Manjaro Linux 0.8.9 : Une pré-1.0 sur certains plans ?

Le projet Manjaro Linux, la « Ubuntu » d’Archlinux, a proposé il y a quelques jours une troisième et dernière (?) candidate à la publication de sa version 0.8.9 pour sa « saveur » Xfce.

J’avoue que je comprends l’arrivée d’une troisième version presque finale, car le travail fait au niveau de l’installateur graphique fait depuis la 0.8.8 est énorme.

En effet, si on en croit les notes de publications, reprise par le blog francophone, on trouve entre autres choses au niveau de cet outil primordial, surtout pour les personnes allergiques à la ligne de commande, les modifications suivantes (liste non exhaustive) :

  • Prise en charge du dommage cérébral (dixit Linus Torvalds) qu’est l’UEFI avec l’installateur graphique
  • Prise en charge des partitions GPT, obligatoire avec l’UEFI
  • Possibilité de mettre ou pas /home sur sa propre partition par un simple clic au niveau de l’installateur
  • Détection automatique du clavier

Sans oublier les dizaines de petites améliorations qu’on peut trouver. J’ai donc voulu tester la Manjaro Linux 0.8.9rc3 avec une machine virtuelle en UEFI. Manque de chance, le module ovmf qu’on peut utiliser avec Qemu refusait de fonctionner. J’ai du me rabattre sur VirtualBox.

J’ai constaté une limite assez ennuyeuse, surement dû à l’UEFI émulé par VirtualBox : ma Manjaro Linux démarre en anglais avec le clavier correspondant, donc en QWERTY. Pas bien du tout :(

Mais ce n’est pas fatal. Une fois le démarrage terminé, j’ai lancé l’installateur. J’avoue que j’ai apprécié l’outil développé pour remplacer l’installateur de la Linux Mint. Il fait très bien son travail. J’ai fait des captures d’écran de chaque étape. Le seul point qui m’a vraiment facilité le transit, c’est qu’il m’a proposé le mauvais fuseau horaire.

Pas une gourmandise extrème : 6 Go sont demandés par sécurité.

Sprechen Sie Deutsch ? Désolé, mais j’ai été écoeuré de la langue de Klaus Meine par une professeure d’Allemand qui s’exprimait avec un accent parigot à couper à la tronçonneuse. On corrige cela en un clic.

Donc, après avoir corrigé ce malheureux bug et choisi mon clavier, j’ai demandé à avoir une partition /home séparée. Cela s’est fait en un clic sans que je demande quoi que ce soit en plus.

Ensuite, c’est la création du compte utilisateur, et l’installation assez rapide.

L’installation s’est déroulée sans encombre, et au premier démarrage, après m’être connecté, pamac est allé m’informer que des mises à jour étaient disponible, et j’avoue que j’ai un peu grincé des dents. Des paquets de version de développement du futur Xfce 4.12 sont installés :(

L’installation des paquets linguistiques restant s’est faite tout aussi facilement. J’avoue que c’est très agréable, et c’est presque « Michu compliant ».

Autre truc qui m’a fait tiqué, c’est dans Thunar. Par défaut, les fichiers normalement cachés sont affichés. Cela n’est pas franchement des plus agréable, et ça donne une impression de fouilli.

Je vais pousser une gueulante : vous savez où vous pouvez vous les mettre vos icones Faenza ? J’en ai les intestins en vrac ! Désolé, mais ça fait du bien quand on est excédé :)

Tout est bien pensé, même s’il est dommage qu’on ne se retrouve qu’avec l’installateur de LibreOffice et non l’outil en lui-même. Le mieux étant de montrer la distribution en action, j’ai fait une vidéo avec comme musique de fond « Breadcrumbs » de Josh Woodward.

Pour conclure cet article, je pense que nous avons à faire une version qui est quand même assez proche de ce qu’on pourrait appeler une pré-1.0, du moins sur le plan général.

L’installateur graphique prend en compte cette chapelet de jurons de technologie qu’est l’UEFI en mode graphique, on peut jongler avec les réglages de /home (partition séparée ou pas) en un clic de souris, les mises à jour sont affichées dans la barre de tâches. Seul Pamac est encore un peu limité, mais il reste utilisable.

Dans les points noirs de cette version :

  1. Le thème d’icone Faenza, et je n’en démordrais pas : cette pollution visuelle doit cesser
  2. Le bug au niveau de Thunar qui laisse s’afficher les fichiers cachés
  3. Ne pas avoir LibreOffice installé par défaut dès le départ
  4. L’outil de gestion des utilisateurs est encore un peu rugueux :(
  5. Pas bien d’installer des paquets d’un environnement en version de développement !

