Archives pour la catégorie Bloggeries

Tout ce qui concerne le petit monde des blogs

Pitié, que je ne sois jamais un blogueur influent ! :)

Je dois avouer que si je pouvais invoquer un être suprême pour lui demander – quelque soit son nom – de ne jamais être un blogueur influent, je le ferais.

Les sites des blogueurs influents… Vaste sujet. Pour moi, un blogueur influent n’a presque aucune marche de manoeuvre pour casser un produit ou un service qui mériterait de l’être.

Lors de l’affaire dite du « Free Adgate », et il est maintenant de casser Free ou Illiad pour un oui ou pour un non, certains blogueurs influents ont montré ce qui comptaient le plus pour eux au final : les ressources publicitaires pour financer leurs outils de communication.

La neutralité du net ? Un prétexte, une façon de se draper dans une aura de dignité pour ne pas dire que leurs sites sont financés en totalité ou en partie par la manne publicitaire. Et que sans publicité, c’est la clef sous la porte.

Ce qui pour moi, sans vouloir faire la moindre insinuations sur la probité et l’honnêteté des articles rédigés, signifie que l’indépendance est proche du néant. Qui serait assez masochiste pour se mettre un annonceur à dos ? Qui ? :D

Il suffit d’aller sur certains site de blogueurs influents sans bloqueur de publicités. J’espère que vous ne souffrirez pas d’un décollement de la rétine devant le résultat :)

Je dois avouer que parmi les seuls sites où j’ai désactivé adblock, on trouve PcInpact.

Il est sûrement osé de faire un parallèle entre les sites des blogueurs influents et les sites qui propose de regrouper les avis de consommateurs. Mais faisons-le quand même. Dans un article de Rue89, la probité d’un site qui regroupe les avis de consommateur est mise sur le grill.

Le morceau de choix est la citation d’un critique gastronomique qui officie entre autres pour Marianne, j’ai nommé Périco Légasse, que je cite :

Dès lors qu’un média dépend de la publicité pour vivre, il est soumis à un risque de collusion entre les activités commerciales et la critique. Les modérateurs peuvent avoir des impératifs commerciaux.

Inutile de mettre en gras quoique ce soit, le message est suffisamment clair. Je pose donc encore une fois la question qui fâche : qui irait mordre la main qui le nourrit ?

Un petit peu de culture pour finir cet article.

2000ième article au compteur, déjà.

Le 13 janvier 2010, j’annonçais le 1000ième billet du blog. Et en cette fin janvier, j’annonce le 2000ième billet. En l’espace de 2 ans et 17 jours (soyons précis), 1000 nouveaux articles ont été ajoutés, donc sur 106 semaines. Ce qui fait une moyenne de 9,43 par semaine, soit 1,3 billet par jour.

C’est beau les statistiques ;)

Je pense que je peux remercier la multiplication des billets consacrés à la musique, aux innombrables dérivées de la distribution GNU/Linux qui a monopolisé entre 2005 et 2010 la première place du classement purement informatif de Distrowatch.

Je ne compte pas arriver au 3000ième billet en février 2015, mais bien après :)

Je tiens donc à remercier les personnes qui viennent lire plus ou moins régulièrement le blog, et surtout aux blogueuses et blogueurs que j’ai eu le plaisir de découvrir depuis le 1000ième billet, et qui sont des sources d’inspiration.

J’ai nommé, honneur au beau sexe, Agnès de Destination Passions, Greg et ses deux blogs (le musical et le plus technique), Toine et sa bible de la musique libre qu’est le site A Diffuser, La Vache Libre qui est très intéressant et le petit dernier, Wilfried Caruel.

J’allais oublier le plus important, la capture d’écran qui va bien :)

2000ième billet sur le blog !

Les 8 méthodes « infaillibles » pour suicider votre blog ?

Dans le monde des blogueurs, il y a une question qui taraude les esprits : comment faire pour monétiser mon blog, en clair, tirer quelques piécettes pour financier le nom de domaine et l’hébergement.

Dans un excellent article, Hamza Chahid du blog « TousGeeks » donne 8 recettes pour monétiser son blog.

Or, à mon très humble avis, celui d’une personne qui n’a que 1000 à 1500 visites par jour (donc 500 humains en vrai), d’un blog qui existe depuis 7 ans, ce sont des recettes pour se suicider à petit feu, voire de se faire un seppukku en place publique.

