PC-BSD 10 : Les distributions GNU/Linux peuvent continuer à dormir sur leurs deux oreilles…

Il y a quelques jours, la version 10 de PC-BSD, l’équivalent (dans le principe) d’Ubuntu pour FreeBSD est sortie.

Disponible uniquement en version 64 bits, il supporte plusieurs environnements graphiques : historiquement KDE SC, puis se sont rajouté Xfce, lxde.

Dans cette version Mate Desktop pour remplacer Gnome 2, et en non supporté (traduire : on l’a rajouté pour vous faire plaisir, et tant pis si ça vous explose en pleine tronche) Gnome 3, Cinnamon et d’autres gestionnaires de fenêtres comme i3, Awesome ou encore OpenBox et WindowMaker.

L’article est assez long, car j’ai voulu être assez complet et ne pas me limiter uniquement à KDE SC.

J’ai donc récupéré avec mon ami wget l’ISO de la version 10. Soit 3,8 Go à récupérer.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c http://iso.cdn.pcbsd.org/10.0-RELEASE/amd64/PCBSD10.0-RELEASE-x64-DVD-USB-latest.iso
–2014-02-02 09:54:27– http://iso.cdn.pcbsd.org/10.0-RELEASE/amd64/PCBSD10.0-RELEASE-x64-DVD-USB-latest.iso
Résolution de iso.cdn.pcbsd.org (iso.cdn.pcbsd.org)… 149.255.37.14, 37.72.170.166
Connexion à iso.cdn.pcbsd.org (iso.cdn.pcbsd.org)|149.255.37.14|:80… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 3836610560 (3,6G) [application/octet-stream]
Sauvegarde en : « PCBSD10.0-RELEASE-x64-DVD-USB-latest.iso »

100%[====================================>] 3 836 610 560 2,11MB/s ds 66m 48s

2014-02-02 11:01:17 (935 KB/s) — « PCBSD10.0-RELEASE-x64-DVD-USB-latest.iso » sauvegardé [3836610560/3836610560]

Pour avoir une vue d’ensemble, j’ai décidé d’installer des machines virtuelles avec les principaux environnements supportés, à savoir KDE SC, Xfce, Lxde et Mate Desktop. Je n’ai pas eu envie de rajouter un des environnements supplémentaires dans cet article pour éviter de devoir parler de problèmes liés à des logiciels non supportés par l’équipe de développement.

Pourquoi autant de machines virtuelles ? Simplement pour avoir les versions « pures » de chaque environnement, pour éviter les « pollutions » par des logiciels tiers.

L’installateur est soit graphique, soit en mode texte. Le point de départ est toujours le même. Il faut noter que par défaut, c’est KDE SC qui est sélectionné. Si on veut un autre environnement, il suffit de le sélectionner en personnalisant l’installation dès le départ.

Etant donné que c’est un FreeBSD en dessous, ZFS est utilisé. Donc autant dire que coté système de fichier, c’est difficile de faire plus récent et plus gourmand en place. Mais bon, ZFS est un système de fichiers moderne, après tout ;)

La configuration post-installation est sûrement l’une des parties les mieux conçues de PC-BSD 10. C’est simple d’accès, parlant. Les captures d’écrans qui suivent se passent de commentaires. On peut chiffrer , crypter étant un anglicisme, les données personnelles dès la création du compte utilisateur, ce qui n’est pas si mal ;)

Bien qu’utilisant VirtualBox, j’ai du passer par le circuit VESA pour dépasser la résolution de 800×600 points lors de la post-installation. Le pilote vboxvideo proposé n’étant pas fonctionnel à 100%.

De plus, si vous utilisez Mate Desktop ou Lxde, outre le fait que le premier démarrage sera en anglais même si vous demandez le français, vous n’aurez pas de navigateur internet installé. Sûrement un oubli. PCDM, le gestionnaire de session de PC-BSD est encore un peu vert sur le plan de la gestion de la langue.

Le gestionnaire de mises à jour ? Il est horrible à utiliser et complètement non informatif malheureusement.

Autre point faible, il n’y a aucune suite bureautique fournie, quelque soit l’environnement. Quand on récupère une ISO de 3,8 Go, on est en droit de s’attendre à la présence d’une suite bureautique, non ? Même KDE SC n’en propose pas.

