L’arrivée de Free Mobile dans la 4G : une arme à double tranchant ?

L’annonce faite par Free Mobile aujourd’hui vient de dynamiter l’offre 4G des trois grands.

Outre le fait que le prix ne change pas, 20 Go sont proposés sous réserve d’appareil compatible et d’avoir activé l’option adéquate dans le compte client. Ce qui est somme toute logique, car comment un téléphone uniquement compatible 3G / 3G+ deviendrait d’un coup de baguette magique compatible 4G ?

Voici ce qu’on peut lire sur le site de Free Mobile :

Ce service 4G est disponible sous couverture réseau mobile 4G de Free aux conditions suivantes :

disposer d’un téléphone mobile compatible 4G
avoir activé le service 4G dans l’espace abonné

Ce volume de 20Go de données est dès lors valable sous couverture réseau mobile 4G de Free mais également sous couverture 3G en France métropolitaine.

Dynamiter est le mot. Que propose Orange en 4G sans engagement ? Rien. L’offre Origami 4G (à partir de 29,99 €) est avec un engagement d’un an. Et est limité à 4Go de données (pour 10 € de plus !)

Bouygues ? Pour 16 Go (le mieux chez cet opérateur), c’est 69,99 € par mois !

SFR ? 24 mois d’engagement et 5 Go de données pour… 52,99 € par mois !

Le hic sera la qualité du réseau 4G de Free Mobile. Il suffit de lire les commentaires sur l’article de PCInpact pour savoir à quel point c’est devenu un sujet à troll. Le problème est que la qualité varie en fonction de l’endroit où on habite.

Il est facile de réduire la totalité de la métropole à sa capitale (et sa région), et au grandes villes. Ce qui revient à réduire la population française à son sixième environ. En gros, on passe de 65 millions de personnes à moins de 10…

ZDNet pose un question intéressante : quel réseau au départ ? Sauf erreur de ma part, les antennes posées par Free Mobile sont à la fois 3G et 4G ?

En tout cas, tant que le parc de téléphones mobiles ne sera pas majoritairement compatible 4G, cela laissera le temps aux antennes pour monter en puissance. Ce pour tous les opérateurs.

Point positif dans l’histoire ? Voir disparaitre des forfaits où les grands opérateurs historiques s’en foutent une fois de plus plein les fouilles.

Point négatif ? On va avoir droit aux mêmes gueulantes que pour la 3G… Bah, c’est bien connu, l’histoire ne repasse pas les plats !

11 réflexions sur « L’arrivée de Free Mobile dans la 4G : une arme à double tranchant ? »

  1. Salut,

    Je vais me poser d’entré dans une posture de (certainement toute relative) neutralité!
    Je n’ai ni portable, ni abonnement phone, ni TV …

    En lisant cette article, je repense au reportage de france 2 (on a qd même le replay par le net en ardèche!! malgré notre 2méga…) . Ce qui m’étonne vraiment, c’est que ce dont tt l’monde parle c’est de l’arrivé de free, de la 4G, de la guerre des prix, etc … ce que moi j’en ai retenu, c’est que cette techno (tout opérateur confondu) n’a pas l’air vraiment mature et que les clients déjà abonnés dans cette latence avant que ça ne soit vraiment opérationnel se font un peu couillonnés !

    L’autre point qui m’a marqué, c’est qu’un intervenant (ingénieur, technicien ? j’sais plus…), présenté comme indépendant, qui parle des pb de la 4G à l’intérieur des bâtiments, aborde le sujet de l’interférence avec la TNT pour cause de « fréquences similaires »… est-il vraiment indépendant?, cela est-il vrai? ça concerne-t-il l’émission TNT ou les décodeurs ? je ne sais pas … mais c’est cela que j’aurais plutôt envie de creuser dans ttes les infos apportées par ce reportage …

    Ce que je trouve sociologiquement très intéressant, c’est ce sur quoi porte le buzz après ce reportage et ce que les gens en ont retenus … nous sommes de plus en plus formater avec cette prolifération d’infos à ne retenir que celles qui nous intéressent et donc quelque part celle que nous attendons (ce qui d’ailleurs ne serait donc plus de l’infos)…

