En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac’ 🙂

Après avoir été accomplir mon droit civique (comme pour chaque élection depuis 1992), et même si cela ne sert pas à grand chose, voici donc le billet en vrac’ de fin de semaine.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ? Pas grand chose, désolé.

Bonne journée !

En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac’ 🙂

Il sera particulièrement court, vu qu’il fait beau… 😀

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ? Pas grand chose, désolé.

  • Jérôme Dumont vient de sortir le tome 9 de sa série policière « Rossetti & McLane », intitulée « La preuve par neuf »… Je me tairai sur l’inventivité du titre 🙂
  • Red Forest, groupe de post-rock français, vient de sortir son nouvel EP, uniquement ne numérique, « Icarus Fall ».

Bonne fin de week-end !

Rotters Damn : le premier LP est enfin disponible.

Les Rotters Damn, c’est un groupe de folk-rock originaire de Mayenne dont j’avais parlé du deuxième EP, « Objections » en juillet 2015. Dommage que les liens de l’article soient cassés. Mais c’est la vie 🙂

Étant abonné aux nouveautés du groupe via Bandcamp, j’ai appris en ce 14 avril la sortie de leur premier album long, « But my friend you know that I think I love you ». Oui, ça fait un titre assez long 🙂

Note : Je tiens à préciser en introduction qu’au moment où je rédige cet article, le 14 avril 2017, je n’ai pas encore acheté l’album en question. Mais il est dans ma liste de souhaits, ce qui est bon signe pour la suite 🙂

Note 2 : je l’ai acheté par la suite… Et il est allé rejoindre son camarade dans ma collection 🙂

Continuer la lecture de « Rotters Damn : le premier LP est enfin disponible. »

En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac’ 🙂

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ? Pas grand chose, désolé.

Bonne weekend.

Cardamohm, une bonne initiation à l’ethno-trance ?

Je suis toujours étonné par les genres musicaux et leur démultiplication à l’infini. Je ne connaissais pas l’ethno-trance jusqu’à ce que j’entende parler du premier album de Cardamohm, « A Seed », via un article de Unfamous Resistenza sur la framasphere*.

Il y a des albums que l’on a honte d’avouer aimer, et je dois dire que j’avais déjà entendu du mélange entre la musique électronique et l’ethnic / world avec un album sorti en 1984, comme j’ai pu l’évoquer dans un billet de septembre 2016.

J’avais déjà été initié aux rythmes saccadés de la trance avec les albums du duo « La Jungle ». Autant dire que le mélange de l’ethnique avec la trance m’interpellait quelque part… avec une salade de phalanges en pleine tronche au passage 🙂

Continuer la lecture de « Cardamohm, une bonne initiation à l’ethno-trance ? »

En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac’ 🙂

Le billet a été publié un peu tard, la vraie vie ayant pris le dessus… Ça arrive !

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ? Pas grand chose, désolé.

Bonne fin de dimanche !

En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac’ 🙂

Côté logiciel libre, informatique et internet. On sent que le printemps ravive les esprits endormis 🙂

Côté culture ? Pas grand chose, désolé.

Bonne fin de semaine !

« By the Third Sea » de Vinc2 : la France est décidément la patrie du post-rock :)

Comme je l’ai déjà dit, il m’arrive d’être contacté par des artistes ou des groupes pour que j’écoute leur production. C’est toujours la moindre des choses que de le faire, et de répondre positivement ou négativement par la suite. C’est rester social après tout.

Il y a des genres musicaux qui me laisse froid, mais d’autres pas vraiment. J’ai été contacté par Vinc2 pour me présenter une de ses dernières créations rééditée par le label nord-américain Fluttery Records courant novembre 2016.

J’avais déjà abordé rapidement l’album dans un article en vrac’ de mars 2017.

C’est un album relativement court – pour du post-rock – car il ne fait qu’environ 50 minutes pour 11 pistes 🙂

Continuer la lecture de « « By the Third Sea » de Vinc2 : la France est décidément la patrie du post-rock 🙂 »

En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac’ 🙂

Côté logiciel libre, informatique et internet, en dehors des annonces récurrentes ?

Côté culture ?

Bonne fin de semaine !

« Unum » des Iron Mountain : encore une claque musicale :)

Décidément, en ce moment, je ne chronique que des albums qui m’ont mis des claques en pleine face. J’ai eu l’occasion d’entendre parler récemment du groupe Iron Moutain qui a sorti son premier album « Unum » début avril 2016. Si le nombre de pistes pourrait le classer dans la catégorie des EP, la durée le range dans la catégorie des LP. En effet, l’album fait… quelques 49 minutes pour 5 titres !

Je ne me souviens plus comment j’ai entendu parlé du groupe. Un début de maladie d’Alzheimer plus que précoce ?!

