Retour de pause… Et mise au point.

Après cinq jours de pause plus que bienvenus, j’ouvre de nouveaux les vannes du blog. Mais avant toute chose, je voudrais éclaircir quelques points.

Si je maintiens les commentaires ouverts durant une semaine après la publication du billet, c’est à une seule condition : que le contenu du commentaire, même s’il est en désaccord avec le contenu du billet, doit rester dans les limites de la politesse.

En clair, tout commentaire contenant des propos injurieux, attaquant sous la ceinture, ou juste bête et méchant seront flingués à vue.

Vous êtes prévenus. Inutile de pleurer par la suite. J’ai été trop coulant avec certains commentaires qui ont mis le feu aux poudres.

J’avoue que j’ai récemment perdu patience. J’aurais dû rester calme, mais j’avoue que certains commentaires ont été la goutte d’eau qui a fait débordé le vase.

Je ne reviendrais plus sur la politique du fork compulsif comme je l’ai fait dans les billets qui ont précédés la pause. Apparemment, c’est un sujet ultra-sensible. Autant parler de contraception avec un extrémiste religieux, ou jongler avec de la nitroglycérine. La fin n’est pas des plus joyeuses.

Je voudrais revenir sur un problème qui m’a été pointé du doigt dans les courriers que j’ai pu recevoir. Comme quoi depuis quelques temps le blog avait tendance à tourner en rond.

Je plaide coupable. En effet, sur le plan de la présentation des distributions GNU/Linux qui a été à une époque un des fers de lance du blog, depuis en gros une année, j’ai l’impression de me répéter. Et pour cause.

Le marché des distributions est devenu assez mûr, et si on sort des familles des dérivées d’Ubuntu, de Debian GNU/Linux et de Fedora Linux, il ne reste plus grand chose à se mettre sous la souris…

Quelques Archlinux « canada dry » comme la KaOS par exemple. Et j’avoue que je m’ennuie de plus en plus en testant des distributions qui sont désormais matûre.

La seule grosse découverte de l’année passée, c’est la Void Linux. Sinon, mise à part les décès de SolusOS et de ColorWheelOS, l’actualité a été aussi lassante que commenter une production de saucisses en usine.

Désolé mais il faut le dire ainsi : même distrowatch – site qu’on aime à détester dans le monde du libre – semble parfois faire du remplissage pour sa gazette hebdomadaire.

D’ailleurs à cette liste, on pourrait rajouter PearOS, mais il semblerait, dixit le développeur de cette dérivée d’Ubuntu à la sauce fruitée, que le projet soit repris par une grosse boite. Dont on ignore le nom actuellement.

Je sais qu’avoir fermé le blog a été une énorme connerie, mais je dois dire que j’en ai ma claque des personnes qui abusent du pseudonymat pour se soulager.

Le pseudonymat est nécessaire sur la toile. Mais en abuser pour insulter ou attaquer des personnes, c’est bas, vil, pour ne pas dire dégueulasse. Merde, je l’ai dit.

J’ai un caractère porcin. Je l’admets. J’ai mon franc-parler qui peut déplaire.

Si vous croyez venir sur un blog qui dit « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil », vous faites erreur. J’ai des idées, je les exprime.

Maintenant, si sur un article vous êtes en désaccord, faites le savoir poliment. C’est tout. J’accepte la discussion et la contradiction si elle est exprimé de manière cordiale et construite.

Sinon, allez donc voir ailleurs. La blogosphère francophone (du moins ce qu’il en reste, et ici je suis d’accord avec le bilan dressé par Cyrille Borne) est assez grande pour trouver votre bonheur.

16 réflexions sur « Retour de pause… Et mise au point. »

  1. Il était indispensable de faire cette mise au point indispensable ! Tant mieux que tu l’aies fait Fred !
    Confrontés très régulièrement à des niveaux d’intelligence qui ne montent pas plus haut que les chevilles , y’en a marre des cons et de se faire pourrir la vie sur nos pages respectives par de tels personnages genre fouteurs de merde…. Quand nous sommes chez nous (sur nos pages) nous le sommes bon sang ! Qu’un com soit flingué à l’arrivée ne doit en aucun cas surprendre son posteur mais ce dernier doit juste réfléchir.
    C’est l’occasion de dire que sur mes propres pages, j’applique les mêmes principes et me débarrasse vite fait des emmerdeurs, la toile est suffisamment grande pour foutre la merde ailleurs.

  2. Après une semaine sans pouvoir lire et commenter les sujets séditieux amenés par Frédéric, la punition commençait à devenir lourde.

    Malgré son « … caractère porcin…. » on apprécie son franc-parler et c’est pour cela qu’on y revient….

    Heureux qu’il soit de retour !

  3. Bon retour Fred … et comme déjà dit … laisse les cons dehors, nous sommes bien entre «  »Porcin caractériel » » … LoL
    En ce qui concerne la blogosphère ou site correct, je dirai plutôt que elle se rétrécit à vue d’oeil.
    Même QuebecOs meurt à petit feu …. le monde évolue, et souvent, pas en bien.
    Garde le moral, il y a quand même pas mal de lecteurs qui te soutiennent 😉
    Gerinald

    1. Des « distributions » meurent, d’autres arrivent, ainsi va la vie !

      Ikey Doherty réaparait avec OpenSuse et un nouveau bureau (Budgie). Qui a dit encore un bureau ?

      On nous annonce Tanglu, (je sais le nom n’est pas très sexy) ,un nouvel « ubuntu killer », basé sur Debian, au doux nom de code de « Aequorea Victoria » (une méduse).

      À priori, la vie, pour ce qui est du libre cherche toujours son chemin en bégayant…

      Bien ou pas bien ?

      1. Ikey Doherty réaparait avec OpenSuse et un nouveau bureau (Budgie). Qui a dit encore un bureau ?

        La leçon SolusOS ne lui a pas été utile ?! Bah… Si c’est son plaisir…

        On nous annonce Tanglu, (je sais le nom n’est pas très sexy) ,un nouvel « ubuntu killer », basé sur Debian, au doux nom de code de « Aequorea Victoria » (une méduse).

        Ca fait 4 ou 5 mois que j’en ai entendu parlé. Mais rien de bien excitant. Et encore une « ubuntu killer »… Ce ne doit être que la 25ième 🙂

        Je ne porterais pas de jugement du style « bien ou pas bien ». Je dirais juste : l’humain est parfois amnésique.

  4. Content de te revoir dans mes actualités. J’espère que tu as profité de ces « vacances », ça fait toujours du bien de prendre un peu de recul. Je partage tes idées concernant les points sensibles (et la plupart des autres sujets d’ailleurs). Bon retour et courage ! 😉

Les commentaires sont fermés.