    … je ne jette la pierre à personne … je me suis aussi fait avoir et ai réalisé que de la dernière quinzaine, entre les infos sur les débits les nouveaux débit à venir en « DSL » (a, b, c, d ,e, f (…), i ,x, …) et une nouvelle étude sur l’impact du wifi et le fait de devoir privilégier le filaire (alors que mon ordi est à 40cm de ma box 90% du temps…) devinez laquelle j’ai retenue avec mon débit de merde en ardèche ?…

    Mais il faut au moins en prendre conscience si on ne veut pas se faire manger tt cru et garder une relative objectivité…

    1. En lisant cette article, je repense au reportage de france 2 (on a qd même le replay par le net en ardèche!! malgré notre 2méga…) . Ce qui m’étonne vraiment, c’est que ce dont tt l’monde parle c’est de l’arrivé de free, de la 4G, de la guerre des prix, etc … ce que moi j’en ai retenu, c’est que cette techno (tout opérateur confondu) n’a pas l’air vraiment mature et que les clients déjà abonnés dans cette latence avant que ça ne soit vraiment opérationnel se font un peu couillonnés !

      Et pour cause : il faut un mobile compatible, ce qui entraine le retour de l’engagement que Free Mobile avait fait sauté pour avoir un portable « subventionné » (une arnaque de haut vol à mon humble avis).

      L’autre point qui m’a marqué, c’est qu’un intervenant (ingénieur, technicien ? j’sais plus…), présenté comme indépendant, qui parle des pb de la 4G à l’intérieur des bâtiments, aborde le sujet de l’interférence avec la TNT pour cause de « fréquences similaires »… est-il vraiment indépendant?, cela est-il vrai? ça concerne-t-il l’émission TNT ou les décodeurs ? je ne sais pas … mais c’est cela que j’aurais plutôt envie de creuser dans ttes les infos apportées par ce reportage …

      L’interférence TNT / 4G est connue :

      Quelques infos :

      http://www.service-public.fr/actualites/002880.html
      http://www.recevoirlatnt.fr/en-savoir-plus/actualites/ret-actu/1/actu/comment-savoir-si-je-suis-concernee-par-une-interference-entre-la-reception-tnt-et-la-4g/
      http://www.recevoirlatnt.fr/4g-lte/quest-ce-que-la-4g/definition-de-la-4g-lte/

      http://www.recevoirlatnt.fr/4g-lte/risques-dinterference-entre-la-reception-tnt-et-la-4g/pourquoi-des-interferences/#.Up7wPjkgjeQ

      « Les fréquences 4G dans la bande 800 MHz sont très proches des fréquences de la Télévision Numérique Terrestre en 790 MHz. Cette cohabitation peut dans certains cas perturber la réception de la télévision notamment chez les téléspectateurs dont l’antenne râteau est orientée à la fois vers un émetteur TNT et vers une antenne 4G. »

      Mais il faut au moins en prendre conscience si on ne veut pas se faire manger tt cru et garder une relative objectivité…

      Tout à fait. C’est pour cela que j’ai rajouté dans mon article :

      ZDNet pose un question intéressante : quel réseau au départ ? Sauf erreur de ma part, les antennes posées par Free Mobile sont à la fois 3G et 4G ?

      En tout cas, tant que le parc de téléphones mobiles ne sera pas majoritairement compatible 4G, cela laissera le temps aux antennes pour monter en puissance. Ce pour tous les opérateurs.

      Partie étrangement illisible par certaines personnes… Comme c’est étrange 😉

  2. Donc en gros, il faut acheter un téléphone compatible 4G pour… bénéficier de 20GB de quota en 3G ?
    Puisque seulement 10 pelés et 3 tondus bénéficient d’antennes Free Mobile.