Mis à part cela, c’est du tout bon. Manjaro Linux va faire très très mal cette année… Pas au point de détrôner Ubuntu et sa fille LinuxMint… Mais par pitié, virez le thème d’icone Faenza avant toute chose :)

38 réflexions au sujet de « Manjaro Linux 0.8.9 : Une pré-1.0 sur certains plans ? »

  1. fred

    J’ai eu le même souci avec le fuseau horaire, mis sur Berlin sur la version précédente et aussi les fichiers cachés non cachés, j’suis bien d’accord avec toi que ça fait désordre.

    Sinon, que dire… que j’adore cette petite distribution? :-)

  2. gepe

    Bonjour bizarre pour libre office car sur l’avant derniere image il était pré*-installé. C’est une super distri, pas compliqué et stable.
    Bonne continuation pour tes articles toujours interessants.

  3. Ytterbium

    Qu’as tu contre Faenza ? Moi je l’aime bien (bon, pas en vert d’accord).

    Juste par curiosité, qu’utilises-tu comme jeu d’icône ?

    1. Frederic Bezies Auteur de l’article

      Ce que j’ai contre ? Son icone de poubelle qui fait penser à une cuvette de chiottes, le voir partout, employé à toutes les sauces depuis deux ans. Overdose, c’est clair ? :D

      Mon jeu d’icone ? Celui que propose Gnome ;)

    2. Melkir

      C’est exactement la même question que je me posais :)
      Même soucis avec le fuseau horaire
      Merci aux dev d’avoir pris en compte l’EUFI !
      Pour ce qui est de Pamac, je préfère utiliser Octopi qui est plus fluide et yaourt pour compléter les fonctionnalités manquante.

      Enfin je trouve que Manjaro est bien plus user-friendly que Ubuntu (moins de bug, installeur graphique tout aussi performant).

  4. olivier

    L’affichage des fichiers, et dossiers cachés n’est pas un bug dans Thunar, il s’agit juste des réglages par défaut faits par l’équipe de Manjaro.

  5. tonypad

    salut !!
    Je suis bien d’accord avec toi sur ces icones. Je n’ai jamais compris pourquoi les gens aiment ça, mais bon, il parait que ça ne se discute pas…
    Bizarre pour libreoffice. Il me semble aussi que c’est un minimum que ce soit installé dès le départ surtout qu’il n’y a pas beaucoup d’équivalents.
    Sinon, excellent article, comme toujours. J’aime la franchise, même sur des distributions qu’on aime bien.
    Personnellement, ça fait un moment que je n’ai pas testé les dernières versions de Manjaro et lorsque j’ai besoin de l’installer, je le fait avec la net-edition.
    Dans tous les cas, les choses évoluent très bien pour Manjaro et c’est tant mieux !!

  6. JulienHOMMET

    Salut Fred !
    Merci pour cette review de Manjaro !! Une distribution que je vais regarder de près cette année donc !
    Je suis déjà sous ArchLinux, mais cette distrib’ est un peu plus user-friendly aux premiers abords !!

    A bientôt !
    Julien

  7. cep

    Une distribution se voulant user friendly, basée sur Archlinux et qui sortirait avec xfce 4.12 ? on sent le truc débogué là ;)
    Ils n’avaient pas aussi sorti le kernel 3.13 avant archlinux ? ils ont décidé de faire la course en tête ?

    1. Frederic Bezies Auteur de l’article

      Il y a des paquets du futur xfce, mais pas la totale.

      De plus, par défaut, et c’est précisé dans les notes de publication, c’est le noyau 3.10 qui est proposé par défaut.

      Je sais que tu n’aimes pas trop cette distribution, mais elle est aussi stable qu’une bonne Debian testing.

  8. cep

    Non, ce n’est pas du tout que « je n’aime pas » cette distribution, je trouve seulement qu’ils vont trop vite, ils ne stabilisent pas assez. Parler d’user friendly c’est trop tôt

    1. Frederic Bezies Auteur de l’article

      Trop vite ? C’est vrai, il faut bien deux ans entre chaque version stable. Tu me rappelleras le numéro de version appliqué en ce moment.

      Quant au convivial (« user friendly »), Manjaro l’est largement plus avec ses outils que Debian GNU/Linux avec les siens. Si on considère du convivial graphique.

