Pourquoi je n’ai pas renouvellé mon adhésion à l’APRIL fin 2016.

Je n’ai pas cette année renouvellé mon adhésion à l’APRIL. Outre le fait que mes finances soient un peu tendues du slip en ce moment, il y a un autre fait qui m’a fait renoncer au renouvellement de l’adhésion.

L’APRIL est une association indispensable, et si pour vous donner de la visibilité au logiciel libre est primordial, je ne puis que vous conseiller d’adhérer ou de renouveller votre adhésion. Non, le deuxième élément qui est entré en ligne de compte, ce sont les « Libristes », les vrais, les purs, les durs. Les barbus et chevelus auprès de qui Saint Ignucius serait chauve et glabre.

Je vous joins en dehors de la capture d’écran, un fichier pdf pour chacune des deux pages (page 1page 2) du fil. On ne sait jamais, au cas où le fil disparaîtrait. 🙂

april-001

Continuer la lecture de « Pourquoi je n’ai pas renouvellé mon adhésion à l’APRIL fin 2016. »

Un premier aperçu de Mate Desktop 1.18.0 : GTK3 à fond les ballons !

En juin 2016, je proposais un article pour montrer comment mettre en place une première préversion de Mate Desktop 1.16, qui était à l’époque en version 1.15.0. En gros, 3 mois avant l’annonce officielle de la sortie de cette version de l’environnement.

Près de 3 mois sont passés. On peut estimer pifométriquement que Mate-Desktop 1.18 sortira pour mars 2016. Il faut bien proposer une nouvelle version de l’environnement pour la Ubuntu Mate 17.04, non ? 🙂

Donc, comme pour l’article du mois de juin 2016, je suis parti d’une base Archlinux minimale. Ensuite, j’ai fait recompiler une partie des paquets nécessaire. Certains éléments n’étant pas encore disponible au 4 décembre 2016 sur le répertoire des codes sources de Mate Desktop pour sa version intermédiaire 1.17.x : http://pub.mate-desktop.org/releases/1.17/

Il faut noter que l’accès de cette version 1.17.x et donc de la 1.18 est clair : adieu gtk2. Si on observe la feuille de route pour Mate Desktop 1.18, c’est écrit en toutes lettres.

Migrate all remaining packages to GTK+3 and require version 3.14

Ce qu’on peut traduire par :

Migrer tous les paquets restants vers GTK + 3 et requérir la version 3.14

Besoin de faire plus clair ? 🙂

Continuer la lecture de « Un premier aperçu de Mate Desktop 1.18.0 : GTK3 à fond les ballons ! »

En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’obligatoire billet en vrac’. Désolé, ce sera du lapidaire cette semaine. Manque de temps et d’inspiration 🙁

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté livres ? Rien cette fois.

Côté culture autre que livresque ?

Bon week-end !

Voyons si ma boule de cristal a tenu le choc : le bilan de mes prédictions pour 2016.

Nous sommes donc début décembre 2016, et il est temps de faire le bilan de mes prédictions pour l’année 2016. Après tout, j’ai envie de voir à quel point je me suis planté… Ce qui fait donc de moi un non-expert, car je peux me planter et que je reconnais mes erreurs.

J’écrivais mon billet prédiction le lendemain de Noël 2015.

Quel est le résultat ? Voyons, voyons… Premier point :

Selon moi, ce sera l’année du quitte ou double pour au moins une distribution : la Devuan. En effet, alors que je rédige cet article, à moins d’une semaine du nouvel an 2016, toujours aucune nouvelle de la version béta de la première Devuan officielle.

En effet, 2016 a été une année prospère pour le fork idéologico-technique de Debian. Elle a vu l’arrivée d’une première béta en avril 2016, puis d’une deuxième béta fin novembre 2016. La version 1.0 basée sur Jessie est prévue pour 2017, à quelques mois de la sortie de la Debian GNU/Linux Stretch. Pas mal, donc !

