N’enterrons pas Upstart trop vite…

La nouvelle a fait le tour de la blogosphère linuxienne. Debian GNU/Linux pour sa version Jessie (qui sortira courant 2015) a choisi comme système d’initialisation systemd. Du moins, c’est pour le moment au conditionnel, je recopie la partie du message concernant l’annonce :

We exercise our power to decide in cases of overlapping jurisdiction (6.1.2) by asserting that the default init system for Linux architectures in jessie should be systemd.

Ce qui donne traduit :

Nous exerçons notre pouvoir de décider en cas de chevauchement des compétences (6.1.2) en affirmant que le système d’initialisation par défaut pour les architectures Linux de jessie devrait être systemd.

J’ai mis la partie intéressante en gras. Et la traduction ? Dirons-nous que c’est de la traduction automatisée légèrement retouchée ;)

Sauf erreur de ma part, should est le conditionnel du verbe to shall, qu’on traduit par devoir, dans l’idée d’une possibilité.

Tant que je n’ai pas d’ISO de la Debian GNU/Linux testing proposant systemd par défaut, je resterais prudent.

Même si c’est un coup dur pour Canonical qui voudrait bien proposer à sa source de paquets son système d’initialisation, upstart, la situation n’est pas si mauvaise que cela pour l’entreprise à l’origine d’Ubuntu.

Pourquoi ? Car si l’on prend le nombre de distributions encore vivantes indexées par Distrowatch, soit 289 au 10 février 2014, on s’aperçoit qu’une grosse partie utilise upstart, car dérivée d’Ubuntu.

Avec l’outil de recherche de distributions, on s’aperçoit que le nombre de distributions basées sur Ubuntu (en comptant Ubuntu elle-même) est de 72.

Soit 24,91% des distributions indexées et encore en vie.

Mais il ne faut pas oublier la famille des distributions basées sur RHEL. Oui, la RHEL 6 (basée sur la Fedora Linux 12) utilise Upstart. Celle-ci verra arriver sa fin de vie en novembre 2020. Pour mémoire, systemd n’a été activé par défaut sur la Fedora Linux qu’à lépoque de sa version 15.

Ce qui ferait 13 références supplémentaires, même si la Mandriva Linux, hein… :D

Donc en gros, on arrive à 85 distributions sur 289 qui utilise Upstart., peu ou prou.

Mais cela ne veut pas dire pour autant que toutes les autres supportent et utilise systemd. On peut citer 0linux, Gentoo, Slackware Linux et ses dérivées, NuTyX ou encore la nichesque LSD Linux. La liste est non-exhaustive bien entendu, je n’ai cité que les premiers noms qui me sont venus à l’esprit.

J’utilise systemd sur mon ArchLinux depuis son officialisation en octobre 2012 (ou peut-être même avant ?), et j’avoue qu’en tant qu’utilisateur final, je n’ai pas à m’en plaindre. L’ensemble fonctionne, et c’est le principal.

Mais il est vrai que le choix de Debian est un coup dur pour Canonical. Reste à savoir si Canonical ne sera pas obligé à terme d’abandonner Gnome dont la dépendance à systemd est très importante.

Quoique vu l’utilisation d’outils basés sur QT et QML pour les futures versions d’Unity, laisser tomber Gnome serait une économie importante de ressources, surtout si Canonical veut faire fonctionner son projet de convergence entre tablettes, ordinateurs et téléphones mobiles sans se prendre la tête.

Pour finir, je reprendrais le titre : n’enterrons pas Upstart trop vite… On pourrait être surpris.

Vous aimez ceci ? Partagez-le !

27 réflexions sur “ N’enterrons pas Upstart trop vite… ”

  1. salut !!
    toujours content de te lire…
    juste une petite remarque : « je n’ai citer » –> je n’ai cité…

    merci encore pour tes articles toujours instructifs et réalistes.

    à+

    1. A vrai dire, c’est autant une question de philosophie que de portabilité. Il y a en gros 4 systèmes d’initialisation.

      1. systemd développé par Lennart Poettering et des codeurs de RedHat
      2. Upstart développé par Canonical
      3. OpenRC développé par Gentoo
      4. SysVinit utilisé par les distributions n’utilisant ni systemd, ni OpenRC, ni upstart comme la Slackware Linux ou encore 0linux et NuTyx.

      Upstart, OpenRC et systemd veulent remplacer SysVinit qu’ils considèrent comme vieillissant. Chacun développe sa solution, ensuite, reste à voir la portabilité de la solution. Toutes sont assez rapides, font leur travail.

      Le problème est ensuite liées aux licences utilisées, au choix des développeurs des distributions, etc…

      1. J’ajouterai que remplacer sysVinit est surtout du fait que ce dernier est très limité par rapport à nos matériels.

        Par exemple, le vieil init lance les services / applications les une après les autres même sur des multi-coeurs, ce qui est dommage car certains services « parent » peuvent être lancés en parallèle.

        Ou encore, les problèmes de processus fantômes.
        Enfin, systemd n’est pas juste un système d’init, il remet en cause beaucoup de chose sur le système, c’est un outil qui permet de contrôler, gérer l’environnement.
        Un bon article pour se rendre compte des différences :
        http://www.linuxed.net/post/2011/04/29/Pourquoi-systemd

        C’est pour ça que si Debian passe à systemd, j’ai du mal à voir comment va faire canonical pour rester sur une base Debian sans perdre énormément de temps pour tout détricoter !

  2. J’utilise Debian dans sa version jessie depuis plusieurs mois et systemd ne m’a jamais donné du fil à retordre , alors si ce la fonctionne cela me convient.
    A pluche.

  3. Hum, plutôt une nouveauté ce choix sachant que les membre du comité technique était resté sur un match nul entre systemd et upstart.

    Après c’est sur que la mode est de craché sur Ubuntu et Cannonical mais quand on voit la politique de RedHat pour imposé et faire passer en force systemd c’est tout simplement scandaleux.
    Car oui faire des dépendance obligatoire entre un système d’init et un DE c’est faire un passage en force et abus de position dominante (vu qu’il me semble que le bureau Gnome est le plus utilisé)

    Enfin ce choix là va entrainer un énorme surplus de travail pour Debian puisqu’il devront obligatoirement maintenir deux système d’init minimum pour la distribution de leur OS.
    Et ceux étant donné que systemd ne marche et n’est destiné qu’a marché que sous Linux et cela ad vitam eternam.

    Ensuite concernant un éventuel abandon de Debian par Ubuntu à cause de systemd ca ne se fera pas vu que Debian de toute façon sera obligé de maintenir sa distribution sous un autre système d’init vu que systemd ne fonctionne que sous Linux.
    Par contre ce qui est plus probable et même bénéfique c’est l’abandon de Gnome pour Ubuntu par leur outil qui seront bien plus fiable car upstream et non patché à tout va comme actuellement (donc moins de bug et plus de stabilité).
    De plus ca permettra à ma distribution fétiche Ubuntu Gnome d’être au plus proche d’une version Gnome Vanilla à la manière d’une Fedora vu qu’il n’y aura plus les couche et patch sur les lib de gnome qui empêcheront l’évolution de certaine chose comme le gnome-center bloqué en version 3.6 actuellement.

    1. Après c’est sur que la mode est de craché sur Ubuntu et Cannonical mais quand on voit la politique de RedHat pour imposé et faire passer en force systemd c’est tout simplement scandaleux.

      Faire passer en force ? Vraiment ? :D

      Et il est vrai que Canonical n’a jamais braqué les développeurs contre eux : mir, unity, ou encore l’utilisation de couchdb à l’époque de la 10.04 LTS pour faire fonctionner feu gwibber.

      Car oui faire des dépendance obligatoire entre un système d’init et un DE c’est faire un passage en force et abus de position dominante (vu qu’il me semble que le bureau Gnome est le plus utilisé)

      Quelqu’un à dit Mir ? Ou encore Unity ? Simple réponse du berger à la bergère.