      Surtout, trolldi en avance et assumé, la distribution ne confond pas stabilité et obsolescence ;)

  9. cep

    @Fred « Quant au convivial (« user friendly »), Manjaro l’est largement plus avec ses outils que Debian GNU/Linux avec les siens. Si on considère du convivial graphique.
    Surtout, trolldi en avance et assumé, la distribution ne confond pas stabilité et obsolescence ;) »

    Question troll et caricature je suis certain que tu peux faire mieux. :D

    1. Frederic Bezies Auteur de l’article

      Ce serait difficile de faire mieux.

      Caricature sur le plan de l’obsolescence technique ? Suffit de voir quel est la version d’un mastodonte comme LibreOffice sur Debian Wheezy et la version officiellement supportée par les développeurs. Juste quoi, 3 générations de décalage ?

      Vouloir être stable, c’est louable. Trop stable au point d’en devenir complètement obsolète, c’est moins bien :(

      La Debian GNU/Linux à peu près à jour et synchrone avec les versions supportées par les développeurs, c’est la Unstable en dehors des périodes de gel de Testing.

  10. cep

    Décidément tu connais très mal Debian. ;)
    Tu veux de l’hyper stable sur Wheezy :
    – Libreoffice 3.5.4+dfsg2-0+deb7u2 avec correctifs de sécurité.
    Tu à besoin d’un peu plus récent et toujours sur la stable :
    – 4.1.4-2~bpo70+1

    Sur Sid j’ai 4.1.5-1 et sur Tanglu 4.1.3-1

    Et si je veux les toutes dernières versions Libreoffice, je vais sur le site Libreoffice et je récupère les debs. Et oui, pas besoin de passer par Aur lorsqu’on est sous Debian. Aur c’est mal :D

    1. Frederic Bezies Auteur de l’article

      J’avoue que je n’avais pas pensé aux debs du site officiel de LibreOffice. Mais une Debian GNU/Linux sans passage par le site officiel, c’est l’obsolète version 3.5.x de LibreOffice qui est proposée. Morte en amont depuis… novembre 2012.

      https://wiki.documentfoundation.org/ReleasePlan/3.5#End_of_Life

      La petite pique habituelle sur AUR… Au moins, c’est largement mieux que les trillions de PPAs à rajouter à la queue-leu-leu.

      Pour info :

      [fred@fredo-arch ~]$ yaourt –stats
      ——————————————————————————–
      | Archlinux (yaourt 1.3) |
      ——————————————————————————–

      ——————————————————————————–
      Paquets installés : 895
      Paquets installés explicitement : 289
      Paquets installés comme dépendances d’autres paquets : 606
      Paquets périmés : 0
      À conserver : (2) pacman glibc
      Paquets ignorés : (0)
      Groupes ignorés : (0)

      ——————————————————————————–
      Nombre de dépôts configurés : 5
      Paquets par dépôts (en ordre de priorité):
      testing(21), core(132), extra(662), community-testing(1), community(53),
      autres*(26)

      *autres sont des paquets compilés localement ou provenant d’AUR
      ——————————————————————————–

      Espace théorique utilisé par les paquets : 4738M
      Espace réel utilisé par les paquets : 4104M
      Espace utilisé par les paquets en cache : 32K
      Espace utilisé par les sources en cache : 0M

      Mes paquets AUR ? liferea-git, qemu-git, seabios-git, ovmf (pour avoir l’UEFI dans Qemu), localepurge, iscan et iscan-data, le pilote pour mon imprimante. Que de l’utile.

  11. cep

    Moi aussi j’utilise Aur ;)
    [cep@arch ~]$ yaourt –stats
    —————————————————————————————————————————–
    | Archlinux (yaourt 1.3) |
    —————————————————————————————————————————–

    —————————————————————————————————————————–
    Total installed packages: 555
    Explicitly installed packages: 215
    Packages installed as dependencies to run other packages: 340
    Packages out of date: 0
    Where 5 packages seems no more used by any package:
    freeglut glu intltool libusb-compat libwebp
    Hold packages: (2) pacman glibc
    Ignored packages: (0)
    Ignored groups: (0)

    —————————————————————————————————————————–
    Number of configured repositories: 4
    Packages by repositories (ordered by pacmans priority):
    core(147), extra(353), community(43), archlinuxfr(2), others*(10)

    *others are packages from local build or AUR Unsupported

  12. cep

    Fait :
    [root@arch ~]# yaourt –stats

    | Archlinux (yaourt 1.3) |

    Paquets installés : 550
    Paquets installés explicitement : 215
    Paquets installés comme dépendances d’autres paquets : 335
    Paquets périmés : 0
    À conserver : (0)
    Paquets ignorés : (0)
    Groupes ignorés : (0)

