Vous avez un portail et du mal à le remplir ? Les blogueurs, nouveaux « nègres » de l’édition numérique ? :)

Par nègre, j’entends le principe qu’on appelle aussi d’une manière un peu précieuse des aides littéraires ou écrivains fantômes pour nos amis anglophones.. En clair les personnes qui pisse du texte à longueur de journée sur des claviers pour faire croire que des célébrités sont capables d’aligner trois mots à la suite.

Les portails, sites qui agrègent l’information, qui visent divers domaines se multiplient sur la toile comme les start-ups à l’époque bénie de la « Nouvelle Economie« . Vous savez, juste avant le superbe krach de 2001-2002 alias « bulle internet ». Cf le très bon documentaire ci-dessous :

J’ai reçu dans ma boite aux lettres électronique un courrier qui m’a interpellé. J’en reproduis ici les morceaux croustillants, en anonymisant au maximum le contenu. Et en mettant en gras les morceaux importants. Qui permettent de voir comment on peut acheter des articles contre une promesse vague mais plausible. En clair, remplacer les articles sponsorisés. En faisant croire que c’est de la création normale.

Je me permets de te contacter car à quelques jour de partir en vacances, je me suis demandée s’il y avait une appli sympa à télécharger pour les vacances : actu, jeux, divertissements, météo, musique, people, photo, sport…

Et je me suis dit : “Je ne suis certainement pas la seule dans cette situation…. Et si je contactais les spécialistes et experts dans ce domaine pour m’aider à choisir une appli utile pour les vacances ? Un avis d’expert, ça a de la valeur !

Il est évident que sur mon blog je parle presque quotidiennement des applications pour téléphone mobile. Et le tutoiement de rigueur, quel pied 😉

Mais le morceau de choix, c’est d’enrober l’article dans un concours, appellé ici « Challenge ». Le terme concours doit avoir une signification juridique qui empêche son utilisation, non ?

En participant au challenge, organisé par le blog [nom du blog], le blog de [boite commerciale], tu pourras non seulement gagner en visibilité en tant qu’auteur, mais également remporter jusqu’à 150€ en bon d’achat !

Super ! 150 €… Quelle fortune 🙂

Mais ce n’est pas tout. Dans le déroulement, on voit où le piège se referme. Non seulement le gentil blogueur va se faciliter le transit intestinal à trouver un sujet à traiter, mais il va faire le boulot à la place du portail.

2 – Une fois l’appli trouvée, publie un article sur ton blog autour de cette application. Donne les raisons de ce choix d’appli, en quoi elle est utile pour les vacances ? Tu l’as déjà téléchargée ? Donne ton expérience utilisateur 🙂

3 – Une fois ton article publié, envoie-moi l’url de l’article à l’adresse suivante : [adresse de courrier électronique] pour valider ta participation au challenge.

Non seulement, on donne la marche à suivre pour le contenu de l’article – qui ressemble étrangement au principe de l’article sponsorisé – mais il faut envoyer l’adresse de l’article au portail. Histoire que le portail puisse ensuite l’utiliser.

Le meilleur arrive, je cite l’extrait du point suivant qui montre que le blogueur, c’est juste un pisseur d’article :

Le 05/08/2013 Un article sera publié par notre rédaction sur le blog [nom du blog], afin de mettre en compétition les différentes applications à emporter en vacances. Nous assurons la promotion du challenge. Il sera relayé sur réseaux sociaux et diffusé à nos 180 000 inscrits à notre newsletter de [boite commerciale].

Ouais, c’est trop cool. Travail du portail ? Mis à part recopier les urls et poster l’ensemble sur les réseaux sociaux (un robot bien programmé peut s’en occuper en quelques minutes), rien ou presque ? 🙂

Après arrive une histoire classique de vote qui permettra aux trois premiers pisseurs d’articles blogueurs de décrocher la récompense suprême : des bons d’achats de 50, 100 et 150 €.

En gros, contre une dépense de 300 € au final (pour cette section), le portail aura sûrement une dizaine ou une quizaine de participations à chaque fois. Sans avoir besoin de payer le moindre spécialiste dans le domaine concerné. Ce qui serait sûrement revenu largement plus cher.

C’est beau le web participatif. Le site en question pourra récolter un bon paquet d’articles en jouant sur la cupidité des personnes. Donc, si vous voyez des articles se multipliant et parlant d’applications pour les téléphones mobiles à emporter pour vos vacances, ne cherchez pas à comprendre. Vous aurez la preuve que certaines personnes utilisent leur blog pour essayer de décrocher un potentiel bon d’achat.

J’ai déjà refusé par le passé de pondre des articles sponsorisés, et ce genre de propositions déguisé en concours, recevra la même réponse : voir chez /dev/null s’il s’y trouve.

Quant à la réponse que je vais faire à la personne qui m’a proposé le challenge sera très gentille et sociale. Il est vrai qu’il ne faut pas être méchant envers les portails qui vivent du contenu que des gentils blogueurs lui rédige contre l’espoir d’avoir un bon d’achat par la suite.

7 réflexions sur « Vous avez un portail et du mal à le remplir ? Les blogueurs, nouveaux « nègres » de l’édition numérique ? :) »

  1. Salut!
    J’ai eu la chance de n’en recevoir qu’une seule pour l’instant (pour promouvoir un site de coque pour smartphones…), et toi aux moins ils te proposaient de l’argent :p moi ils m’ont juste dit quelque chose du genre « Nous vous aiderons à développer votre audience » etc… Ces personnes ne se disent jamais « Et si on innovait et qu’on travaillait dur pour proposer quelque chose d’interessant à notre public » au lieu de perdre du temps à proposer aux autres de le faire en échange d’une rémunération? Comme on dit il faut de tout pour faire un monde

  2. Autant leur système de rémunération semble fumeux, limite arnaque. Autant si des mecs avec du blé et sans inspirations veulent payer des bloggeurs pour écrire à leur place je voit pas du tout le problème !
    C’est pas comme si t’avais le couteau sous la gorge non plus !
    (D’ailleurs j’y pense mais au final dans un journal c’est la même chose, on paye des journaliste pour qu’ils pondent du contenu sur un sujet précis -pas pour tous les articles mais la plupart-)

    1. Le problème est que cela laisse poser des questions sur l’indépendance des blogueurs qui postent des articles à la commande.

      Au moins dans le journal, même si tu es pigiste tu es certain d’avoir une rémunération. Car le coup du challenge, c’est vraiment très limite 😉

  3. A une époque, j’écrivais quelques petits articles pour une revue informatique maintenant disparue, la plupart du temps je recevais un petit chèque, c’était sympa même si tous mes articles n’étaient pas sélectionnés.
    A pluche.

  4. C’est exactement ce que je disais, leur système est clairement une « arnaque », c’est pourquoi il suffit de refuser gentillement (ou pas) leur offre ! C’est ça l’indépendence des bloggeurs

Les commentaires sont fermés.