      Enfin ce choix là va entrainer un énorme surplus de travail pour Debian puisqu’il devront obligatoirement maintenir deux système d’init minimum pour la distribution de leur OS.

      Surtout que la majorité des ISOs fonctionnelles sont basées sur du linux pour la plupart. Hurd, il est encore vivant ? Quant à kFreeBSD, j’avoue que je me suis toujours posé des questions sur son existence même.

      Et ceux étant donné que systemd ne marche et n’est destiné qu’a marché que sous Linux et cela ad vitam eternam.

      Jusqu’à preuve du contraire, on parle bien de Debian GNU/Linux, non ? Où est au final le problème ? Hurd ? Une grande rigolade. Et le noyau FreeBSD, mieux vaut l’utiliser avec le reste de FreeBSD, non ?

      Ensuite concernant un éventuel abandon de Debian par Ubuntu à cause de systemd ca ne se fera pas vu que Debian de toute façon sera obligé de maintenir sa distribution sous un autre système d’init vu que systemd ne fonctionne que sous Linux.

      Il est vrai que les versions Hurd et BSD sont aussi utilisable que la version GNU/Linux…

      Par contre ce qui est plus probable et même bénéfique c’est l’abandon de Gnome pour Ubuntu par leur outil qui seront bien plus fiable car upstream et non patché à tout va comme actuellement (donc moins de bug et plus de stabilité).

      Quand on voit le nombre de patchs appliqués pour porter unity sur Archlinux… C’est vrai qu’il y a peu de patch… https://github.com/chenxiaolong/Unity-for-Arch

      Je te laisse voir le nombre de patchs nécessaires pour faire fonctionner l’interface de Canonical. Astronomique doit être un terme approprié ;)

      De plus ca permettra à ma distribution fétiche Ubuntu Gnome d’être au plus proche d’une version Gnome Vanilla à la manière d’une Fedora vu qu’il n’y aura plus les couche et patch sur les lib de gnome qui empêcheront l’évolution de certaine chose comme le gnome-center bloqué en version 3.6 actuellement.

      Ubuntu Gnome ? Le cautère sur la jambe de bois ?

      1. Faire passer en force ? Vraiment ? :D

        Et il est vrai que Canonical n’a jamais braqué les développeurs contre eux : mir, unity, ou encore l’utilisation de couchdb à l’époque de la 10.04 LTS pour faire fonctionner feu gwibber.

        Ben oui passer en force vu que pour utiliser GNOME tu est obligé d’avoir systemd. Ce qui donne dans le cas des Ubuntu et Ubuntu-Gnome tout un tas de librairie systemd absolumment dont la seule utilité est de faire tourner gnome.

        Quant au débat sur Mir c’est pas le sujet mais d’une il est libre et de deux Wayland n’a pas de brevet d’exclusivité sur le monde GNU/Linux.
        De plus cette concurrence de Mir est très bonne vu que ca a affolé tout le monde et permit un développement plus rapide de Wayland vu qu’avant l’annonce de Mir personne n’était pressé d’adopter ou de faire évoluer Wayland.

        Quant à Unity c’est pas un passage en force, vu que les autre distribution ne sont pas obligé par exemple d’utiliser unity pour avoir upstart. Unity c’est une volonté de cannonical qui l’a mis en place dans sa distribution. De plus si tu n’aime pas Unity ou ne veut pas l’utiliser tu peut la désinstaller et utiliser un autre DE tout en continuant d’utiliser Ubuntu.

        Quelqu’un à dit Mir ? Ou encore Unity ? Simple réponse du berger à la bergère.

        Mir n’a aucune dépendance à Ubuntu vu que d’une il est pas sorti et de deux pour les variante ca se profil sur autrechose que Mir (notamment pour Kubuntu et Ubuntu Gnome).
        Ensuite Unity n’a aucune dépendance obligatoire avec Ubuntu vu que tu peut très bien utiliser Ubuntu sans Unity que ce soit avec les variante ou en changeant d’environnement et foutre Cinnamon à la place par exemple.

        Surtout que la majorité des ISOs fonctionnelles sont basées sur du linux pour la plupart. Hurd, il est encore vivant ? Quant à kFreeBSD, j’avoue que je me suis toujours posé des questions sur son existence même.

        Je dit pas que kFreeBSD ou Hurd (le duke nukem forever du libre ahah) sont la panacé. Je dit juste que le choix de systemd impliquera deux issu :
        - Soit on maintien un autre système d’init pour continuer à maintenir fonctionnel ces version de Debian
        - Soit on abandonne toute version de Debian qui ne soit pas GNU/Linux.
        Et le choix numéro 2 n’a pas été fait donc il ne reste que la solution 1 de plusieurs système d’init.

        Jusqu’à preuve du contraire, on parle bien de Debian GNU/Linux, non ? Où est au final le problème ? Hurd ? Une grande rigolade. Et le noyau FreeBSD, mieux vaut l’utiliser avec le reste de FreeBSD, non ?

        Ben non le sujet n’est pas GNU/Linux mais le futur système d’init pour les distributions Debian (que ce soit GNU/Linux Gnu/Hurd, Gnu/kFreeBSD)

        D’ailleurs si il n’y avait que GNU/Linux il n’y aurait peut être eu aucun débat.

        Il est vrai que les versions Hurd et BSD sont aussi utilisable que la version GNU/Linux…

        Mon post n’encense pas Hurd ou BSD. Je dis juste que le débat n’est pas Debian Gnu/Linux. Mais Debian en général.

        Quand on voit le nombre de patchs appliqués pour porter unity sur Archlinux… C’est vrai qu’il y a peu de patch… https://github.com/chenxiaolong/Unity-for-Arch

        Je te laisse voir le nombre de patchs nécessaires pour faire fonctionner l’interface de Canonical. Astronomique doit être un terme approprié ;)

        Oui on est d’accord sur les patch c’est pour ca que je dis que c’est une bonne chose l’abandon de Gnome par Cannonical et le futur Unity 8 basé sur QT/QML et non plus sur Gnome.

        L’ennui c’est qu’on se débarrasse de ca progressivement mais derrière la team Gnome (via Redhat) nous impose des dépendances à la con avec leur système d’init qui force à patcher à outrance si tu veut pas utiliser systemd.

        Ubuntu Gnome ? Le cautère sur la jambe de bois ?

        Je te rassure Ubuntu Gnome marche très très bien. C’est avoir l’avantage d’Ubuntu avec un environement Gnome. Certe il y a quelque problème à cause des patch gtk pour Unity mais vu que Cannonical abandonne Gnome ces problèmes vont se résoudre et de version en version on arrive à du Gnome Vanilla. Déjà depuis la 13.04 et 13.10 il y a eu de sacré effort et ca continue avec la 14.04.
        Je vais faire ma madame Irma mais je pense qu’on aura un Ubuntu Gnome Vanilla pour 14.10 lorsque Unity 8 sera bien opérationnel et qu’il n’y aura plus tout ces patch à la con sur gtk.

        1. Remarque préliminaire : utilise blockquote à la place de cite dans les balises.

          Ben oui passer en force vu que pour utiliser GNOME tu est obligé d’avoir systemd. Ce qui donne dans le cas des Ubuntu et Ubuntu-Gnome tout un tas de librairie systemd absolumment dont la seule utilité est de faire tourner gnome.

          Tellement inutile qui englobe entre autres une version plus récente d’udev… :D

          Quant au débat sur Mir c’est pas le sujet mais d’une il est libre et de deux Wayland n’a pas de brevet d’exclusivité sur le monde GNU/Linux.

          Le problème est l’annonce de Mir à l’époque. Qui faisait l’impression de cracher au visage des développeurs de Wayland.

          Mir n’a aucune dépendance à Ubuntu vu que d’une il est pas sorti et de deux pour les variante ca se profil sur autrechose que Mir (notamment pour Kubuntu et Ubuntu Gnome).

          Xmir, la couche d’interprétation n’existe pas ? De plus, quand on voit le rejet par l’équipe de Xubuntu de Mir, ça fait peur…

          Ensuite Unity n’a aucune dépendance obligatoire avec Ubuntu vu que tu peut très bien utiliser Ubuntu sans Unity que ce soit avec les variante ou en changeant d’environnement et foutre Cinnamon à la place par exemple.