Souvenez-vous du scandale dit du « Free Adgate » quand Free a décidé de bloquer une certaine régie publicitaire. Des cris d’orfraies comme quoi la neutralité du net était morte, que le méchant Free allait tuer les blogueurs indépendants (hum), que la publicité était un fondement incontournable de la blogosphère francophone, etc…

J’avais écrit deux articles, qui m’ont valu des remarques acides, le premier – et le deuxième – qui montrait le vrai noeud du problème : les blogueurs sont tenus par les testicules par les annonceurs.

Mais revenons à l’article de Tous Geeks, et analysons les propositions abordées.

Continue la lecture

Faut s’avoir s’entraider.

Quand j’ai débuté ce blog, il y a plus de 7 ans, je n’avais que peu de contact, et il m’a fallu un certain temps pour arriver à un millier de pages vues par jour pour moitié moins de visiteurs humains.

Je relaye donc l’appel de Wilfried Caruel qui désire lancer une nouvelle section sur son tout jeune blog, dont j’avais parlé en vitesse dans un en vrac’ au début du mois.

Je lui laisse la parole :

Je tiens un blog sur la  » présentation vidéo de logiciels, jeux et applications open source « .

 

Je cherche pour une prochaine rubrique des créateurs ou développeurs francophones de logiciels, jeux open source, quelle que soit la plate-forme pour les « interviewés ».

 

Je vous remercie de prendre contact avec moi sur le blog.

 

Ne connaissant personne, je fais cet appel pour avoir de quoi alimenter cette nouvelle rubrique qui je pense, peut intéresser les gens et ainsi faire connaître un peu plus le monde du libre.

Le blog de Wilfried Caruel est tout jeune, et c’est avec plaisir que je lui tends ainsi une perche pour aider à se développer.

Mes prédictions pour 2013.

Avec une journée de retard sur la date prévue (normalement, je comptais faire ce billet le 22 décembre), voici donc mes prédictions pour l’année 2013.

C’est rangé par ordre de pagaille – comme disait une de mes collègues – désolé.

Commençons par l’occasion manquée de l’année sur le bureau Linux, j’ai nommé la LinuxMint. Elle avait tout cette année pour prendre son envol, en proposant une vraie distribution à publication en flux continu avec son interface Cinnamon par dessus. La LinuxMint Debian Edition est un fiasco, avec des « services pack » réguliers qui est tout sauf de la publication en flux continu.

Dommage pour la LinuxMint, qui finira par rester comme une Ubuntu « multimédia-isée » et un environnement graphique maison. C’est le genre d’occasion manquée dont on se mord les doigts rapidement.

Toujours dans le domaine des distributions Linux, je pense que Mageïa va prendre de l’assurance, et séduire de plus en plus. Quant à OpenMandriva, je suis pour l’euthanasie dans les cas désespérés comme celui-ci.

Ce qui sera – à mon très humble avis de vieil utilisateur linuxien – une tendance pour l’année 2013, ce sera la présence croissante de distributions plus ou moins dérivée d’Archlinux.

Même si en février dernier, je ne donnais pas cher de la Manjaro Linux, la sortie de sa version 0.8.0 a changé la donne. Et je pense qu’elle se fera une sacrée place au soleil en 2013.

Toujours dans le domaine des distributions basées sur Archlinux, une distribution qui a bien évolué, c’est la CinnArch. Même si sa version alpha en août dernier ne m’avait pas emballé, les dernières versions sorties sont largement plus intéressantes.

Je lui consacrerais un article dès que possible.

Coté projet qui vont passer l’arme à gauche en 2013, je pense qu’on peut prendre le fork d’udev développé par Gentoo – pour « combattre » systemd, eudev. A force de vouloir réinventer la roue. Et je pense que Mate sera sur la pente descendante, un mode « gnome historique » étant prévu pour Gnome 3.8.

Sur le plan du matériel, je pense que l’année 2013 sera celle qui verra exploser les tablettes à moins de 100 € : pourquoi dépenser l’équivalent du prix d’un ordinateur pour un appareil qui n’a ni clavier, ni souris ni lecteur optique ?

Dans le secteur de la téléphonie mobile, je pense qu’on verra disparaître un ou deux MVNOs, comme jadis la concentration a eu lieu dans le domaine de la connexion à internet. Seuls ont survécu ceux qui avaient du réseau réel. Et la poudre aux yeux qu’est la 4G pour environ 80% de la population métropolitaine continuera de faire parler d’elle.

