Snowbird Linux : la LinuxMint basée sur Fedora Linux en devenir ?

Il y a un petit sport dans le domaine des distributions GNU/Linux, et spécialement de celle qui ne sont pas parties de la feuille blanche, c’est d’utiliser une base ubuntu (LTS ou pas). On peut y trouver le meilleur (Linux Mintou elementaryOS par exemple) comme le pire (du genre Australis LTS par exemple. Non, je ne ferais pas un jeu de mot phonétique même s’il me brule les doigts sur le clavier).

Donc, quand on peut mettre la souris sur une distribution dérivée qui n’utilise pas Ubuntu, on peut sabrer le champomy. Mis à part la Viperr et la Korora, c’est vraiment le désert. Et voici qu’est arrivé récemment la Snowbird Linux.

C’est une Fedora Linux avec Gnome 3 et avec une bonne logithèque dès le départ : codecs multimédia, flash préinstallé, LibreOffice 4.1, bref, une LinuxMint sauce Fedora si on peut prendre cette image.

J’ai récupéré la dernière image ISO, et j’ai utilise mon ami VirtualBox pour voir ce que la distribution a dans le ventre. Encore et toujours le thème d’icone Faenza…

Sans oublier un look à la Gnome 2 avec une barre inférieure ou encore un menu « Places », rajoutées via des extensions. On est fan ou pas. Et la présence du client TeamViewer qui se lance dès le démarrage.

Mais passons à l’installation. C’est Anaconda nouvelle génération, l’installateur que les linuxiens adorent détester. C’est un peu le « Marmite » du petit monde GNU/Linux. A noter un bug à l’installation arrive si on utilise LVM. Etrange.

http://iletaitunepub.fr/2013/08/08/lautoderision-dans-la-pub-avec-la-pate-a-tartiner-marmite/

Inutile de créer un compte utilisateur, l’assistant de Gnome 3 en crée un dès le premier lancement.

Ensuite, il faut attendre la récupération et l’application des 278 mises à jour disponible. J’ai commis la bétise de vouloir installer les additions VirtualBox… Et la machine virtuelle a planté dans les grandes largeurs 🙁

Je me suis donc replié sur une machine virtuelle qemu pour la suite, et pouvoir capturer une vidéo de la distribution en action. Ce qui est ennuyeux. Autre point plus ennuyeux, c’est le franglais partiel de l’interface. Mais il y a eu largement pire.

Pour conclure, j’ai plusieurs questions : Pourquoi le thème d’icone Faenza ? Cela fait deux ou trois ans qu’on le voit partout… D’où une potentielle overdose. Pourquoi le partitionnement en utilisant LVM a fait planter Anaconda ? Et pourquoi proposer Google Chrome ? Chromium ne suffit pas ? 😀

Ce qui est dommage c’est aussi la surcharge pondérale partielle lié à l’ajout d’un certain nombre d’outils. Comme d’habitude, c’est difficile de trouver le point d’équilibre entre équipement et lourdeur. Seul point positif pour les publiphobes, c’est que Mozilla Firefox propose par défaut Adblock.

La Snowbird reste à surveiller, même s’il est dommage de ne pas avoir directement utilisé Mate Desktop, vu le clonage graphique de Gnome 2 réalisé à grand coup d’extensions.

6 réflexions sur « Snowbird Linux : la LinuxMint basée sur Fedora Linux en devenir ? »

  1. Bonsoir

    intéressant mais pourquoi ne pas opter pour Fedora 19 Cinnamon (ma distribution actuelle après avoir été un peu échaudé par des bugs sous LinuxMint 15…) ) plutôt que celle-ci ?

    Je sais, c’est l’éternelle questions avec des « dérivées »…

    Bonne soirée à tous 😉

      1. Salut :),

        Merci pour ce test, Snowbird linux a l’air sympa, notamment (comme tu le dis) pour les nostalgiques de Gnome 2. Pour l’utilisation de Mate (que je n’ai jamais utilisé) d’après moi il vaut mieux partir d’une base comme Gnome et l’adapter graphiquement…

        Sinon, concernant mon expérience avec des distros basées sur Fedora à l’époque (il y a trois ans) j’utilisais BLAG Linux une distribution certifiée par la FSF. Elle est basée sur F14 avec Gnome 2 et franchement c’était la première fois que tout fonctionnait parfaitement sur mon X41. Malheureusement elle est au repos.
        Sinon il y a Fuduntu, avec un nom comme ça je crois que tout est dit :).
        Bonne fin de semaine…

  2. Thank you for the review Frederic. I will point out a few things to help you understand the SnowBird Linux project. The original remix was based on Cinnamon (Fedora 18) and was mastered for a start-up company as a replacement for Windows desktops. The software bundle of SnowBird Linux was selected with a business focus and the browsers are simply included for QA (web development). When we moved from a closed corporate project to an open source model we retained the browser selection so that end users had the choice.

    Gnome 3 is a radical departure from the design of the much loved Gnome 2 desktop but whether we like it or not Gnome and Unity are the future of the Linux desktop. We would have preferred to stick with Cinnamon but it was forked off Gnome 3.4 and at the rate at which Gnome works both streams will soon become incompatible. Cinnamon as at this date has not been accepted as a « Spin » in Fedora so it is maintained by a single person so it would be a gamble to bet on it.

    If you’ve followed the news, Red Hat has announced that RHEL 7 will include Gnome 3 Classic as the default desktop and we all know where most of the funding of the Fedora project comes from…

    The Fedora Project has also been discussing the idea of Fedora focussing on the « Core » while SIG would work on the Desktop spins.

    As you pointed out, at present we are just a fedora remix but we have just started the project, we are gathering the necessary resources to allow us to work on a full fledge desktop solution. We are not a big fan of Gnome 3 ( some decisions baffle us) but we have to keep an eye on the road-map/future of the Linux desktop, things may evolve at a later stage but for the time being it’s Gnome in the spotlight.

    Last but not least the Faenza icon theme is used as it enables us to provide a consistent look and feel accross the whole stack, you will appreciate that even LibreOffice has the flat icon theme.

    Hope this answers the questions raised 🙂

    P.S – – More answers . ..

    1) The LVM bug is a known issue.
    2) The distribution is released with an English audience in mind. Localization is easy as you did for LibreOffice.
    3) VirtualBox works fine for me with guest additions. Maybe a kernel mismatch for you?
    4) If you don’t want to update online, there is a nightly build that is released with all updates.
    5) Gnome version is 3.8 🙂

Les commentaires sont fermés.