          L’environnement encore plus lourd que Gnome Shell ?

          Ben non le sujet n’est pas GNU/Linux mais le futur système d’init pour les distributions Debian (que ce soit GNU/Linux Gnu/Hurd, Gnu/kFreeBSD)

          Surtout que si on va sur la page d’accueil de Debian, c’est clair : aucun noyau n’est cité par défaut. Hurd et kFreeBSD ? Deux gaspillages.

          Oui on est d’accord sur les patch c’est pour ca que je dis que c’est une bonne chose l’abandon de Gnome par Cannonical et le futur Unity 8 basé sur QT/QML et non plus sur Gnome.

          Donc celui de la 16.04 LTS ? Car il faut être réaliste, il faudra bien un cycle complet pour y arriver.

          L’ennui c’est qu’on se débarrasse de ca progressivement mais derrière la team Gnome (via Redhat) nous impose des dépendances à la con avec leur système d’init qui force à patcher à outrance si tu veut pas utiliser systemd.

          C’est bien connu, systemd c’est le mal incarné. Et Ubuntu est l’alpha et l’oméga des distributions GNU/Linux.

          Je te rassure Ubuntu Gnome marche très très bien. C’est avoir l’avantage d’Ubuntu avec un environement Gnome. Certe il y a quelque problème à cause des patch gtk pour Unity mais vu que Cannonical abandonne Gnome ces problèmes vont se résoudre et de version en version on arrive à du Gnome Vanilla. Déjà depuis la 13.04 et 13.10 il y a eu de sacré effort et ca continue avec la 14.04.

          Quels avantages par rapport aux autres distributions ? D’avoir des versions logicielles obsolètes ? :D

          Je vais faire ma madame Irma mais je pense qu’on aura un Ubuntu Gnome Vanilla pour 14.10 lorsque Unity 8 sera bien opérationnel et qu’il n’y aura plus tout ces patch à la con sur gtk.

          Passe de la 14.10 à 15.04 ou 15.10 et je serais d’accord. Unity 8 prêt pour octobre prochain ? Je demande pour voir.

          1. Tellement inutile qui englobe entre autres une version plus récente d’udev… :D

            Ouais enfin vu les éventuel bug que ca peut générer (du au patch qu’il faut faire pour faire cohabiter deux système d’init différent sur le même OS) ca vaut pas le coup je pense.

            Le problème est l’annonce de Mir à l’époque. Qui faisait l’impression de cracher au visage des développeurs de Wayland.

            Il y a eu des problèmes de communication c’est certain mais Cannonical à travers Shuttleworth s’en sont même excusé en publiant un billet d’excuse.
            Cependant je vois pas en quoi ces problèmes de coms doivent remettre en question l’existence de MIR.

            Xmir, la couche d’interprétation n’existe pas ? De plus, quand on voit le rejet par l’équipe de Xubuntu de Mir, ça fait peur…

            Ben elle n’est pas encore fonctionnel. A part des démos technique il n’y a pas encore d’intégration concrète de XMir et encore moins de Mir.
            XMir devrait cependant être opérationnel sur desktop à la 14.04 et MIR opérationnel sur le mobile a ces même dates.

            L’environnement encore plus lourd que Gnome Shell ?

            J’ai pris Cinnamon en exemple, inutile de troller gratuitement :D
            Si ca te fait plaisir tu met e17 :)

            Donc celui de la 16.04 LTS ? Car il faut être réaliste, il faudra bien un cycle complet pour y arriver.

            Sachant que la version Unity 8 mobile devra être opérationnel pour avril de cette années ca m’étonerai fortement qu’on se tape Unity 7 version desktop pendant encore 2 ans minimum. A la limite en 15.04 si vraiment cannonical est en mode catastrophe.

            C’est bien connu, systemd c’est le mal incarné. Et Ubuntu est l’alpha et l’oméga des distributions GNU/Linux.

            Je dit pas qu’Ubuntu c’est des saint à tout point de vue. C’est juste que le deux poids deux mesures je trouve ca grostesque. Qu’on critique Cannonical et Unity 7 pour leur bidouillage dégueulasse et leur patch affreux ok mais derrière (presque) personne dit rien quand la team Gnome fait de la « vente lié ».

            Après de mon point de vue en effet c’est la meilleur des distribution pour les utilisateurs « Mr Tout le monde » ou ceux qui ont pas envie de se faire chier en ayant un OS clé en main stable comme moi.

            Quels avantages par rapport aux autres distributions ? D’avoir des versions logicielles obsolètes ? :D

            Ben plus grande communautés donc meilleur support&aide. Tutoriaux les plus complet. Logithèque la plus fournie vu que c’est celle de Debian. Distribution qui permet d’avoir un système clé en main « out of the box ».
            Distribution destiné au « mr tout le monde » et ceux qui veulent pas trop s’investir dans la compréhension de l’OS avec son orientation simplicité. Par exemple j’ai mit ma grand mère sous Ubuntu 12.04 (LTS pour pas me faire chier à aller lancer la mise à niveau tous les 9 mois) et en lui faisant une micro-formation d’une après midi elle s’en sort très bien avec son PC sous Unity.
            Le dash Unity simplifié à l’extreme pour ses besoin : une icone de firefox pour son facebook, une icone de thunderbird pour ses mail et une icone shotwell pour ses photos et c’est tout.
            Mise à jour de sécurité se fait automatiquement et le reste je lui fait les autre mise à jours logiciel tous les 36 du mois quand je passe.

            Et pour te dire je suis pas harceler de coup de fil pour savoir comment faire ceci ou comment faire cela ou comment réparer l’ordi qui a planté. :D

            Passe de la 14.10 à 15.04 ou 15.10 et je serais d’accord. Unity 8 prêt pour octobre prochain ? Je demande pour voir.

            Ben sachant qu’il devra être pret sur mobile dés avril. Il y a pas de raison qu’un an plus tard il soit toujours pas prêt sur desktop.

            Sinon pour les mise à niveau étant parti de Gnome-Shell remix 12.10 (donc pas encore variante officiel) à la 13.10 je l’ai constaté le changement dans le bon sens du terme. Et les mises à niveau sont passé comme une lettre à la poste. (Bien entendu je fais ca propre à savoir que les quelques PPA que j’utilise sont purgé avant la mise à niveau pour être remis après. Je fais pas ca comme un porc.
            De toute façon j’essaye de limiter l’utilisation de PPA tiers et autre paquet .deb tiers pour garder un cohérence système et pas aller dans le n’importe quoi. Surtout que ces paquet tiers ne sont pas supporté et maintenu par Debian ou Cannonical donc l’obtention de bug est beaucoup plus élevée).

          2. Bon, allons-y gaiement :)

            Ouais enfin vu les éventuel bug que ca peut générer (du au patch qu’il faut faire pour faire cohabiter deux système d’init différent sur le même OS) ca vaut pas le coup je pense.

            La solution est pourtant simple : un seul système d’init. Mais cela veut dire poubelliser les autres technologies.

            Il y a eu des problèmes de communication c’est certain mais Cannonical à travers Shuttleworth s’en sont même excusé en publiant un billet d’excuse.
            Cependant je vois pas en quoi ces problèmes de coms doivent remettre en question l’existence de MIR.

            La duplication potentielle de code ? La volonté de faire – une nouvelle fois ? – un cavalier seul sur le plan des technologies utilisée au risque de se mettre une partie croissante de la communauté du libre à dos ?

            Ben elle n’est pas encore fonctionnel. A part des démos technique il n’y a pas encore d’intégration concrète de XMir et encore moins de Mir.
            XMir devrait cependant être opérationnel sur desktop à la 14.04 et MIR opérationnel sur le mobile a ces même dates.

            Source pour l’arrivée de XMir dans la 14.04 LTS ? J’avoue que je voudrais bien les voir. Surtout que la 14.04 est une LTS, donc risque minimaux.