Voila, j’avoue que je ne suis pas trop inspiré par 2013. On fera un premier point en mars 2013 :)

WordPress 3.5 sur un espace free ? Fait !

Installer WordPress depuis la version 3.2.1 sur un espace personnel free est assez ennuyeux. A cause de la version de PHP proposée sur les pages personnelles, il faut fouiller dans les tripes de WordPress pour pouvoir le lancer.

Si les versions 3.3 étaient proposée par Gaetan Janssens alias Petit Nuage, installer une version 3.4.x ou 3.5 demande de passer par une version optimisée.

Et grâce à Rodolphe Massolier, installer la version 3.5 de WordPress est possible sur un espace personnel Free. Je l’utilise actuellement pour rédiger ce billet.

Avant toute chose, il faut désactiver les thèmes et greffons, puis après avoir une sauvegarde de la base de données – faite régulièrement, bien sûr, on transfère en écrasant la précédente installation de WordPress.

En on croise les doigts. Une fois WordPress 3.5 installé, il faut réactiver les greffons et thèmes tiers pour vérifier que tout fonctionne. Sinon, il suffit d’aller sur le site officiel des extensions de WordPress, de récupérer des versions à jour et de les installer.

Une extension est très importante à mettre à jour, c’est Akismet. En version 2.5.7, le greffon est 100% compatible avec WordPress 3.5. Sinon, on obtient un message d’avertissement qu’il ne faut pas négliger.

Si tout se passe bien, vous avez désormais WordPress 3.5 qui vous accueille et qui sera utilisable sans trop de problèmes. Il faut espérer que les pages personnelles de Free accueille bientôt un PHP plus récent.

Maintenant, à vous d’agir ;)

Une petite mise au point sur mes articles de présentations de distributions GNU/Linux.

Depuis des années, je présente et teste rapidement les distributions GNU/Linux qui me passent sous la souris. Et souvent, certaines personnes me font les mêmes remarques du genre : pourquoi pas d’installation en dur ? Pourquoi ne passes-tu pas plus de temps sur les distributions en question ?

J’ai donc décidé de faire un article qui tient de la mise au point et aussi du coup de gueule, car j’en ai marre de me justifier à chaque fois. C’est la première et dernière fois que je rédige ce genre d’articles.

Premier point : pourquoi utiliser Qemu / VirtualBox et pas une installation en dur ?

Réponse courte : parce que.

Réponse plus longue : car c’est plus souple, plus simple et largement plus rapide et pratique à mettre en oeuvre.

Qemu et VirtualBox propose des machines type, avec du matériel standardisé, et donc plus passe partout que le matériel réel qui équipe parfois les machines. Sans oublier, qu’en cas de problème – fausse manipulation au niveau de l’installation par exemple – je peux virer l’image disque et recommencer à zéro sans avoir à craindre pour mon vrai matériel. Car c’est étrange, mais je considère que les données de mon disque dur sont précieuses.

C’est certain, c’est moins rapide que sur une machine réelle. Mais, c’est tellement plus pratique. Sur une machine réelle, on fait comment pour enregistrer une vidéo depuis le démarrage ? Ma machine principale, je n’ai pas envie de la foirer car une distribution mal embouchée aura maltraité mon grub. Et dans ce domaine, les distributions mal embouchées, ça existe ;)

Continue la lecture

Serais-je en train de devenir un « blogueur influent » ?

Il est vrai que mon blog avec en moyenne – et en dehors des coupures liées à des vagues des spams un peu forte, comme celle qui a rendue injoignable le blog durant une douzaine d’heures – tourne à 1000 – 1200 pages vues par jour, ce qui en fait un blog très influent.

Excusez-moi, je reviens, le temps de calmer un fou rire nerveux.

Donc, j’ai reçu hier dans la journée un petit courrier électronique dont déjà l’intitulé m’a fait tiquer. « Article sponsorisé pour le [nom d'un service de téléphonie]« 

Et l’introduction m’a carrément horripilé, au sens étymologique du terme, à savoir : herrisser les poils. Je cite le morceau de choix, dans le chapeau du courrier électronique.

Nous sommes opérateur de téléphonie fixe et mobile, et proposons nos services à partir de la France Métropole et DOM. Nous serions intéressés par la publication au mois de novembre ou décembre d’un article sur votre blog, pour notre service [nom du service en question]

Ma réponse a été cinglante, mais très enrobée de sucre :

Je tiens à vous remercier de l’attention que vous avez  apporté à mon petit blog – dont j’ignore comment vous avez entendu parler.