    En 3G, Free n’achètent pas assez de bande passante à Orange pour que ce soit utilisable.
    On aura donc le privilège d’avoir 20GB de débit de merde inférieur à de la 2G. Merci Free…

    Franchement, je vais attendre la 4G à 25 euros chez Sosh 🙂

    1. Oh, la belle diatribe trollesque. Déjà, la 4G, elle est compatible avec combien de modèles sorti dit « compatible » ?

      Il est vrai que le réseau 3G de Free est inexistant en dur, comme pour NRJ Mobile, Virgin et combien de MVNOs ?

      De plus, si tu avais appris à lire, les 20 Go, c’est en 4G uniquement. La 3G reste à 3 Go.

      Ensuite, libre à toi de prendre le faux-nez d’orange pour avoir la 4G 20% plus chère. D’ailleurs, la 4G est un foutage de gueule pour le moment. Du moins tant que le parc d’équipement ne sera pas majoritairement 4G.

      1. Pardon, mais « Ce volume de 20Go de données est dès lors valable sous couverture réseau mobile 4G de Free mais également sous couverture 3G en France métropolitaine. » sous-entend que même en 3G on dispose des 20Go, non ??

        1. C’est vrai que ça laisse un peu pantois. Néanmoins, l’éclaircissement est visible dès le départ :

          Ce service 4G est disponible sous couverture réseau mobile 4G de Free aux conditions suivantes :

          disposer d’un téléphone mobile compatible 4G
          avoir activé le service 4G dans l’espace abonné

          Ce volume de 20Go de données est dès lors valable sous couverture réseau mobile 4G de Free mais également sous couverture 3G en France métropolitaine.

    2. Bizarrement, je n’ai pas vraiment de soucis avec la 3G Free/Orange…
      Donc vous repasserz pour « inexistante » 🙂
      Quant à la 4G, désolé, je ne suis pas un pigeon 🙂
      Mon smartphone n’est même pas compatible H+ lol donc déjà 21 mb c’est le maxi, le 42 mb est inutile pour moi.

  3. Vous me faites rire avec vos débit de 150 .. 42 ou 21mb/s..
    Chez moi on a moins de 2bn/s en ADSL, et on arrive à se debrouiller (Juste pour le video evidement)

    Donc pourquoi faire tant d’histoire pour un debit inutile (Sur un mobile)

  4. Salux,
    J’aime ce discours et ces commentaires …. plaignez vous seulement les Français … 🙂

    Vous avez le réseau le moins cher, et ça rouscaille encore … MDR

    Ici, un abo 4G coute 65 euro et ne donne droit que à 5 Go … si vous désirez plus, c’est 5 euros le Go …

    Sans compter que le réseau est nullissime, quasi inexistant à cause de droit de licence que se dispute nos FAI habituel … lesquels se posent la question de savoir comment ils vont nous plumer.

    J’ai un smart compatible, mais au vu des prix pratiqué, il est hors de question que je me mettent en 4G … je garde la 3G, qui me revient tout de même à 45 euros par mois /illimité.

    La Belgique est reconnue pour être très cher au niveau de son réseau internet/téléphonie, si je vous dit que je paye 120 euros par mois, rien que pour Internet/TV/mobile …. ça vous dit.

    @Pluche
    Gerinald

    1. Il faudrait un troublion à la Free Mobile en Belgique, donc. Et un bon coup de pied dans la fourmilière au passage.

      120 € par mois ? J’en suis à environ 55 € pour : TV, ADSL, téléphonie fixe illimitée. Sans oublier l’offre illimitée voix / SMS / MMS + 3G de données.

      Autant dire que je m’en sors pas trop mal…

      1. Eh oui … mais le souci, c’est que le monopole Belgacom fait et fera encore longtemps de l’ombre aux autres fournisseurs 🙂
        Beaucoup ont essayé de s’y frotter et beaucoup s’y sont casser les dents, surtout en sachant que Belgacom à une gestion faites par nos sinistres … euh pardon … ministres …. Belgacom appartient à l’état ….
        Nous souhaiterions des prix comme en France … mais oublie le … c’est pour cela que je dit que vous êtes vraiment super bien loti par chez vous 🙂

Les commentaires sont fermés.