            Sachant que la version Unity 8 mobile devra être opérationnel pour avril de cette années ca m’étonerai fortement qu’on se tape Unity 7 version desktop pendant encore 2 ans minimum. A la limite en 15.04 si vraiment cannonical est en mode catastrophe.

            Unity 8 pour avril ? J’attends pour voir. Et des évolutions de la version 7, c’est pas envisageable ? Une LTS n’est pas fait pour expérimenter, mais pour stabiliser les acquis du cycle précédent. Enfin, je dis cela, mais j’ai connu 2 LTS sur mes machines : la 6.06 et la 8.04.

            Je dit pas qu’Ubuntu c’est des saint à tout point de vue. C’est juste que le deux poids deux mesures je trouve ca grostesque. Qu’on critique Cannonical et Unity 7 pour leur bidouillage dégueulasse et leur patch affreux ok mais derrière (presque) personne dit rien quand la team Gnome fait de la « vente lié ».

            Dont RH = Microsoft du libre par rapport au duo systemd / Gnome ?

            Après de mon point de vue en effet c’est la meilleur des distribution pour les utilisateurs « Mr Tout le monde » ou ceux qui ont pas envie de se faire chier en ayant un OS clé en main stable comme moi.

            Va dire cela au nombre croissant d’utilisateurs de Mint et de Manjaro par exemple.

            Ben plus grande communautés donc meilleur support&aide. Tutoriaux les plus complet. Logithèque la plus fournie vu que c’est celle de Debian. Distribution qui permet d’avoir un système clé en main « out of the box ».

            Les plus complets ? Jette un oeil au Wiki d’archlinux… Tu verras à quel point les tutoriaux d’ubuntu sont à des années lumières en terme de contenus.

            Distribution destiné au « mr tout le monde » et ceux qui veulent pas trop s’investir dans la compréhension de l’OS avec son orientation simplicité. Par exemple j’ai mit ma grand mère sous Ubuntu 12.04 (LTS pour pas me faire chier à aller lancer la mise à niveau tous les 9 mois) et en lui faisant une micro-formation d’une après midi elle s’en sort très bien avec son PC sous Unity.

            On remplace Ubuntu par la linux Mint LTS et Unity par Cinnamon sans problème dans ton paragraphe.

            Ben sachant qu’il devra être pret sur mobile dés avril. Il y a pas de raison qu’un an plus tard il soit toujours pas prêt sur desktop.

            1. Source ?
            2. Portables / tablettes fonctionnant sans dual boot avec android ?

            Sinon pour les mise à niveau étant parti de Gnome-Shell remix 12.10 (donc pas encore variante officiel) à la 13.10 je l’ai constaté le changement dans le bon sens du terme. Et les mises à niveau sont passé comme une lettre à la poste. (Bien entendu je fais ca propre à savoir que les quelques PPA que j’utilise sont purgé avant la mise à niveau pour être remis après. Je fais pas ca comme un porc.

            Il est encore plus simple de s’affranchir des mises à niveaux semestrielles. Mais c’est un long débat. Principe aussi qui évite d’utiliser 15 trillions de PPAs divers et avariés au passage.

            De toute façon j’essaye de limiter l’utilisation de PPA tiers et autre paquet .deb tiers pour garder un cohérence système et pas aller dans le n’importe quoi. Surtout que ces paquet tiers ne sont pas supporté et maintenu par Debian ou Cannonical donc l’obtention de bug est beaucoup plus élevée).

            Et j’évite l’utilisation de PPA par la simple utilisation d’un principe à l’image de la vie : l’évolution constante des logiciels via le « rolling release », publication en continue.

            Installer une fois, et ne plus réinstaller qu’en cas de changement de machine et / ou de disque dur. Ce qui est le cas pour mon installation actuelle.

            [fred@fredo-arch ~]$ sudo head /var/log/pacman.log
            [sudo] password for fred:
            [2013-04-03 16:36] Running 'pacman -r /mnt -Sy --cachedir=/mnt/var/cache/pacman/pkg --noconfirm base base-devel'
            [2013-04-03 16:36] synchronizing package lists
            [2013-04-03 16:39] installed linux-api-headers (3.8.4-1)
            [2013-04-03 16:39] installed tzdata (2013b-1)
            [2013-04-03 16:39] installed iana-etc (2.30-3)
            [2013-04-03 16:39] installed filesystem (2013.03-2)
            [2013-04-03 16:39] installed glibc (2.17-4)
            [2013-04-03 16:39] installed ncurses (5.9-5)
            [2013-04-03 16:39] installed readline (6.2.004-1)
            [2013-04-03 16:39] installed bash (4.2.045-1)

            Avril 2013, changement de disque, installation de mon Archlinux avec un noyau 3.8.4, et glic 2.17.

            Sans réinstaller, j’ai le noyau 3.13.2, et une glibc 2.19…

            [fred@fredo-arch ~]$ uname -a
            Linux fredo-arch 3.13.2-3-ARCH #1 SMP PREEMPT Thu Feb 13 20:04:54 CET 2014 x86_64 GNU/Linux
            [fred@fredo-arch ~]$ yaourt -Qi glibc | grep Version
            Version : 2.19-1

            Ce qui prouve une chose, c’est qu’une rolling bien utilisée vaut toutes les distributions à publication fixe du monde.

  4. La solution est pourtant simple : un seul système d’init. Mais cela veut dire poubelliser les autres technologies.

    Ben j’ai une solution plus simple. La team Gnome arrete de faire du caca en imposant systemd comme ca chaque distrib peut choisir son système d’init qu’il souhaite.
    Surtout que systemd n’a aucune légitimité à être le système d’init unique et par défault de GNU/Linux. D’ailleurs la légitimité d’être la seule application à devoir exister n’existe pas sous GNU/Linux.

    La duplication potentielle de code ? La volonté de faire – une nouvelle fois ? – un cavalier seul sur le plan des technologies utilisée au risque de se mettre une partie croissante de la communauté du libre à dos ?

    Faire cavalier seul, ils sont un peu obligé c’est la seule distribution Desktop à vouloir faire aussi du mobile. Parce que comme je l’avais dit sur un débat sur ubuntu-fr. C’est plus une décision politique et de sérénité qu’une décision technique ou pour enquiquiner gratuitement la communauté.
    Tout simplement parce que Cannonical a le contrôle grâce à MIR et peut faire ce qui lui est nécessaire et rapidement pour ses besoins sans avoir à attendre la bénédiction upstream de la team Wayland supporté par un concurrent qui pourrait au gré de ses désir refusé tout patch ou implémentation pour les besoins d’Ubuntu.
    Surtout que le timing est sérré MIR doit être opérationnel en avril pour la sortie des premier téléphone Ubuntu.

    Source pour l’arrivée de XMir dans la 14.04 LTS ? J’avoue que je voudrais bien les voir. Surtout que la 14.04 est une LTS, donc risque minimaux.

    Erreur de ma part XMir en desktop c’est pour la 14.10. Hier il était tard :D
    Après il y aura surement un backport à la manière de la 12.04

    Unity 8 pour avril ? J’attends pour voir. Et des évolutions de la version 7, c’est pas envisageable ? Une LTS n’est pas fait pour expérimenter, mais pour stabiliser les acquis du cycle précédent. Enfin, je dis cela, mais j’ai connu 2 LTS sur mes machines : la 6.06 et la 8.04.

    Ben vu que les premier téléphone ubuntu sortiont en avril. Unity 8 devra être prêt pour avril. Après c’est sur qu’il sera pas disponible pour la version 14.04 Desktop.

    Dont RH = Microsoft du libre par rapport au duo systemd / Gnome ?

    Ben euh… Oui on peut le résumé comme ca.

    Va dire cela au nombre croissant d’utilisateurs de Mint et de Manjaro par exemple.