Je tenais aussi à vous préciser que je ne suis pas interessé par la moindre « propagande » commerciale qui puisse exister. Après avoir lu votre laïus, j’ai fait quelques recherches qui m’ont informé du coté caché de l’offre.

 

De plus, par principe, je me refuse à proposer tout billet sponsorisé, car ce serait pour moi une violation de la confiance que m’exprime les quelques lecteurs et lectrices régulières de mon humble blog.

 

Vous comprendrez donc que vous recevrez de ma part une fin de non-recevoir pour rédiger un article qui serait de la publicité déguisée.

Pour faire court : je ne suis pas à vendre, même si vous m’offrez le dernier AilPhone en date. Je ne touche pas le moindre centime avec mon blog, et je n’ai pas l’intention de devenir un photocopieur de communiqué de presse.

Il y a une chose étrange qui s’appelle intégrité et qui motivent la rédaction de mes billets.

Alors, mesdames et messieurs les annonceurs, j’espère que vous comprendrez mon petit coup de gueule.

Dans le cas contraire, je risquerais de devenir comme Linus Torvalds avec Nvidia, tout en restant largement plus sociable dans mes propos et mes gestes.

7 ans déjà.

Et voila, la 7ième bougie que je peux souffler pour mon blog. 28 septembre 2005, premier article, 28 septembre 2012, 1884 articles au compteur.

Soit en gros, 300 de plus en l’espace d’un an. Donc, presque un billet par jour, faudra surement que je passe au contrôle anti-dopage.

Bon d’accord, le gateau n’est pas super joli, mais c’est une image trouvée sur OpenClipart, donc ;)

De cette année, j’ai tiré quelques leçons :

  1. Je dois être masochiste pour être encore sous Gnome 3.x, et oui, déjà un an et demi.
  2. Que j’ai acheté de nombreux albums de musique, peut-être trop, d’ailleurs :)
  3. Qu’avec quelques articles un peu technique, on peut aider les utilisateurs de certaines distributions confidentielles et  / ou exotiques à franchir certains caps :)

Rendez-vous dans un an pour le billet du 8ième anniversaire ? On verra :]

Que dire sur l’année qui vient de s’écouler ?

Participation à un blog multi-utilisateurs ;)

Suite à la demande de Jean-Baptiste Sauvage, créateur du blog Chatinux, j’ai accepté de participer à ce blog. J’ai donc commencé à participer dès hier, en proposant une première bafouille qui aurait pu trouver sa place ici, concernant UEFI et le Secure Boot.

Non pas que je vais abandonner ce blog, mais j’avais envie de participer à un projet tiers, et cela me fait plaisir. N’hésitez pas à jeter un oeil à Chatinux, vous y trouverez peut-être votre bonheur :D

Si vous voulez participer, n’hésitez pas à contacter Jean-Baptiste Sauvage, on sait jamais :D

Quand les régies publicitaires essayent d’acheter les blogueurs, le retour…

En février 2011, je poussais déjà une petite gueulante contre les régies publicitaires qui confondent blogueurs et passeurs de publicités sous prétexte de faire gagner quelques précieuses pépettes aux personnes qui tiennent le blog en question.

Bien qu’étant encore dans le top 10 de blogs de eBuzzing (anciennement wikio) dans le domaine du logiciel libre (8ième fin mai) je reçois encore ce genre de courrier qui me facilitent plus le transit intestinal qu’autre chose. Je le copie en l’anonymisant, histoire de montrer le coté peu appétissant de ce genre de prose :

Bonjour,

Chargé de projet pour la société Xxxxxx, je me permet de vous relancer suite à ma proposition de partenariat consistant à relayer des articles touchant au domaine des IT, du web, sur votre site http://www.frederic.bezies.free.fr/blog/.

Je vous rappelle en effet que, dans le cadre de nos campagnes marketing, nous recherchons des blogueurs influents en mesure de publier des articles qui pourront s’intégrer efficacement à leur site. Articles bien entendu rédigés dans le respect de la ligne éditoriale du blog et l’intérêt des lecteurs, qui est une priorité.

Si cette proposition vous intéresse, n’hésitez pas à revenir vers moi.