Continuer la lecture de « « Unum » des Iron Mountain : encore une claque musicale 🙂 »

SxSW édition 2017 : Encore une mine d’or musicale en direct du Texas ;)

Chaque année, entre le 10 et le 20 mars, Austin, capitale du Texas, accueille le festival SxSW qui accueille des centaines d’artistes dans tous les genres disponibles. En 2015, j’avais fait un article, puis j’avais parlé d’une artiste découverte via le fichier torrent des extraits musicaux, Cleopatra Degher.

Cette année, j’ai renouvellé l’expérience via le site « The (UNOFFICIAL) SXSW Torrents« . Sur les 1201 extraits écoutables – en dehors du rap, de la rnb et de la techno qui sont pas ma tasse de thé et qui doivent représenter pifométriquement un bon tiers de la liste – voici ce qui a retenu mon oreille.

J’ai dû manquer quelques pépites dans mon écoute, mais vous avez la liste de ce qui m’a vraiment parlé dès le départ. Elle est vraiment des plus copieuses 😉

Par ordre alphabétique des catégories :

Americana / Country / Country rock :

Blues-Rock :

Classique / Ambient :

Continuer la lecture de « SxSW édition 2017 : Encore une mine d’or musicale en direct du Texas 😉 »

En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac’ ; pour une fois, il sera un peu plus copieux que d’habitude, n’est-ce pas Iceman ? Du moins, je l’espère 😉

De plus, les billets en vrac’ seront désormais postés en fin de semaine, histoire d’avoir quelque chose de consistant à se mettre sous la souris 🙂

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

  • Trouvé via le réseau à l’oiseau bleu, celui où la haine s’exprime sans ambages, un groupe d’origine irlandaise mélangeant le folk rock, le krautrock, le progressif uniquement en instrumental. C’est Iron Moutain dont le premier album « Unum » est sorti le 1er avril 2016.
  • Pour vous, rien ne vaut le bon gros rock progressif classique, même avec un soupçon de metal ? Alors, laissez trainer vos oreilles du côté du premier EP des Jupiter Hollow, « Odyssey » sorti le 13 janvier 2017.

Bonne fin de semaine !

En vrac’ mercurien.

Un rapide en vrac’ mixte de milieu de semaine, en espérant que vous avez récupéré d’une consommation excessive de chocolats en relation avec la fête des amoureux 🙂

Commençons par le logiciel libre :

  • Dans le monde, il y a deux catégories de linuxien(ne)s. Les personnes qui veulent le conserver comme un jouet pour informaticiens et passionnés, et de l’autre côté les linuxien(ne)s qui veulent le démocratiser. Si vous êtes dans la première catégorie, le projet Obarun (une Archlinux utilisant le système d’init s6) est pour vous.
  • Vous en avez marre des images ISO communautaires pour Manjaro Linux qui sont des pourritures sans nom ? En dehors des images ISO remixées par Lolix, baba orhum propose des images ISO lolix rafraichies et respectant les standards de sécurité d’Archlinux et de Manjaro. Ce sont les images ISO ManjaroFresh à mise à jour prévues pour être mensuelles. Pour le moment, il y a des versions lxqt, Cinnamon et Mate-Desktop Gtk3.

Côté musique et livre ?

Voila, c’est tout pour aujourd’hui et bonne journée.

« Nyan Hat » de Baron Nichts : faut-il jouer des pistes sans fin pour avoir du bon post-rock ?

J’ai pu le dire dans un article « Confession d’un amateur de musique » en janvier 2017, avec un article consacré à la découverte du post-rock, que j’ai appris à aimer ce genre musical.

De plus, le 8 février 2017, dans un article en vrac, je citais du deuxième album, un EP de Baron Nicht, Nyan Hat. J’avais été contacté par Baron Nichts, et je promettais au moins d’écouter l’album, au minimum de lui faire un rapide clin d’oeil.

J’avais déjà fait la deuxième action dans l’article en vrac. Depuis, j’ai eu l’occasion de l’écouter. Et il me fait dire qu’il n’y a pas besoin de faire des pistes de 8 minutes pour faire du bon post-rock 🙂

Il faut dire que la pochette de l’album m’avait interpellé. Tiens donc, le Nyan Hat ? Dont-on y voir un hommage au Nyan Cat qui sévit sur internet depuis 2011 ? Intrigué j’ai lancé la lecture de l’album qui n’est pas super long, 23 minutes pour 5 pistes… Normalement, 23 minutes, c’est 3 pistes maximum pour du post-rock qui suit les canons du genre, non ? 😀

Continuer la lecture de « « Nyan Hat » de Baron Nichts : faut-il jouer des pistes sans fin pour avoir du bon post-rock ? »