    Manjaro c’est une rolling donc clairement pas destiné au débutant
    Mint a certe ces qualités mais vu qu’il faut réinstaller la distribution tous les 6 mois parce qu’elle n’a pas d’utilitaire de mise à niveau comme les Ubuntu ca la grille direct comme distribution pour débutant. Mais c’est vrai que Mint à beaucoup plus de potentiel pour concurrencer Ubuntu que Manjaro en tant que distribution grand public fonctionnel « out-of-the-box ».
    De mon point de vue son système de mise à jour tardif et mise à niveau de version non trivial est le gros handicap qu’il devrait travailler.
    Donc je maintiens mes dire.

    On remplace Ubuntu par la linux Mint LTS et Unity par Cinnamon sans problème dans ton paragraphe.

    J’ai jamais parlé de remplacer Ubuntu mais de changer de DE. Et oui il est très simple de passer d’un Ubuntu Unity à un Ubuntu Cinnamon ou Ubuntu e17 vu que ce sont que des paquet à installer et désinstaller.

    Source ?
    Portables / tablettes fonctionnant sans dual boot avec android ?

    http://liliputing.com/2014/01/streamlining-ubuntu-touch-official-support-for-nexus-4-nexus-7-only.html

    Il est encore plus simple de s’affranchir des mises à niveaux semestrielles. Mais c’est un long débat. Principe aussi qui évite d’utiliser 15 trillions de PPAs divers et avariés au passage.

    Oui avec les rolling mais ce n’est pas destiné au débutant. De plus avec les rolling il faut vraiment toujours mettre à jour tout le temps son OS pour pas risquer une mise à jour qui foire parce que tu a laissé traîner les mise à jour non sécuritaire (qui elle se font automatiquement) de ton OS pendant trop longtemps.

    Quant au PPA il faut pas exagérer non plus la logithèque Ubuntu est suffisament rempli pour a en avoir 15 trillions. Si tu en met 15 trillions c’est que c’est toi qui a un problème.

    Installer une fois, et ne plus réinstaller qu’en cas de changement de machine et / ou de disque dur. Ce qui est le cas pour mon installation actuelle.

    Il n’y a pas besoin d’être en rolling release pour n’installer qu’une fois et ne plus réinstaller. Après tu a certe pas de mise à niveau tous les 6mois/2 ans à faire (si LTS) mais ca t’impose d’autre contrainte comme le fait de constamment faire un suivi de ton PC pour qu’il soit constamment à jour pour éviter les problème de mise à jour qu’il pourrait y avoir si tu a tardé ou laisser traîner des mises à jour en suspend précédemment.

    Parce que oui contrairement à des distribution comme Ubuntu avec les rolling tu peut pas installer un système, le figé pendant 6mois/2 ans (à part les mise à jour de sécurité) pour le mettre à jour et qu’il soit fonctionnel comme le sont les Ubuntu

    Ce qui prouve une chose, c’est qu’une rolling bien utilisée vaut toutes les distributions à publication fixe du monde.

    Pour un power-user peut être (et encore) mais ca ne sera jamais le cas pour Mr tout le monde et les débutants. Tout simplement parce cette catégorie de gens n’auront soit ni l’envie soit ni les compétences pour pouvoir bien utilisé une rolling.

    Pour prendre mon exemple moi je pourrais surement utilisé une rolling mais j’en est pas envie par fainéantise (ma Ubuntu -Gnome est fonctionnel pour mes besoins et j’ai juste à m’occuper une fois de ma distribution tous les 6 mois pour lancer la mise à niveau automatique)
    Mais des gens comme mes parents ou mes grand parent ne pourrait pas d’une parce qu’ils ont pas envie de s’investir ou dans le cas de mes grand parent seront dans l’incapacité de faire de l’administration système que représente ses mises à jour continuelle à faire (pour te dire ils ne connaissent même pas le mot de pass de session leur permettant de faire un sudo)

    Et ca je peut te dire que c’est juste génial parce que niveau maintenance à faire pour moi c’est 0. Je leur fais juste les mises à niveau 1 fois tous les 2 ans (parce que je leur est installé une LTS pour être encore plus tranquille) et je suis peinard ya rien qui pète, ya rien qui bouge.

    1. On est reparti. Pour le caca, comme tu dis si bien concernant systemd, je te conseille ce billet de Mark Shuttleworth qui règle à terme l’avenir d’upstart et de systemd dans ubuntu : http://www.markshuttleworth.com/archives/1316

      Dont RH = Microsoft du libre par rapport au duo systemd / Gnome ?

      Ben euh… Oui on peut le résumé comme ca.

      Drôle d’odeur. Celle du fanboyisme ?

      Mint a certe ces qualités mais vu qu’il faut réinstaller la distribution tous les 6 mois parce qu’elle n’a pas d’utilitaire de mise à niveau comme les Ubuntu ca la grille direct comme distribution pour débutant. Mais c’est vrai que Mint à beaucoup plus de potentiel pour concurrencer Ubuntu que Manjaro en tant que distribution grand public fonctionnel « out-of-the-box ».

      Il est vrai que les mises à jour incrémentales d’Ubuntu passent toujours comme des lettres à la poste… Ou pas…

      Oui avec les rolling mais ce n’est pas destiné au débutant. De plus avec les rolling il faut vraiment toujours mettre à jour tout le temps son OS pour pas risquer une mise à jour qui foire parce que tu a laissé traîner les mise à jour non sécuritaire (qui elle se font automatiquement) de ton OS pendant trop longtemps.

      Ah, l’argument fallacieux pour balayer une chose : la responsabilisation de l’utilisateur. Il est vrai que les distributions rolling rationalisées n’existe pas, qu’il n’y a pas de période de tampon de test, etc…

      Quant au PPA il faut pas exagérer non plus la logithèque Ubuntu est suffisament rempli pour a en avoir 15 trillions. Si tu en met 15 trillions c’est que c’est toi qui a un problème.

      Ah, l’AppStore version Canonical ? :D 15 trillions est juste une image, mais j’avais en moyenne 4 à 5 PPAs à l’époque de la 6.06 jusqu’à la 8.10, dernière Ubuntu que j’ai utilisé avant de quitter la distribution de Canonical.

      Il n’y a pas besoin d’être en rolling release pour n’installer qu’une fois et ne plus réinstaller. Après tu a certe pas de mise à niveau tous les 6mois/2 ans à faire (si LTS) mais ca t’impose d’autre contrainte comme le fait de constamment faire un suivi de ton PC pour qu’il soit constamment à jour pour éviter les problème de mise à jour qu’il pourrait y avoir si tu a tardé ou laisser traîner des mises à jour en suspend précédemment.

      Autre argument fallacieux. Même réponse pour l’autre argument fallacieux. Il est vrai que l’utilisateur est incapable de lire de la documentation. Et qu’il n’y a jamais eu de mise à jour foireuse sur les distributions à date de publication fixe.

      Parce que oui contrairement à des distribution comme Ubuntu avec les rolling tu peut pas installer un système, le figé pendant 6mois/2 ans (à part les mise à jour de sécurité) pour le mettre à jour et qu’il soit fonctionnel comme le sont les Ubuntu

      Ouvre les yeux, il n’y a pas qu’Ubuntu et ses dérivées. Elle ne représente qu’un gros quart des distributions existantes.

      Pour un power-user peut être (et encore) mais ca ne sera jamais le cas pour Mr tout le monde et les débutants. Tout simplement parce cette catégorie de gens n’auront soit ni l’envie soit ni les compétences pour pouvoir bien utilisé une rolling.

      C’est vrai… Le plus important avec une rolling ? Savoir lire… C’est dur, non ?

      Pour prendre mon exemple moi je pourrais surement utilisé une rolling mais j’en est pas envie par fainéantise (ma Ubuntu -Gnome est fonctionnel pour mes besoins et j’ai juste à m’occuper une fois de ma distribution tous les 6 mois pour lancer la mise à niveau automatique)

      La paresse, c’est quel péché capital, déjà ? Et ton Ubuntu Gnome, elle a combien de versions de retard sur la version officiellement supportée en amont ? :D

      Mais des gens comme mes parents ou mes grand parent ne pourrait pas d’une parce qu’ils ont pas envie de s’investir ou dans le cas de mes grand parent seront dans l’incapacité de faire de l’administration système que représente ses mises à jour continuelle à faire (pour te dire ils ne connaissent même pas le mot de pass de session leur permettant de faire un sudo)

      Oh, la belle volonté de ne pas former ses proches pour leur donner un minimum de connaissances. Quant aux mises à jour continuelle, elles sont hebdomadaires sur Manjaro. Donc, une fois par semaine, des paquets testés au moins 15 jours en amont sont proposés.