Je reste également à votre disposition pour de plus amples informations.

Dans l’attente de votre retour.

Cordialement

Xxx,

Community Manager @ Xxxxxx

www.xxxxxx.com

Non seulement, c’est du courrier automatisé, étant donné que si l’on utilise l’adresse http://www.frederic.bezies.free.fr/blog/, c’est une erreur 404 qui apparaît, mais cela sent la publication de billets commerciaux, histoire de vendre la dernière diarrhée commerciale en date, du genre iPhone 5 ou la dernière tablette à la mode… Aucun rapport avec ma prose habituelle qui ose mettre les pieds dans le plat, même si cela donne la colique à certains fanboy

Continue la lecture

Quand la passion s’exprime dans un blog…

…Cela donne le blog Destination Passions.

C’est le blog d’Agnès alias Swan qui m’a contacté par courrier, pour me parler de son lancement.

Même si pour le moment le blog est encore tout jeune (une poignée d’articles), ça fait plaisir de voir la blogosphère francophone s’agrandir avec des blogs dont le contenu ne se résumera pas à du copier / coller d’articles.

Allez donc lui dire un petit bonjour, et n’hésitez pas à mettre son site dans vos marques-pages / favoris.

En tout cas, je ne peux dire qu’une chose : elle a de très bons goûts musicaux :D

Du triste état de la blogosphère libre francophone.

Je suis dégoûté, pour ne pas dire écoeuré de voir l’état de la blogosphère libre francophone. On ne compte plus à la sortie d’une nouvelle version majeure de Mozilla Firefox, de Chromium ou de VLC (pour ne citer les premiers exemples qui me viennent à l’esprit) des blogs qui nous pondent un article du genre : « Installer trouduc 14.50 sur ubuntu / Linux Mint », comme si les distributions GNU/Linux se limitaient à ce duo.

Plus rare les articles ayant le même titre remplaçant ubuntu par Fedora ou encore Debian voire Mandriva ou Mageïa. Pas que ce soit des articles complètement inutiles, mais cela passe souvent par des dépôts dont la stabilité n’est pas extraordinaire et pouvant – même si c’est rarissime – mettre en danger la distribution installée.

L’actualité du logiciel libre se limite-t-elle à dire aux utilisateurs lambda comment installer une version qui ne sera peut-être disponible que dans quelques semaines ou mois, quand la distribution utilisée proposera une migration vers une nouvelle version stable ?

Continue la lecture

Quand on confond blog et copier/coller d’articles de presse…

On obtient un billet de ce style : http://www.lebigorneau.fr/2012/01/17/il-parait-quavec-free-tas-tout-compris-mais-finalement-qui-le-dit/

C’est le genre de billets qui me fait parfois me poser des questions sur ce que doit être un blog, mais répondons longuement et clairement aux propos qui ressemblent plus à du copier/coller qu’autre chose.

Mis à part le paragraphe d’introduction qui est surement le morceau le mieux écrit de l’article, spécialement, je cite :

En tout cas ces derniers n’attendent pas d’aligner leur forfait pour essayer de discréditer Free Mobile en ayant récemment fait appel à un huissier pour constater que les antennes relais de Free Mobile ne sont pas activés. Le résultat se retourne finalement contre eux puisque l’opinion publique ne les suis plus et favorise sans s’en rendre compte, aussi bien la promotion que la propagande de X. Niel sans finalement, vraiment savoir ce qu’il y a derrière. Tu connais le slogan ami lecteur : avec Free t’as tout compris.

Je suis dans les 70 à 73% qui utilise Free Mobile via l’itinérance pour la petite histoire.

Mais attaquons le coeur du sujet :

Continue la lecture

Le pourquoi de mon activité de blogueur.

Il y a plus de 5 ans, alors que le blog n’avait moins d’un an d’existence, j’avais posté un billet intitulé : « Pourquoi l’on blogue… »

Cinq ans sont passés. En l’espace de ces cinq années, j’ai publié plusieurs centaines de billets (le compteur étant actuellement à quelque chose comme 1630 billets).

Je citais en utilisant des circonvolutions de langage les skyblogs qui sont bien passés de mode depuis l’arrivée de Facebook qui se vante de vouloir franchir le milliard de comptes ouverts d’ici la fin 2012.

Mais fermons cette parenthèse et revenons-en au sujet. Pourquoi l’on blogue. J’avoue que les cinq années qui se sont déroulées depuis la rédaction de ce billet ont été pour moi des années remplies de plein de bonnes choses, même si j’aurais bien voulu en avoir encore plus.