Si on regarde dans AppCafé, en tapant Office, on trouve LibreOffice en version 4.0.6. Techniquement obsolète. La version conseillé par les développeurs de la suite étant la 4.1.4. La branche 4.0.x étant en fin de vie depuis… novembre 2013 :(

J’ai quand même récupéré la version internationale, ce qui a demandé un petit Go de téléchargement supplémentaire.

J’ai quand même voulu montrer PC-BSD en action. La bande son ? « Miscellany » du duo iamthemorning.

La vidéo est assez longue, elle fait… 23 minutes !

Pour conclure, je dirais que PC-BSD est tombé dans le « mieux est l’ennemi du bien ». Pourquoi proposer des environnements supportés sans navigateur internet préinstallé ? Pourquoi ne pas proposer une suite bureautique ? Surtout quand on sait qu’on télécharge une ISO de presque 4 Go…

PC-BSD n’est pas encore un environnement utilisable sans problème par un utilisateur lambda. Pas de navigateur internet sous deux des quatres environnements officiellement supportés, une suite bureautique abandonnée par les développeurs, ça ne donne pas vraiment envie :(

Sans oublier des bugs qu’on ne peut pas tous imputer à une machine virtuelle :

  1. Pourquoi n’y a-t-il pas de connexion réseau dans lxde ?
  2. Pourquoi AppCafé refuse de récupérer ou n’arrive pas à récupérer des PBIs alors que le réseau est fonctionnel ?
  3. Pourquoi est-ce aussi lent ? Les distributions GNU/Linux et MS-Windows en virtualisé sont assez rapides, presque autant que sur une machine réelle.

Le chemin est encore long. Les distributions GNU/Linux peuvent dormir sur leur deux oreilles. PC-BSD est loin de leur offrir une concurrence vraiment dangereuse. Dommage pour le monde du libre qui aurait besoin d’un peu plus d’émulation.

Vous aimez ceci ? Partagez-le !

8 réflexions sur “ PC-BSD 10 : Les distributions GNU/Linux peuvent continuer à dormir sur leurs deux oreilles… ”

  1. Oui tout à fait, autre distrib sortie la mageia 4 et rosa lxde,
    au sujet de la mageia4 très bon test critique constructif par un acien utilisateur contributeur de mandriva et comment améliorer de manière significative certains archaïsmes et autres inconséquences ergonomiques et autres toujours présentes dans cette excellente distribution qui n’est que peu cité en général. http://artipc10.vub.ac.be/wordpress/2014/01/09/going-back-to-my-roots-testing-mageia-4-beta/ en anglais malheureusement. La rosa lxde comporte certains améliorations au niveau de lxde.

  2. Je te trouve médisant concernant LibreOffice. Debian Wheezy sans backports c’est toujours la version 3.5.4.

    Il faut savoir que sous FreeBSD (et par extension PC-BSD) nous supportons deux compilateurs (gcc et lvm) en parallèle, et plusieurs versions (9.x, 10.x, CURRENT). Donc les tests de QA sont très importants. Par ailleurs LibreOffice tout seul n’est rien, il faut une multitude de bibliothèques pour qu’il puisse fonctionner, une peut être bloquante et empêchée une bonne mise à jour.

    Comme n’importe quel projet libre, tu peux venir participer à fermer certains bugs, http://lists.freebsd.org/pipermail/freebsd-office/2014-February/002323.html

    1. Médisant envers LibreOffice ? J’ai juste pointer le lien vers le wiki qui indique que la fin de vie de la branche 4.0.x, c’est novembre 2013.

      J’ai fait compiler récemment LibreOffice, et je sais que la liste des dépendances est énorme. Mais je ne comprends pas que PC-BSD n’ai pas au moins proposé Calligra avec KDE SC.

  3. Hello,

    AFS est utilisé –> ZFS est utilisé (moi pas comprendre en lisant lol).

    Petite question, tu commences souvent tes articles en parlant de wget, pourquoi tu n’utilises pas aria2 ou axel ?

  4. Je me suis toujours demander comment dormir sur ses deux oreilles, sachant qu’elles sont placées de chaque coté de notre tête ?
    A pluche.

Les commentaires sont fermés.