      Et ca je peut te dire que c’est juste génial parce que niveau maintenance à faire pour moi c’est 0. Je leur fais juste les mises à niveau 1 fois tous les 2 ans (parce que je leur est installé une LTS pour être encore plus tranquille) et je suis peinard ya rien qui pète, ya rien qui bouge.

      Reste avec ta LTS bloquée dans le temps et qui sera tellement techniquement obsolète que le passage t’obligera à reformater tout. En tout cas, l’annonce de Mark Shuttleworth peut laisser penser qu’Upstart ne vivra pas plus que loin la 16.04 LTS.

      1. On est reparti. Pour le caca, comme tu dis si bien concernant systemd, je te conseille ce billet de Mark Shuttleworth qui règle à terme l’avenir d’upstart et de systemd dans ubuntu : http://www.markshuttleworth.com/archives/1316

        Oui les carottes sont cuites comme on dit :( . Dommage un concurrent en moins, en espérant que systemd ne se repose pas sur ces laurier maintenant qu’il a gagné la guerre du system d’init.

        Drôle d’odeur. Celle du fanboyisme ?

        C’est certe un poil caricatural mais dans l’esprit de la chose vu que les deux application sont lié. Et que tu est obligé de prendre le package complet.

        Il est vrai que les mises à jour incrémentales d’Ubuntu passent toujours comme des lettres à la poste… Ou pas…

        Ben oui les mise à niveau d’Ubuntu passe comme une lettre à la poste je te le confirme.
        Bon il faut dire que j’ai une excellente et très fiable interface chaise/clavier pour aider aussi :D

        Ah, l’argument fallacieux pour balayer une chose : la responsabilisation de l’utilisateur. Il est vrai que les distributions rolling rationalisées n’existe pas, qu’il n’y a pas de période de tampon de test, etc…

        Que veut tu on est pas dans le monde des bisounours et si l’ordi de mes parent ou grand-parent pète c’est moi qui vais devoir dépatouiller.
        Alors certe je ne les responsabilise pas en prenant à ma charge l’administration et la compréhension de leur machine mais ca m’évite des cheveu blanc et surtout ca m’évite les réflexion du genre : « Sous Windows j’avais pas ces problèmes là. Linux c’est compliqué. etc…. »

        Quant au distribution rationalisé tu parle de semi-rolling release à la LMDE ou SolidXK ?

        Ah, l’AppStore version Canonical ? 15 trillions est juste une image, mais j’avais en moyenne 4 à 5 PPAs à l’époque de la 6.06 jusqu’à la 8.10, dernière Ubuntu que j’ai utilisé avant de quitter la distribution de Canonical.

        Il est vrai qu’en tant que nouvel utilisateur GNU/Linux (je tourne sous GNU/Linux depuis la 12/10) je n’ai pas connu ces versions. Mais actuellement je n’ai jamais eu plus de 2 PPA et maintenant j’en n’est carrément plus donc je dirai que ca s’améliore au fil des version ou les PPA devienne vraiment plus que dispensable et réservé au amoureux de la bidouille et du custom.

        Autre argument fallacieux. Même réponse pour l’autre argument fallacieux. Il est vrai que l’utilisateur est incapable de lire de la documentation. Et qu’il n’y a jamais eu de mise à jour foireuse sur les distributions à date de publication fixe.

        Comme répondu plus haut. Les utilisateurs débutant ou ceux qui veulent pas s’investir ont pas envie de lire de la doc. Ils n’ont pas non plus envie de corriger les éventuelles problèmes.
        Sinon concernant les mise à niveau à date fixe pour mon expérience, certe modeste, je n’ai pas expérimenté de crash, bug et autre joyeuseté qui m’aurait forcé à formatter et réinstaller. On va voir avec la LTS voir si une migration LTS vers LTS+1 se passe aussi bien que mes migration de version tous les 6 mois.
        Mais bon je reste confiant, jusqu’à preuve du contraire je crache pas sur Ubuntu.
        C’est sur que si la mise à niveau ferait crash le PC de mes parent ou grand-parent je réviserai surement mon jugement mais c’est pour l’instant pas le cas.

        Ouvre les yeux, il n’y a pas qu’Ubuntu et ses dérivées. Elle ne représente qu’un gros quart des distributions existantes.

        Je sais qu’il existe d’autre distribution mais je me base sur Ubuntu pour illustrer mes exemples parce que c’est celle avec qui j’ai le plus d’expérience (un peu plus d’un an)

        C’est vrai… Le plus important avec une rolling ? Savoir lire… C’est dur, non ?

        Peut être que ca te semble trivial ou bateau mais des message qui apparaisse pour demander si oui ou non on doit lancer une mise à jour d’application ou du système peut vfaire peur au utilisateur « Mr Tout le monde ».
        Je te dis ca parce que je l’ai vécu d’expérience il est arrivé que mes parents m’appelle pour me demander si c’était normal qu’il y est des popup de mise à jour flash ou de version d’avast du temps ou il était sous Windows et surtout quoi répondre à la question posé.

        La paresse, c’est quel péché capital, déjà ? Et ton Ubuntu Gnome, elle a combien de versions de retard sur la version officiellement supportée en amont ?

        Et oui mais que veut-tu difficile de changer les gens. tous ne veulent pas comprendre l’informatique.
        Sinon concernant Ubuntu-Gnome elle est simplement en version n-1 du entre autre au calendrier entre la sortie de la version stable de gnome et celle d’Ubuntu qui est de 1 mois.
        (surtout que la team Gnome va se caler sur le calendrier Wayland pour la sortie des version de Gnome donc ca va encore drastiquement réduire le délais)
        Ca reste toujours beaucoup plus à jour que Debian stable et sa version n-3

        Oh, la belle volonté de ne pas former ses proches pour leur donner un minimum de connaissances. Quant aux mises à jour continuelle, elles sont hebdomadaires sur Manjaro. Donc, une fois par semaine, des paquets testés au moins 15 jours en amont sont proposés.

        Merci déjà de ne pas émettre de jugement de valeur sur ma personne.
        J’ai formé mes proches pour leur besoin et commencer déjà à les libérer du sillon propriétaire.
        Ensuite non j’ai pas formé mes proche à la maintenance et l’administration de leur système parce que d’une ca les intéresse pas et de deux ils ne veulent pas s’investir, ils veulent juste un PC clé en main qui marche pour leurs besoins.

        Oh, la belle volonté de ne pas former ses proches pour leur donner un minimum de connaissances. Quant aux mises à jour continuelle, elles sont hebdomadaires sur Manjaro. Donc, une fois par semaine, des paquets testés au moins 15 jours en amont sont proposés.

        Oui donc voilà même avec Manjaro il faut que mes proches pense à faire les mise à jour une fois par semaine. Alors qu’avec l’installation d’Ubuntu que je leur est faite ils n’ont pas à se préoccuper de ca puisque les mises à jour de sécurité se font automatiquement en arrière plan et pour le reste des mises à jour c’est moi qui m’en occupe une fois tous les 36 du mois.
        Donc double bénef eux n’ont pas d’administration à faire et peuvent juste profiter de leur PC pour leur besoin sans devoir s’investir et moi je suis sur qu’ils feront pas de bêtises.

        Reste avec ta LTS bloquée dans le temps et qui sera tellement techniquement obsolète que le passage t’obligera à reformater tout. En tout cas, l’annonce de Mark Shuttleworth peut laisser penser qu’Upstart ne vivra pas plus que loin la 16.04 LTS.