Je blogue pour me prouver que j’existe. Que je ne suis pas qu’un linuxien isolé parmi cette minorité d’utilisateurs (en dehors des kikoolol qui pollue la communauté de la distribution de Canonical).

Si je présente et teste rapidement des distributions, c’est pour mon plaisir. C’est pour moi un plaisir toujours renouvellé de poster des images, des vidéos, d’émettre des hypothèses, de réagir aux commentaires sauf quand ceux-ci me prennent pour une personne qui aurait un problème au niveau du chromosome 21.

Je pourrais paraphraser un certain René D, qui a sorti son célèbre « cogito ergo sum ».

Je pourrais l’adapter en un : « je blogue, donc je suis ». Mais pour moi, le blog est aussi une activité de passionné. J’ai du en l’espace de mes 6 années recevoir deux à trois fois par an des propositions pour soit insérer de la publicité, soit écrire des billets orientés pour promouvoir des produits.

Cela va à l’encontre de l’idée que je me fais du blogging. Le blogueur, le vrai, celui avec un B majuscule est une personne qui ne cherche pas à vendre son blog comme Esaü qui vendit son droit d’ainesse contre un plat de lentille.

Je blogue car je suis une personne qui a des opinions tranchées – qui déplaisent parfois – et qui les exprime. Je blogue car j’aime partager mon savoir, ma culture, cette chose qui ne devrait pas être réservée à une élite aux poches remplies d’argent.

Je blogue aussi car cela m’astreint à une certaine discipline, me forçant à régenter, ordonner, organiser les idées qui me viennent à l’esprit quand j’ai besoin de rédiger un article.

Enfin, sur un plan plus personnel, le blog est pour moi de tuer la solitude, et d’exorciser un peu ce démon moderne.

Voila pourquoi je blogue.

Certains webzines ont-ils peur des blogueurs ? :)

Dans un article où je criticais « l’éjaculation précoce journalistique », j’ai épinglé pour la deuxième fois le site Clubic qui a annoncé avant l’heure, et avant l’heure, c’est pas l’heure, la sortie de Mozilla Firefox 9.

D’ailleurs, on peut prévoir les prochaines éjaculations précoces de webzines pour les dates suivantes pour les sorties de :

  • 31 janvier : Firefox 10
  • 13 mars : Firefox 11
  • 24 avril : Firefox 12
  • 5 juin : Firefox 13
  • 17 juillet : Firefox 14
  • 28 août : Firefox 15
  • 9 octobre : Firefox 16
  • 21 novembre : Firefox 17

Source ? http://kev.deadsquid.com/?p=1136

J’ai vraiment apprécié les commentaires de rédacteurs comme de Clubic qui doit avoir un sacré chiffre d’affaires et au moins 50 à 60 voire 100 000 visites par jour. Qu’ont-ils à craindre d’un blog qui a au mieux… 1 200 visites par jour sur le dernier mois ?

Statistiques des visites

Le commentaire « on aide, alors ferme ta… »

Hello

merci pour le fap fap !

On est bien conscient de ce qu’implique le processus de déploiement / mirroring de la MoFo, et des très nombreux fichiers (langues, dépôts, etc.) qu’il faut faire transiter. Maintenant, quand ledit déploiement est amorcé et que les fichiers qui intéressent nos lecteurs sont dispo, c’est vrai qu’on n’attend pas l’annonce officielle. Certains pensent qu’on devrait, d’autres s’en foutent tant qu’ils ont l’info, ça fait des lustres que le débat court, rien de bien neuf sous le soleil !

C’est gentil d’ailleurs de tacler explicitement Clubic sur le sujet, même s’il me semble que beaucoup de nos petits concurrents procèdent également de la sorte. Note que nous au moins, on participe à l’hébergement du soft.

Cheers

Il est vrai qu’il est hautement recommandé pour la sécurité d’une installation informatique de récupérer des logiciels en dehors des sites officiels. Surtout sur des portails de logiciels fourre-tout où on peut trouver le meilleur et parfois le pire.

Continue la lecture

En vrac’ rapide et libre pour finir la semaine.

Pour finir la semaine, un petit en vrac’ rapide et libre.

Bon c’est tout car je commence à avoir les paupières qui se ferment toutes seules :(

Bon week-end !