Continuer la lecture de « Voyons si ma boule de cristal a tenu le choc : le bilan de mes prédictions pour 2016. »

Guide d’installation d’Archlinux, version de décembre 2016.

Voici la trente-huitième version du tutoriel pour installer une Archlinux, que ce soit avec une machine virtuelle, utilisant un Bios ou un circuit UEFI. Cette version rend obsolète celle de novembre 2016. Contrairement à ce que je pensais, j’ai réussi à trouver quelques heures pour travailler sur la mise à jour du tutoriel !

Merci à André Ray pour un retour bien utile au niveau de l’installation des outils de base.

Pour les captures d’écran, je suis parti d’une image ISO intermédiaire créée avec l’outil Archiso. Au moment où j’envoie l’article en ligne, le 1er décembre vers 09 h 45 du matin, l’ISO de décembre 2016 n’est pas encore disponible.

Côté environnements : Gnome 3.22.2, Plasma 5.8.4, Xfce 4.12.0, Cinnamon 3.2.1 et Mate-Desktop 1.16.1 (en version gtk3 désormais). Le Deepin Desktop Environment a été enlevé. Il sera remis quand les traductions autres que l’anglais seront disponibles. Cf le bug https://bugs.archlinux.org/task/51627

À sa place Budgie Desktop est disponible.  Saluons aussi l’arrivée du noyau Linux 4.8.11.

NB : si vous voulez faire une installation avec l’UEFI, il faut utiliser cgdisk, gfdisk ou gparted, et créer un partitionnement GPT. Sinon, ça plantera !

Ce n’est pas un tutoriel à suivre au pied de la lettre, mais une base pour se dégrossir. Le fichier au format zip contient :

  • La version odt
  • La version pdf
  • La version ePub
  • La version mobi (pour Kindle)

Le guide en question est sous licence CC-BY-SA 4.0 à compter du mois de mai 2016.

Bonne lecture et n’hésitez pas à me faire des retours en cas de coquilles !

Il faut savoir rester réaliste et s’arrêter au meilleur moment :)

Désolé pour les personnes n’étant pas intéressées par les billets sur l’auto-édition, mais cette fois, c’est un billet qui ne parlera d’aucun lobby sur le réseau à l’oiseau bleu. C’est juste une note de passage.

Je précisais dans un article du 6 novembre 2016 ceci :

[…]
Je travaille depuis le début de l’année 2016 sur un projet qui s’appelle « Allez sans rancunes » qui d’un petit projet qui a pris du poids. J’ai déjà publié sur Atramenta les trois premières parties, qui couvre des chroniques cyniques et je l’espère humoristique pour les périodes de Janvier à Mars, Avril à Juin et Juillet à septembre.

Début 2017, je publierai une version regroupée sur Amazon (et Kobo ?) en complément des 4 parties sur mon espace Atramenta. Je pense que je mettrai le tout à 0,99€ au pire. De quoi financer en 4 à 5 millénaires un appartement dans le XVIe à Paris, non ? 🙂

Sur ce plan, rien n’a changé. J’ai aussi récemment posté le brouillon terminé à 75% (en ce 30 novembre 2016) de la première partie d’un projet de trois « tomes » qui traîne dans les méandres de mon cerveau depuis 1995. Oui, plus de 20 ans, c’est long 🙂

Comme je l’ai précisé dans un billet « en vrac' » du 19 novembre 2016 :

[…]
Un peu d’autopromotion : je viens de mettre en ligne un projet en cours de rédaction qui normalement devrait être finalisé pour février 2017. Son nom ? « Trois femmes : Marie ». Oui, ce sera un texte un peu plus romantique que mes précédentes productions 🙂
[…]

J’espère arriver à tenir le rythme, et normalement, pour février 2017, il sera disponible en accès libre sur Atramenta et à 0,99€ sur Amazon. Soyons fou, osons demander un prix démesuré 😉

Continuer la lecture de « Il faut savoir rester réaliste et s’arrêter au meilleur moment 🙂 »

En vrac’ mercurien.

