On ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif… Pourquoi oublier ce proverbe plein de réalisme ?

Derrière ce proverbe animalier, on trouve un problème lié à la fin de vie du vénérable et jadis détesté Microsoft Windows XP. Qui se souvient des articles haineux liés à l’activation de Microsoft Windows XP ? Pour les mémoires courtes, un article en anglais pour se souvenir de cette plaie qui a empoisonné la vie des utilisateurs en 2001-2002.


Même si Emmaubuntüs a poussé une gueulante justifiée
, il ne faut pas se leurrer. La plupart des personnes choisiront de changer d’ordinateur et ne se poseront pas plus de questions.

Ayant été faire mes courses alimentaires à l’hypermarché à l’oiseau cet après-midi, je suis passé au rayon micro-informatique. Outre le fait qu’il n’y a plus que quatre ordinateurs sous forme d’unité centrale pour une dizaine de PC portables et autant de tablettes, les prix sont étrangement bas, et les machines sous-équipées avec un classique : 4 Go de mémoire vive, 1 To de disque et un circuit vidéo ATI (donc pourri).

Le tout sous le dernier MS-Windows 8.1 qui se mettra à attaquer rapidement la falaise avec tous les inutiles-wares qui pollue une installation classique.

Inutile de préciser que les vendeurs avaient presque la salive coulant de la bouche en pensant à leur prime de fin de mois.

Le 17 avril, c’est la sortie de la nouvelle LTS d’Ubuntu avec sa floppée de versions officielles : Kubuntu, Xubuntu, Lubuntu pour ne prendre que les principales. Distribution devenue synonyme de Linux dans le grand public.

Certain(e)s linuxien(ne)s essayeront – et c’est tout à leur honneur – de voir quelques personnes utilisant le vénérable Microsoft Windows XP et essayeront de lui forcer la main en lui demandant de laisser sa chance à leur distribution GNU/Linux.

Cependant, cela risque de se casser les dents sur plusieurs obstacles. Le premier, c’est de pouvoir démarrer sur une clé USB.

Le deuxième, c’est de pouvoir faire fonctionner le matériel, en espérant que les prérequis seront largement dépassés. Pour la Xubuntu, même si cela date de la version 13.10 et que ce sera surement mis à jour, c’est sans appel : 20 Go de disques sont chaudement recommandés, ainsi que d’avoir au moins 1 Go de mémoire vive.

Ayant pu récupérer une ISO de la Xubuntu 14.04 LTS via le dépot des ISOs cdimage.ubuntu.com et la section xubuntu/daily-live/current, j’ai installé la Xubuntu 14.04 LTS.

L’installation demande presque 6 Go d’espace disque. Et vous n’aurez pas LibreOffice installé. Uniquement le duo Abiword et Gnumeric.

Ensuite, il faut passer par la logithèque ubuntu, et enlever Abiword et Gnumeric, installer LibreOffice. Autre indispensable, car il faut rester réaliste : les codecs non libres, du genre mp3, mp4 ou encore cette saleté de Flash…

Donc, il faut passer par le paquet Xubuntu-restricted-extras. Et donc espérer avoir une bonne connexion. Sans oublier les indispensables installations d’imprimantes, scanner, bref, de quoi s’arracher les cheveux durant trois heures.

J’ai oublié de mentionner le troisième point, et le plus important : la peur de l’inconnu et de la nouveauté. Ici, c’est le serpent de mer de la démocratisation du logiciel libre. Les utilisateurs et utilisatrices ont peur de faire des bétises, et surtout ont peur de ne pas pouvoir utiliser cette chose étrange qui ne ressemblent pas à ce qu’elle utilisait auparavant.

Ils trouveront toujours un neveu ou un petit-fils qui trouvera le moyen de leur récupérer une machine et de les former rapidement à Microsoft Windows 8.x. Et tous les efforts que vous aurez déployé, cela aura été aussi utile de que de pisser dans un violoncelle.

Maintenant, libre à vous de tenter votre chance, mais comme je l’ai déjà exprimé dans un article du mois de février 2014, la mort de MS-Windows XP est un marché presque perdu d’avance pour le logiciel libre, et c’est cela le plus dommageable dans l’histoire.

J’espère me tromper cependant…

18 réflexions au sujet de « On ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif… Pourquoi oublier ce proverbe plein de réalisme ? »

  1. Bonsoir à tous,

    Tout à fait d’accord avec vous sur ce fait.

    Merci encore Frédéric pour ton excellent blog, que je suis regulierement avec assiduité.

