Cubuntu : une distribution qui veut être calife à la place du calife mentholé ?

Par mentholé, je pense bien entendu à la plus célèbre des dérivées de la distribution de Canonical, Linux Mint. En effet, il y a une distribution qui reprend la base de la Linux Mint : Ubuntu en remplaçant Unity par Cinnamon.

Donc, en clair, reproduire ce qu’est la Linux Mint. D’ailleurs, il faut pas oublier que le projet Cinnamon est développé par les codeurs de la Linux Mint.

Avec l’approche de la nouvelle version LTS d’Ubuntu, à savoir la 14.04, les distributions GNU/Linux dérivées commencent à proposer leurs versions « alphas ». Parmi elle, la Cubuntu.

Elle se définit comme étant, je cite le site officiel :

Profitez du meilleur d’Ubuntu avec Unity en version améliorée + Cinnamon + Gnome, OpenBox & de très nombreux Extras

Avec Cubuntu vous ne serez pas perdu, c’est 100% Ubuntu dans une édition Deluxe, nous avons ajouté le meilleur sans rien retirer.

Pour info, la version 17 de la LinuxMint a été annoncée récemment par l’équipe qui propose la distribution pour une sortie prévue fin mai 2014.

Ce qui laisse poser la question : pourquoi faire une énième distribution dérivée de la Ubuntu ? Mais ne soyons pas négatif, et récupérons donc la dernière image de développement de la Cubuntu 14.04 LTS. Autant dire que je ne parlerais pas des problèmes de stabilité inhérent à une version non définitive.

Je dois dire que je n’aurais pas pensé à parler de la distribution si elle n’avait été rajouté récemment à la liste des distributions en attente d’indexation sur Distrowatch. La seule fois que j’en avais parlé, c’était sur un billet concernant les 6 mois de Cinnamon, en… juin 2012, qui pointait vers un article de Clapico.

Bref, j’ai récupéré l’ISO « 14-04-64bits-v158b.iso » apparemment produite le 20 mars dernier, si j’en crois les informations fournis par l’onglet propriétés de Nautilus.

Bref, j’ai décidé de voir l’ensemble dans une machine VirtualBox pour éviter que l’ensemble ne ralentisse pas trop. Déjà que Cinnamon n’est pas une foudre de guerre à se lancer, je n’ai pas voulu l’handicaper en passant par Qemu. Pour gagner en souplesse, j’ai décidé de lancer l’installation dès le départ.

Ce qu’on constate, c’est déjà que l’ensemble assez gourmand : il est recommandé d’avoir 8,6 Go d’espace disponible pour installer l’ensemble. Gloups ! Je veux bien qu’il y ait Gnome, Openbox et Cinnamon d’installer à la fois, mais 8,6 Go ?! Les « 100 addons » ne peuvent pas justifier une telle gourmandise, quand même… Sinon, l’installateur est celui de la Ubuntu, du grand classique. Inutile de s’apesantir dessus.

J’ai du installer les pilotes de VirtualBox sous peine de me retrouver avec une résolution écran trop petite pour être utilisable. Avec la logithèque fournie, on en est presque à se dire : qui fait quoi ?

A croire que certaines personnes oublient un proverbe tout simple : « Le mieux est l’ennemi du bien ». On se croirait sous un MS-Windows fourni avec un ordinateur du commerce, avec ses 15 millions de logiciels redondants et inutiles… Après avoir redémarré, on se retrouve avec une résolution exploitable.

Après avoir installé les mises à jour, en ligne de commande pour repérer les problèmes., j’en ai profité pour voir l’étendue du… massacre. Il ne faut pas oublier que la Ubuntu 14.04 LTS doit sortir le 17 avril 2014.

J’ai fait une vidéo de la Cubuntu 14.04 LTS. Etant donné que j’ai réussi à régler le micro de mon casque à un niveau audible, vous allez avoir une version commentée par mes soins…

Pour conclure, comme je l’ai abordé dans la vidéo, une question me vient à l’esprit : pourquoi vouloir concurrencer LinuxMint sur son propre terrain ?

C’est inutile et suicidaire. Donc, si vous voulez une base Ubuntu avec un Cinnamon bien intégré, repliez-vous sur LinuxMint, car c’est elle qui sera la référence pour le duo base Ubuntu + Cinnamon.

8 réflexions sur « Cubuntu : une distribution qui veut être calife à la place du calife mentholé ? »

  1. salut !!!
    c’est sympa d’entendre tes commentaires directement sur la video !!! merci, beaucoup pour ce test, même si cet distribution ne m’attire absolument pas… en fait ce test me conforte dans cette idée. Je n’ai jamais trouvé une distribution réellement capable de faire du multi-environnement propre, sans doublon par exemple.
    sinon, c’est quand même terrible d’essayer d’utiliser une base ubuntu quand on a l’habitude d’une archlinux : c’est lent !!!
    Je reste sur ma Manjaro Kde !!

  2. C’est le grand foutoir cette Cubuntu ! Je préfère largement utiliser Linux Mint 16 qui est bien plus aboutie et surtout ou Cinnamon est bien mieux intégré, comme dit Fred, encore une distribution en mode pale copie en moins bien, qui ne sert à rien !
    Je suis peut-être un peu dur la, non !?

  3. salut, a ce que je voie c’est toujours aussi merdique Cubuntu. En revanche tu peut ouvrir les memes fenetres firefox et systeme sur ton gnome et tu aura la meme conso memoire, mais si non entierement d’accord avec toi pour le reste, moi aussi je reste avec Manjaro KDE.