        Moi je suis pas en LTS (je met à niveau tous les 6 mois) ca c’est pour mes parents et grand-parent qui n’ont pas besoin des dernières top nouveautés pour leur besoin.
        Et pis bon de là à dire que les LTS soit techniquement obsolète faut pas abuser, elles ont aussi des mise à jour hein c’est pas aussi rigide que Debian Stable.

        Sinon Upstart oui c’est fini en espérant qu’on est pas de merde pendant la transition vers systemd vu qu’actuellement upstart marche bien et qu’on ne sait pas ce que va donner systemd sur Ubuntu.

        1. J’ai corrigé les balises. Passons à la partie restante.

          Il y a au moins un autre système d’initialisation, c’est OpenRC. Google est ton ami ;)

          Que veut tu on est pas dans le monde des bisounours et si l’ordi de mes parent ou grand-parent pète c’est moi qui vais devoir dépatouiller.
          Alors certe je ne les responsabilise pas en prenant à ma charge l’administration et la compréhension de leur machine mais ca m’évite des cheveu blanc et surtout ca m’évite les réflexion du genre : « Sous Windows j’avais pas ces problèmes là. Linux c’est compliqué. etc…. »

          C’est le problème. Le refus des utilisateurs de s’impliquer un minimum. Comme si on pouvait conduire une voiture sans avoir un minimum de formation pratique. Image plus que réchauffée, mais toujours tellement vraie.

          Peut être que ca te semble trivial ou bateau mais des message qui apparaisse pour demander si oui ou non on doit lancer une mise à jour d’application ou du système peut vfaire peur au utilisateur « Mr Tout le monde ».
          Je te dis ca parce que je l’ai vécu d’expérience il est arrivé que mes parents m’appelle pour me demander si c’était normal qu’il y est des popup de mise à jour flash ou de version d’avast du temps ou il était sous Windows et surtout quoi répondre à la question posé.

          Nullement bateau. Je dépanne suffisamment de personnes pour avoir été confronté à ce genre de problèmes.

          Merci déjà de ne pas émettre de jugement de valeur sur ma personne.

          Jugements ou déductions basées sur les propos ?

          J’ai formé mes proches pour leur besoin et commencer déjà à les libérer du sillon propriétaire.
          Ensuite non j’ai pas formé mes proche à la maintenance et l’administration de leur système parce que d’une ca les intéresse pas et de deux ils ne veulent pas s’investir, ils veulent juste un PC clé en main qui marche pour leurs besoins.

          Pour cette partie, j’en reviens à la comparaison avec l’automobile et le minimum de formation nécessaire pour l’utiliser. Que cela plaise ou non, il faudra inculquer un minimum de théorie aux utilisateurs. Sinon, ce sera la merde sans fin.

          Oui donc voilà même avec Manjaro il faut que mes proches pense à faire les mise à jour une fois par semaine. Alors qu’avec l’installation d’Ubuntu que je leur est faite ils n’ont pas à se préoccuper de ca puisque les mises à jour de sécurité se font automatiquement en arrière plan et pour le reste des mises à jour c’est moi qui m’en occupe une fois tous les 36 du mois.
          Donc double bénef eux n’ont pas d’administration à faire et peuvent juste profiter de leur PC pour leur besoin sans devoir s’investir et moi je suis sur qu’ils feront pas de bêtises.

          Tu as déjà testé la Manjaro ? Si tu l’avais fait, tu saurais qu’un daemon surveille la présence de mises à jour et alerte l’utilisateur en lui demandant de les installer. Comme sous MS-Windows.

          Quant au distribution rationalisé tu parle de semi-rolling release à la LMDE ou SolidXK ?

          Non. Je ne parle pas du fiasco LMDE. Je parle de distributions comme Manjaro qui laisse un tampon de 15 jours entre la disponibilité des paquets sur la distribution mère et leur disponibilité.

          Et pis bon de là à dire que les LTS soit techniquement obsolète faut pas abuser, elles ont aussi des mise à jour hein c’est pas aussi rigide que Debian Stable.

          L’obsolesence arrive vite. Au bout de 6 mois, au bas mot. J’avoue que mes presque 8 ans de mono-boot linuxien m’aide à prendre conscience de l’obsolescence rapide des logiciels sur une LTS.

          Sinon Upstart oui c’est fini en espérant qu’on est pas de merde pendant la transition vers systemd vu qu’actuellement upstart marche bien et qu’on ne sait pas ce que va donner systemd sur Ubuntu.

          Ubuntu n’étant pas grand chose sans la Debian, il faut déjà que la migration soit terminée sur la Debian. Et comme des paquets avec des versions récentes existent déjà pour Jessie (en testing), la migration concernera surtout la Ubuntu.

          Upstart vivra jusqu’en 2020 avec la RHEL6, et jusqu’en 2017 ou 2019 avec la 14.04 LTS.

          Quant à Systemd, je le fais utiliser par mes machines depuis octobre 2012, et ça fonctionne très bien.

          1. Il y a au moins un autre système d’initialisation, c’est OpenRC. Google est ton ami ;)

            Oui j’ai vu ca mais il reste assez marginal (Gentoo).
            Enfin il va peut être maintenant raffler la mise pour Debian GNU/kFreeBSD :D

            C’est le problème. Le refus des utilisateurs de s’impliquer un minimum. Comme si on pouvait conduire une voiture sans avoir un minimum de formation pratique. Image plus que réchauffée, mais toujours tellement vraie.

            Ben pour en revenir à ton analogie. On peut conduire une voiture sans connaître la mécanique. En clair je l’ai est formé pour être utilisateur et pas administrateur.

            Jugements ou déductions basées sur les propos ?

            A propos de ca :

            Oh, la belle volonté de ne pas former ses proches pour leur donner un minimum de connaissances.

            Pour cette partie, j’en reviens à la comparaison avec l’automobile et le minimum de formation nécessaire pour l’utiliser. Que cela plaise ou non, il faudra inculquer un minimum de théorie aux utilisateurs. Sinon, ce sera la merde sans fin.

            Pour en revenir à cette analogie. Tu n’est pas obligé de former les utilisateur en mécanique pour qu’ils puissent conduire leur voiture.

            Tu as déjà testé la Manjaro ? Si tu l’avais fait, tu saurais qu’un daemon surveille la présence de mises à jour et alerte l’utilisateur en lui demandant de les installer. Comme sous MS-Windows.

            On en revient au fait que ces utilisateurs doivent faire de l’administration. Donc il faudra de l’investissement de leur part.
            C’est pas exactement comme Windows. C’est très limité Windows vu que ca ne concerne que les produit Microsoft et de plus seule les mises à jours de sécurité peuvent être fait silencieusement. Les autre mises à jour ne sont pas faite et ne sont pas à faire obligatoirement pour éviter à l’avenir des bug ou un plantage système si tu a pas fais ces mises à jours ces 6 dernier mois.

            Non. Je ne parle pas du fiasco LMDE. Je parle de distributions comme Manjaro qui laisse un tampon de 15 jours entre la disponibilité des paquets sur la distribution mère et leur disponibilité.

            Ben Manjaro pour moi elle est à ArchLinux ce que Ubuntu est à Debian. C’est à dire une simplification d’ArchLinux seulement elle n’en efface pas les désavantage.
            A savoir une distribution en perpétuelle mouvement qui demande plus de connaissance/administration à l’utilisateur qu’une distribution comme Ubuntu/Debian qui sont « figé » par période.

            L’obsolesence arrive vite. Au bout de 6 mois, au bas mot. J’avoue que mes presque 8 ans de mono-boot linuxien m’aide à prendre conscience de l’obsolescence rapide des logiciels sur une LTS.

            Bah peut être que j’ai pas encore assez de recule sur le monde GNU/Linux mais je dirai que ca dépend des utilisateur. De mon point de vue j’aurai tendance à te suivre sur le fait que les LTS c’est long.
            Seulement du point de vu de mes parents/grand parent. Avoir quelque chose de plus figé qui bouge pas trop et fonctionnel c’est l’idéal.
            Il y a plein d’utilisateurs qui tourne sous Debian Stable en desktop et qui s’en satisfasse avec leur besoin/utilisation.
            Et pourtant je trouve la rigidité de Debian Stable complètement abusé (Gnome 3.4 quoi. :( )

            Ubuntu n’étant pas grand chose sans la Debian, il faut déjà que la migration soit terminée sur la Debian. Et comme des paquets avec des versions récentes existent déjà pour Jessie (en testing), la migration concernera surtout la Ubuntu.

