« Fire & Fortune » : le nouvel album de Josienne Clarke et Ben Walker.

C’est le quatrième opus du duo, sorti le 22 juillet 2013. Après un album « One Light Is Gone » et deux EPs, « The Seas Are Deep » et « Homemade Heartache », le duo anglais nous propose un album de 12 titres (qui s’étale sur presque 39 minutes). J’ai acheté la version CD de l’album chez Proper Music. Le groupe proposant la version vynil sur leur page Bandcamp.

Ce n’est pas la première fois que je parle de Josienne Clarke et Ben Walker qui ont su donner un coup de fouet à la folk britannique. J’en avais déjà parlé lors de l’achat des deux premiers albums en juillet 2012, puis lors de la sortie de leur EP « Homemade Heartache » encore en juillet 2012 😉

Lorsque j’ai entendu dire que leur nouvel album « Fire & Fortune » était disponible en précommande, j’ai sauté sur l’occasion. L’album est publié chez Navigator Records, un éditeur spécialisé dans la musique folk.

Et grace à la précommande, je l’ai reçu aujourd’hui, deux jours après sa sortie officielle 😉

Dès les premières mesures de la première piste, on se retrouve en terrain conquis : le jeu de guitare aérien de Ben Walker mélangé à la voix angélique de Josienne Clarke nous porte dans un monde de douceur, de nostalgie et de mélancolie.

L’album reprend certaines chansons traditionnelles, comme « The Month of January », « The Seasons » ou encore « When A Knight Won His Spurs ». Même si on ne connait pas les chansons traditionnelles britanniques, l’interprétation qu’en fait Josienne Clarke accroche l’oreille de l’auditeur.

Il y a un piste plus teinté « jazz » dans sa composition, « Another Perfect Love ». Mais il y aussi toujours les ballades qui emporte l’auditeur comme « Sycamore Tree » ou encore « A Pauper and A Poet » et « No Such Certainty ».

Le titre éponyme a une rythmique plus teinté « reggae » en plus lent, tout en conservant un coté folk classique avec la guitare sèche et un choeur qui donne la mesure.

L’album se termine avec un chant traditionnel qui clos l’album en beauté. J’avoue que j’avais précommandé l’album sans avoir écouté la moindre piste, et je suis très agréablement surpris !

Ce qui ne gache rien l’album en version CD est fourni dans un très joli digipack avec 3 volets, et un livret où les remerciements sont un petit plaisir à lire, spécialement la dernière ligne qui m’a arraché un sourire 😉

Pour conclure, c’est simple : si vous avez aimé le premier album de Josienne Clarke et Ben Walker, vous pouvez acheter celui-ci les yeux fermés. Vous ne serez pas déçu !

Une réflexion sur « « Fire & Fortune » : le nouvel album de Josienne Clarke et Ben Walker. »

Les commentaires sont fermés.