  4. Continue de nous commenter tes petites vidéos test, je suis toujours bidonné 😀 d’entendre ton rire.
    Merci de nous donner tes premières impressions, cela ne me donne pas envie d’essayer Cubuntu.
    A pluche.

  5. Bonjour,
    Merci pour cette excellente vidéo.

    Effectivement l’ouverture de la session Cinnamon est lente dans cette version de Developpement, c’est le background qui plante, ce problème est en phase d’être résolu.

    Tu as raison, il y en a trop, c’est une remarque que l’on me remonte souvent. J’ai entrepris d’élaguer pour revenir à l’essentiel. Putty, Mc, Camorama, Opéra, Ldxe etc.. très peu utilisé seront supprimés.

    Par contre je ne me reconnais pas du tout dans « Le Calife à la Place du Calif »
    Je m’explique : Je ne cherche pas du tout a « Concurrencer » Linux Mint, ou tout autres distributions. Nous sommes dans Open source et bénévole, pas dans le mercantile propriétaire des sociétés concurrentes.

    Gwendal l’inventeur de Cinnamon a lui même mis les dépôt en ligne pour Ubuntu et d’autres distributions, c’est ça conception même des licences Libres Open-sources.

    Sans vouloir parler à la place de Clément Lefevre et de Gwendal le Bihan, je ne pense pas qu’il souhaite à linux Mint l’exclusivité de Cinnamon, ça serait un enfermement Propriétaire, laissons ça Bill Gâtes.

    Cubuntu est très différent de linux Mint, ils ont juste deux points communs, l’utilisation d’Ubuntu comme base et l’interface graphique Cinnamon.

    Aujourd’hui il y a des milliers de distributions variantes, pour une dizaine d’environnements graphiques et une poignée de distributions Majeures. Il a forcement des redondances. De très nombreuses distributions comme une base Debian ou Ubuntu avec un environnement graphique identique sans partie pris ni animosité.

    Cubuntu est une distribution toute jeune, Linux Mint est beaucoup plus mature.

    Non je ne me prend pas pour le Calif et ne souhaite aucune polémique en ce sens.

    Eric Kranich / Cubuntu.

    1. Par contre je ne me reconnais pas du tout dans « Le Calife à la Place du Calif »
      Je m’explique : Je ne cherche pas du tout a « Concurrencer » Linux Mint, ou tout autres distributions. Nous sommes dans Open source et bénévole, pas dans le mercantile propriétaire des sociétés concurrentes.

      Merci de le préciser.

      Gwendal l’inventeur de Cinnamon a lui même mis les dépôt en ligne pour Ubuntu et d’autres distributions, c’est ça conception même des licences Libres Open-sources.

      Sans vouloir parler à la place de Clément Lefevre et de Gwendal le Bihan, je ne pense pas qu’il souhaite à linux Mint l’exclusivité de Cinnamon, ça serait un enfermement Propriétaire, laissons ça Bill Gâtes.

      Je n’ai jamais dit cela. Simplement que Cinnamon s’intègre mieux – et c’est logique – avec Mint qui l’a vu naître.

      Aujourd’hui il y a des milliers de distributions variantes, pour une dizaine d’environnements graphiques et une poignée de distributions Majeures. Il a forcement des redondances. De très nombreuses distributions comme une base Debian ou Ubuntu avec un environnement graphique identique sans partie pris ni animosité.

      Milliers ? Quelques centaines seraient plus réalistes. Et quand on sait – faut bien prendre une référence d’indexation – que plus de 400 distributions indexées sur 10 ans par Distrowatch sont désormais au paradis des distributions, de nombreuses n’avaient pas vraiment lieu d’être.

      Cubuntu est une distribution toute jeune, Linux Mint est beaucoup plus mature.

      Non je ne me prend pas pour le Calif et ne souhaite aucune polémique en ce sens.

      Quelle polémique ? Simplement j’exprimais mon point de vue. Cinnamon + ubuntu sera pour 90% des connaisseurs synonyme de Linux Mint. C’est tout.

      J’ignore combien de temps ta distribution vivra encore, mais je lui souhaite d’avoir un meilleur destin que SolusOS ou encore PearOS.

  6. Ouais bof cubuntu, lourd, extras en pagaille pour rien, Ubuntu devrait faire quelque chose parce que cela donne l’impression que c’est une dérivée officielle et honnêtement la qualité n’est pas au rendez-vous.
    Dès que tu cherches un peu d’infos tu tombes sur des louanges d’utilisateurs dont on voit bien qu’ils ont été écrits par le créateur de cette « personnalisation » exemple: la-vache-libre.org/cubuntu-mettez-un-peu-de-canelle-cinnamon-dans-ubuntu/ « ça a remplacé mon Mint dont les dépôts de Ubuntu n’étaient plus trop compatible. » Qu’est-ce qu’il ne faut pas dire pour tirer la couverture vers soi. ^^
    Et truc qui ne loupe pas Eric Kranish vous glissera toujours un lien vers son site (sympa cet utilisateur quand même qui redonne un lien au cas où on aurait pas suivi) :p
    J’ai lu quelque part quelque chose comme 125 000 utilisateurs, j’ai vraiment du mal à y croire.
    Cinnamon a été fait par l’équipe Mint cela semble normal que ce soit quand même mieux sur leur distribution.

Les commentaires sont fermés.