copier mes images et les 70 Go de ma musicothèque pour tester Amarok avec une grosse collection musicale.

Autant dire que c’est très long… Faut dire que vu la taille de la base musicale, on va pas faire la fine gueule :)

4 heures pour copier 73 Go ?!

L’estimation était un peu excessive. Il n’a fallu qu’une grosse heure pour que la copie soit terminée. Pour Amarok, il faut installer les greffons gstreamer 0.10 et spécialement le greffon ffmpeg sinon, pas de lecture de mp3 ! Désolé pour le bruit de son du micro, et que la musique soit si peu audible, mais je n’avais pas un bon retour casque :(

Après avoir testé rapidement cette nouvelle mouture, plusieurs traits ressortent : elle est plus rapide, assez fluide. Il ne faut pas oublier que la vidéo a été faite dans une machine virtuelle, avec un circuit vidéo assez pourri.

Avec une vrai carte vidéo, il n’y a pas tous les ralentissement d’affichage qui sont visible à cause de l’émulation. Mais c’est quand même bluffant. C’est une très bonne mouture de l’environnement, les outils ont atteint un grand stade de maturité, et le nouveau moteur de recherche me laisse sur le popotin.

Si les logiciels utilisant GTK, comme LibreOffice ou Mozilla Firefox ne donnaient pas l’impression d’avoir subi une chirurgie esthétique au marteau piqueur, je pourrais envisager de migrer vers KDE SC. En tout cas, si vous utilisez déjà cet environnement, vous serez agréablement surpris.

Vous aimez ceci ? Partagez-le !

8 réflexions au sujet de « La mi-avril 2014, ce n’est pas que la sortie de la distribution Ubuntu et de ses dérivées. »

  1. lei00

    Très bon article! Pour le graphisme de Firefox et Libreoffice; des solutions existent. Un petit pacman -Ss kde gtk fera ton bonheur je pense :)
    L utilisation de Baloo en place de nepomuk va grandement profitera kde next je pense. Le choix de l inclure au prealable va egalementnous permettre de l aprivoiser un peu mieux.

  2. sebas66

    Whaou Fred qui s’intéresse à KDE !!!
    En tous les cas, j’adore ton coté franc et sans préjugés !
    J’adore ta façon de bloguer.
    J’adore Cinammon et KDE devant tous les autres bureaux !
    Bonne continuation

    Seb

  3. tonypad

    salut !!
    Merci pour cet excellent article sur KDE (mon bureau principal). Rien que de bonnes choses !!
    Juste une petite question : tu es sûr que Kubuntu 14.04 LTS n’est pas sortie avec KDE 4.13.0 ? dans la liste des paquets, c’est bien cette version de KDE qui est mentionnée. Je suis en train de la télécharger. Je verrais après installation…

  4. coolspot

    KDE comme environnement de bureau a l’air sympas et très customisable. Le truc que j’aime pas par contre c’est les application KDe toute moisi du genre Kopete, Konqueror, Kmail, Koffice

    Et vu que j’aime pas trop le mélange de librairie (j’ai quelque librairie QT que je suis obligé de mettre à cause de mon driver d’imprimante hélas.

    J’aimerai pas devoir installer KDE avec librairie QT + du GTK pour le reste parce que je trouve les applications GTK bien meilleurs (Firefox, Shotwell, Libre office, Virtual manager, Evolution, etc…)

  5. Eric GRANIER

    Salut,

    Après une installation en dur de Ubuntu 14.04 je n’ai pu me résoudre à utiliser Unity plus de 3 jours ;-) . Je pense que cette interface dévoilera son potentiel sur les prochaines tablettes de Canonical; sur un écran de PC ça reste pénible à utiliser.

    Autant dire qu’à la lecture de l’article et du commentaire de tonypad j’ai voulu installer et tester KDE 3.13.

    J’ai ramé à 34 Ko/s hier soir pour récupérer les paquets sur des serveurs surchargés mais ça en valait la peine; je crois que je vais tourner un moment avec cette version de Kubuntu 14.04.

    J’ai utilisé SSR pour faire une petite présentation du bureau. Je n’ai pas noté de bugs à chaud; on verra à l’usage mais pour le moment c’est du tout bon. Bravo à l’équipe de Kubuntu.

    Du coup la session Unity risque de rester un moment fermée.

    Bon WE de Pâques,

    soc84

Les commentaires sont fermés.