    Nombre de dépôts configurés : 4
    Paquets par dépôts (en ordre de priorité):
    core(147), extra(348), community(43), archlinuxfr(2), autres*(10)

    *autres sont des paquets compilés localement ou provenant d’AUR

  13. eddy

    Salut a prpos de Thunar je pense que les devs devraient mettre un autre gestionnaire car je trouve qu’il bug tout le temps et c’est penible. j’utilise la version openbox pour travailler et j’ai du installer pcmanfm. Thunar plante vraiment trop souvent.
    Pour les icone je suis d’accord avec Fred nous sommes en 2014 et on se retrouve avec des icones style année 2000.
    Sinon MANJARO c’est top et je distribue autour de moi quand c’est possible.
    Bonne journée

  14. Akmet

    Je viens de revenir sur Manjaro et je suis bluffé. Quel progrès.
    Très réactive sur du matos milieu de gamme et en prime une version netbook qui tourne du feu de dieu.
    Très bon boulot des devs !

  15. gewi

    Excusez moi , ça n’a pas trop à voir avec la manjaro, mais je voulais revenir sur la handylinux que tu as testé il y à quelques temps. J e l’ai testée et la nouvelle version à l’air pas mal du tout. Pour les débutants, oui certainement mais pas du tout seulement. Une série versions de logiciels assez récents :libreoffice 4.1.5, iceweasel 23, etc, bien que ça reste une wheezy pur jus bien sûr. On peut installer le menu classique xfce4 ou whisker si on désire et mettre le lanceur dans un coin. L’installation est aussi bien foutue basée sur l’install classique mais bien plus rapide, sudo par default, flash est installé par défault, les codecs de la lecture dvd etc. paramètrage du login automatique etc. Le wiki et la doc faite de manière très visuelle sont super bien fait pour la personne qui est novice en informatique mais intéressante pour d’autres. Voilà bien une debian qu’on peut conseiller chaudement à n’importe quel débutant ou utilisateur plus confirmé qui peut en faire un système à son goût.

  16. cep

    Vu sur les forums Manjaro lors de mises à jour habituelles sur les versions stables :
    Avertissement: xf86-input-aiptek : retourne à la version antérieure (1.4.1-7 => 1.4.1-6)
    Avertissement: xf86-input-evdev : retourne à la version antérieure (2.8.2-2 => 2.8.2-1)
    Avertissement: xf86-input-joystick : retourne à la version antérieure (1.6.2-3 => 1.6.2-2)
    Avertissement: xf86-input-keyboard : retourne à la version antérieure (1.8.0-2 => 1.8.0-1)
    Avertissement: xf86-input-mouse : retourne à la version antérieure (1.9.0-2 => 1.9.0-1)
    Avertissement: xf86-input-synaptics : retourne à la version antérieure (1.7.3-1 => 1.7.2-1)
    Avertissement: xf86-input-void : retourne à la version antérieure (1.4.0-6 => 1.4.0-5)
    Avertissement: xf86-input-wacom : retourne à la version antérieure (0.23.0-2 => 0.23.0-1)
    Avertissement: xf86-video-intel : retourne à la version antérieure (2.99.909-2 => 2.99.907-3)
    Avertissement: xorg-server : retourne à la version antérieure (1.15.0-5 => 1.14.5-11)
    Avertissement: xorg-server-common : retourne à la version antérieure (1.15.0-5 => 1.14.5-11)

    Vachement propre pour une distribution que tout le monde vante et dite stable

    1. Frederic Bezies Auteur de l’article

      http://manjaro.org/2014/02/19/4th-release-candidate-of-manjaro-openbox-0-8-9-available/

      We decided to downgrade back to Xorg-Server 1.14.5 to fix some issues we had with our current xorg-stack last week.

      Si les personnes se tenaient un peu au courant, ça ferait plaisir.

      Sinon, il n’y a jamais de rétrogradation de versions dans les autres distributions ? Il n’y a jamais de paquets qu’il faut rétrograder à cause d’un problème technique ?

      Quant à la pique de fin, je ne répondrais qu’une chose : je préfère une machine avec des logiciels à jour qu’avec une machine dont les versions de logiciels proposés sont caricaturalement obsolète et donc potentiellement dangereux.

    1. Frederic Bezies Auteur de l’article

      Dire que Debian GNU/Linux propose des logiciels en versions obsolètes, c’est être un fanboy ?

      Dans ce cas, il faudra revoir le terme de la définition. Le jour où Debian Stable sera avec des logiciels de moins de 8 mois d’age en moyenne, je réviserais mon jugement.

Les commentaires sont fermés.