    @+

  2. Beaucoup d’utilisateurs de XP ne savent même pas ce qu’il se passe, du coup je ne les vois pas changer d’OS et encore moins se mettre à GNU/Linux…

  3. C’était pour rire, ou l’inverse…
    Juste, j’ai croisé un vista en redmondie ce week-end sans wifi ni son, pfuuu…
    Par curiosité, j’ai laché un respin 6 mois d’âge de Manja en live dessus & c’est comme si la machine me remerciait tant elle ronronnait…

  4. Méthode fantastique : – non ! Je ne vous « répare » pas votre machine qui rame, qui laggue , qui surchauffe, qui met 3 plombes à démarrer, qui est bourrée d’adware je ne touche plus à windows démerdez-vous avec votre zboub.

    Et une petite clé usb avec un live de Manjaro toujours dans la poche pour démontrer que c’est déconcertant de facilité d’avoir un os propre rapide et fonctionnel.

  5. Personnellement, je mange autant de windows que de linux ou d’aix (au taff).
    Je n’ai jamais rencontré le moindre problème que ce soit avec mes install windows ou linux (CentOs).
    Les BSOD, oui j’en ai eu. En développant des drivers et en ayant fait des conneries dans le ring0. Normal donc. My own fault …
    Ms a réellement merdé 2 fois après w98 : winme et win7.
    Ensuite, je ne pige pas cette animosité entre le monde
    gnu/linux et ms.
    Là je suis sur mon portable win8.1, super agréable et fluide au possible, mon serveur à côté avec CentOS 6.5 et mon dernier war déployé (développé sur mon win8.1 mais ce serait sur mon Centos que ce serait pareil), tournant à merveille …
    Et ben, je suis heureux dans mon monde hétérogène, je m’éclate à chaque moment ;)
    Les OS sont ce que nous en faisons et le reflet de notre utilisation …
    Je vais néanmoins me faire l’avocat du diable : Le libre profite des avancées techniques/ergonomiques de ms.
    Sans ms ou même la pomme le libre ne serait pas à ce niveau.
    Et ne vous leurrez pas, ms a de grosses parts dans le libre, n’en déplaise à certains :)
    Une autre force de ms presque impossible à contrer : office !
    Qu’un seul gnu/linux user ose me dire, en toute honnêté, que libreoffice/openoffice peut contrer office …
    Enfin qu’il y ait un os concurrentiel à ms, oui, ce serait super intéressant pour le monde de l’it mais cela n’arrivera pas tant qu’il y aura autant de distros, c’est mort d’avance …
    Bref, perso je m’en tape, moi je suis heureux de pouvoir bosser sur ces différents systèmes :)

    1. Personnellement, je mange autant de windows que de linux ou d’aix (au taff).
      Je n’ai jamais rencontré le moindre problème que ce soit avec mes install windows ou linux (CentOs).

      Je parlais du domaine particuliers dans l’article, pas du domaine professionnel.

      Ms a réellement merdé 2 fois après w98 : winme et win7.

      Windows 7 ? L’ayant utilisé, c’est le vrai « descendant » de Windows XP pour les particuliers.

      Ensuite, je ne pige pas cette animosité entre le monde
      gnu/linux et ms.

      Par exemple les campagnes du genre « Get the facts » ?

      http://www.zdnet.fr/actualites/microsoft-s-offre-une-campagne-de-pub-pour-defendre-windows-contre-linux-39135885.htm

      Ou la licence libre GPL qui est un cancer, dixit Steve Ballmer ? http://slashdot.org/story/01/06/01/1658258/ballmer-calls-linux-a-cancer

      Là je suis sur mon portable win8.1, super agréable et fluide au possible, mon serveur à côté avec CentOS 6.5 et mon dernier war déployé (développé sur mon win8.1 mais ce serait sur mon Centos que ce serait pareil), tournant à merveille …

      Windows 8.1 alias NT 6.3 ? Descendant direct de Windows 8 alias NT 6.2, lui même descendant de Windows 7 alias NT 6.1 ?

      Alors pourquoi dis-tu que le « grand-père » de Windows 8.1 était une version « merdée » ?

      Les OS sont ce que nous en faisons et le reflet de notre utilisation …
      Je vais néanmoins me faire l’avocat du diable : Le libre profite des avancées techniques/ergonomiques de ms.

      Mmh ? KDE SC copie l’ergonomie générale de MS Windows époque Windows 95 à 7. Mais Gnome Shell, sorti en 2010, il copie sur Windows 8 sorti deux ans plus tard ?

      Et quid des travaux de Xerox à l’origine, repris par Apple puis par MS ?

      Une autre force de ms presque impossible à contrer : office !
      Qu’un seul gnu/linux user ose me dire, en toute honnêté, que libreoffice/openoffice peut contrer office …

      Il est vrai qu’il faut l’usine à gaz rubanisée pour faire 3 lettres et 4 feuilles de tableurs par an. J’ai juste rédigé plusieurs tapuscrits de 300 pages en moyenne avec LibreOffice sans ressentir la moindre gène. Mais c’est vrai, je ne suis qu’un utilisateur personnel, je n’ai pas besoin des technologies avancées et indispensable d’un MS Word et son format OpenXML que Microsoft a de la peine à implémenter complètement.