            Upstart vivra jusqu’en 2020 avec la RHEL6, et jusqu’en 2017 ou 2019 avec la 14.04 LTS.

            De ce que j’ai compris la migration vers systemd commencera en 14.10 pour se finir vers la 15.04.

            Quant à Systemd, je le fais utiliser par mes machines depuis octobre 2012, et ça fonctionne très bien.

            J’imagine. J’espère qu’il fonctionnera bien aussi sous les Ubuntu. Ca sera pas une migration facile à faire de ce que j’ai compris.

          2. Marginal, Gentoo ? Si on veut ;)

            Ben pour en revenir à ton analogie. On peut conduire une voiture sans connaître la mécanique. En clair je l’ai est formé pour être utilisateur et pas administrateur.

            Les mises à jour, je dirais que ce serait plutôt vérifier les différentes niveaux ou alimenter le réservoir en carburant.

            On en revient au fait que ces utilisateurs doivent faire de l’administration. Donc il faudra de l’investissement de leur part.

            Et quel investissement… C’est comme savoir faire le plein ou vérifier les niveaux sur un tableau de bord. Quand j’ai essayé de passer le permis, en 1993-1994, on donnait des rudiments de mécanique. Ce n’est plus le cas de nos jours ?

            Ben Manjaro pour moi elle est à ArchLinux ce que Ubuntu est à Debian. C’est à dire une simplification d’ArchLinux seulement elle n’en efface pas les désavantage.

            As-tu simplement essayé une manjaro, même dans une machine virtuelle ?

            A savoir une distribution en perpétuelle mouvement qui demande plus de connaissance/administration à l’utilisateur qu’une distribution comme Ubuntu/Debian qui sont « figé » par période.

            Ayant utilisé des distributions à date de distributions fixes, je connais les désavantages aussi : mise à niveau parfois casse-gueule, obliger de jongler avec des dépots tiers, etc…

            Bah peut être que j’ai pas encore assez de recule sur le monde GNU/Linux mais je dirai que ca dépend des utilisateur. De mon point de vue j’aurai tendance à te suivre sur le fait que les LTS c’est long.
            Seulement du point de vu de mes parents/grand parent. Avoir quelque chose de plus figé qui bouge pas trop et fonctionnel c’est l’idéal.

            Je suis d’accord. Mais il ne faut pas oublier que le libre évolue très vite. Et qu’en 6 mois, un système à la pointe des versions devient celui d’un age de pierre.

            Il y a plein d’utilisateurs qui tourne sous Debian Stable en desktop et qui s’en satisfasse avec leur besoin/utilisation.

            Car il n’y a pas d’utilisateur au profil unique.

            Et pourtant je trouve la rigidité de Debian Stable complètement abusé (Gnome 3.4 quoi. :( )

            Sur Jessie et unstable, c’est la 3.8 : https://packages.debian.org/jessie/gnome => gnome (1:3.8+4)

            De ce que j’ai compris la migration vers systemd commencera en 14.10 pour se finir vers la 15.04.

            Ayant vécu la longue migration sur Archlinux, je rajouterais une version par sécurité.

            J’imagine. J’espère qu’il fonctionnera bien aussi sous les Ubuntu. Ca sera pas une migration facile à faire de ce que j’ai compris.

            Mais ça enlèvera un sacré paquet de patchs utilisés par Canonical par rapport à la non-utilisation de systemd pour Gnome.

      1. Logique pas forcément si ils couraient moins de lièvre ou qu’ils avaient plus de ressource. Cannonical aurait pu continuer avec Upstart + patch pour les applis nécessitant systemd comme actuellement.

        Sinon OpenRC. L’enterré non mais de là à faire concurrence à systemd. Si je me trompe pas OpenRc c’est essentiellement Gentoo qui l’utilise donc pas de quoi inquiété systemd.
        D’ailleurs le débat et le vote du comité technique n’a été qu’un duel entre systemd et upstart.

        1. Un suicide en terme de ressources à terme. Il aurait fallu démultiplier les patchs à l’infini. Donc pas du tout maintenable de manière saine.

          Pourquoi avoir peur de Red Hat ? Je ne comprends pas. A moins que ce soit uniquement lié à la personnalité de Lennart Poettering ?

          1. Un suicide en terme de ressources à terme. Il aurait fallu démultiplier les patchs à l’infini. Donc pas du tout maintenable de manière saine.

            Si Cannonical ne visaient pas le marché mobile qui a entraîné le développement de Unity et de Mir ils auraient pu continuer à patcher.

            La c’est clair que ca devient ingérable. Ils ont des délais super tendu à tenir et rajouter encore du boulot supplémentaire à la dernière minute c’est du suicide en effet.

            Pourquoi avoir peur de Red Hat ? Je ne comprends pas. A moins que ce soit uniquement lié à la personnalité de Lennart Poettering ?

            Entre autre. Après RedHat reste une entreprise et peut appliquer des décision politique qui soit contre les utilisateurs d’Ubuntu (on a vu avec le reverse commit d’un truc fonctionnel fait par Intel pour raison politique.

          2. Le marché du mobile ? Celui qui est déjà ultra verrouillé et où le géant Microsoft s’est cassé les dents ?

            Quant au patch du pilote intel, c’est simplement une réponse du berger à la bergère. En clair : serveur d’affichage « canonical-only », c’est à Canonical de gérer le code.

  5. Le marché du mobile ? Celui qui est déjà ultra verrouillé et où le géant Microsoft s’est cassé les dents ?

    Ben ils ont le droit d’y aller si ils pensent qu’ils ont leur place. Et d’un point de vu perso j’aimerai bien me débarrasser d’Android pour avoir un vrai OS libre. Et Ubuntu Touch me tenterait bien comme ca j’aurai un écosystème cohérent entre mon fixe, ma tablette et mon téléphone.

    Quant au patch du pilote intel, c’est simplement une réponse du berger à la bergère. En clair : serveur d’affichage « canonical-only », c’est à Canonical de gérer le code.

    oui mais c’est le serpent qui se mord la queue. Si les distribution ne veulent pas adopter MIR parce que c’est Cannonical (et non pas d’un point de vue technique). Mir restera mono-distribution

    Mir n’est pas annoncé pour être Cannonical-only. Rien n’empêche d’autre distribution de vouloir l’adopter.

    1. Ben ils ont le droit d’y aller si ils pensent qu’ils ont leur place. Et d’un point de vu perso j’aimerai bien me débarrasser d’Android pour avoir un vrai OS libre. Et Ubuntu Touch me tenterait bien comme ca j’aurai un écosystème cohérent entre mon fixe, ma tablette et mon téléphone.

      Quand on voit que le mastodonte MS s’est cassé les dents, que Blackberry sombre, que Nokia n’est plus que l’ombre de son époque de gloire…

      Quant à l’écosystème unique, je n’aime pas trop cette idée. Sûrement une mauvaise intuition…

      oui mais c’est le serpent qui se mord la queue. Si les distribution ne veulent pasoui mais c’est le serpent qui se mord la queue. Si les distribution ne veulent pas adopter MIR parce que c’est Cannonical (et non pas d’un point de vue technique). Mir restera mono-distribution

      Je suis d’accord. Mais que Canonical « mange sa propre cuisine » avant de la proposer ailleurs. C’est le principe du « dogfooding ».

      Mir n’est pas annoncé pour être Cannonical-only. Rien n’empêche d’autre distribution de vouloir l’adopter.

      Il faudra d’abord que la dite technologie fasse ses preuves. Tant que Canonical ne l’aura pas proposée par défaut au grand public, ce sera très difficile.

Les commentaires sont fermés.