      Enfin qu’il y ait un os concurrentiel à ms, oui, ce serait super intéressant pour le monde de l’it mais cela n’arrivera pas tant qu’il y aura autant de distros, c’est mort d’avance …

      Cela existe : il s’appelle MacOS. Sinon, c’est vrai, qu’il n’y a qu’un utilisateur type. Qu’il n’y a pas des distributions spécialisées en fonction du domaine d’applications, ni de distributions à destination des serveurs par exemple.

      Et il est vrai qu’il n’y a qu’une version de MS-Windows depuis l’époque de MS-Windows Vista à destination des utilisateurs.

      Bref, perso je m’en tape, moi je suis heureux de pouvoir bosser sur ces différents systèmes :)

      Dommage que ce commentaire soit aussi mal argumenté, il serait presque crédible, car il se contredit d’un paragraphe sur l’autre.

  6. « ATI (donc pourri) »
    Mauvaise expérience avec du AMD ?
    Parce que j’ai une HD4850, qui tourne à merveille sous le driver libre Radeon.

    Loin de moi l’idée de vouloir faire le Fanboy, mais je trouve ça dommage d’en arriver à ce genre de réflexion gratuite.
    Avoir un avis/critiquer c’est bien.
    Mais quand c’est expliquer c’est mieux ;)

    Ça fait longtemps que je suis le blog, toujours un plaisir à lire.

    1. Mauvaise expérience avec du AMD ?
      Parce que j’ai une HD4850, qui tourne à merveille sous le driver libre Radeon.

      Oui. Très mauvaise. Et j’avoue que je comprends la décision des développeurs d’Archlinux d’envoyer paitre le pilote d’AMD.

      Loin de moi l’idée de vouloir faire le Fanboy, mais je trouve ça dommage d’en arriver à ce genre de réflexion gratuite.

      Il suffit de voir les contorsions parfois nécessaire pour installer un pilote fonctionnel avec une gamme aussi illisible que complexe.

      Mais quand c’est expliquer c’est mieux ;)

      Ça fait longtemps que je suis le blog, toujours un plaisir à lire.

      Il y avait aussi un côté ironique et la volonté de faire une rime très « riche » :D

  7. Tiens Fred, ton article me fais rudement penser à celui-ci de Softpedia :

    http://news.softpedia.com/news/Dear-Windows-XP-Users-Please-Don-t-Migrate-to-Linux-432355.shtml

    Dans l’ensemble, le libre ne tirera pas vraiment son épingle du jeu.

    Par exemple, il m’est déjà arrivé de voir des personnes avec un MS Vista agonisant trouvant cette expérience utilisateur normale, là où j’aurais plutôt décrit la machine en question comme inutilisable.

    Même quand le système est horriblement lent, sortir des sentiers battus de MS est encore aujourd’hui synonyme de méfiance pour bien des utilisateurs lambda malheureusement.
    Qui, par la force des choses, se « contentent » de cela.

    Il faut dire aussi que le matraquage médiatique pour le dernier Windows par MS a plutôt incité les gens à racheter du matériel en mettant au rebut l’ancien.

    Ce qu’il faudrait mettre en avant, avant même de parler de Linux, c’est de bien expliquer aux utilisateurs qu’il leur est tout à fait possible de changer l’OS et les composants vieillissant de leur PC afin de leur redonner un nouveau souffre pour un investissement moindre qu’avec l’achat d’une machine récente et pas forcément plus réactive dans certains cas.

    1. Cela fait longtemps que j’ai fini par laisser tomber tout prosélytisme dans ce domaine. Les utilisateurs s’en foutent complètement que leur expérience deviennent de plus en plus pourrie. Elles considèrent que c’est normal.

      Microsoft raflera 36 fois la mise. Aucun doute sur ce plan. Non pas à cause des guerres intestines et des volontés hégémoniques de certaines distributions

      A cause de la peur d’apprendre à utiliser l’informatique comme on apprend à conduire un véhicule automobile.

  8. Article très révélateur et auquel j’adhère complétement.
    Je fais malheureusement parti de ses incultes utilisateurs qui ont une peur bleue de se retrouver à une somme de problèmes dont ils n’ont pas même l’idée.
    Peur de l’inconnue, certainement, mais je me suis promis à l’achat de mon prochain ordinateur, de garder l’ancien et de tenter l’expérience dessus.

    1. Tu peux déjà faire mumuse en live avec la plus célèbre des distributions GNU/Linux : Ubuntu. Déjà, tu auras un premier aperçu, même si c’est largement moins technique que ce que je prends un plaisir monstre à utiliser :)

Les commentaires sont fermés.