Un rapide en vrac’ mixte de milieu de semaine. Court comme à chaque fois, désolé 🙁

Commençons par le logiciel libre :

Côté musique et livre ?

Voila, c’est tout pour aujourd’hui et bonne journée.

« Au cœur des hommes » : merci le « hasard » :)

Il arrive qu’on tombe sur des pépites dans l’auto-édition. En creusant bien, cela arrive. Je suis tombé sur une pépite sans passer par un quelconque « lobby auto-proclamé de promotion de l’auto-édition » sur un quelconque réseau social. Et ça fait énormément plaisir 🙂

Je parle du – premier ? – roman de Patrick Valverde, intitulé « Au cœur des hommes ».

Je suis tombé dessus par hasard, quand il était en promotion gratuite. J’ai mis un peu de temps à le lire, étant donné qu’il est resté au moins deux semaines avant d’être ouvert sur ma vieille Kindle d’avant le premier modèle tactile.

Continuer la lecture de « « Au cœur des hommes » : merci le « hasard » 🙂 »

Merci aux 66% des participant(e)s à la primaire de la droite et du centre.

Je voulais vous remercier pour une série de raisons. Ce sera le seul billet politique que je ferai sur mon blog concernant la tragi-comédie de l’élection présidentielle de 2017.

Note du 30 novembre 2016 : commentaires clos avec 8 jours d’avance suite à la pollution d’une personne ayant posté de la propagande du groupusculaire mouvement politique UPR.

Pour le chiffre, je vous renvoie à cet article du Monde : http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/live/2016/11/27/primaire-de-la-droite-suivez-les-resultats_5038961_4854003.html

C’est une série de raisons non-exhaustives. Je tenais donc à vous remercier pour :

  • me faire potentiellement perdre plusieurs années d’espérance de vie, n’ayant pas les moyens de me payer une mutuelle pour les soins dentaires ou encore ophtamologiques qui sont abordables, c’est bien connu !
  • les personnes qui seront réduites à prendre des jobs encore plus précaires et peu rémunérateurs qu’actuellement. Votre idéal, c’est Uber qui réprésente le parangon de la modernité à vos yeux ?
  • les 2% en plus de TVA qui vont mettre la tête sous l’eau aux personnes qui ont déjà du mal à s’acheter de quoi manger, pour se vêtir et se loger.
  • me faire comprendre que le passionné d’histoire que je suis n’a rien compris et qu’elle doit être réécrite par des spécialistes.
  • m’avoir fait comprendre que si j’ai un jour une forme de retraite, même le minimum « syndical », ce sera quand j’aurai au minimum 67 ans… Si j’y arrive avec un peu de chance.
  • m’avoir fait prendre conscience que ne pas avoir d’enfants, c’est le bonheur d’éviter les voir se transformer en consommateurs – et je suis gentil en conservant le terme en un seul tenant – et rien d’autre.
  • m’avoir fait prendre conscience que j’ai eu une chance sans nom d’être né hétérosexuel, blanc et de sexe mâle… Comme à l’époque bénie des colonies ?

Continuer la lecture de « Merci aux 66% des participant(e)s à la primaire de la droite et du centre. »

La Rumeur, Tome 2 « L’espoir » : une suite réussie ?

Solenne Hernandez a sorti le deuxième tome – de sa trilogie ? – « La Rumeur » en novembre 2016.

J’avais parlé de son premier tome en mai 2016. Mon seul gros regret fût à l’époque l’absence de chapitrage pour permettre au lecteur d’avoir des points de repères.

Le deuxième tome prend son point de départ au moment de l’Incendie du village. Ensuite, via le jeu des chapitres qui nous font naviguer entre le passé et le temps présent de l’histoire, l’auteure nous distille des informations qui nous permettent d’en apprendre plus sur certains personnages clés de l’histoire, quels que soient leurs liens de parentés.

Solenne Hernandez nous dévoile aussi un peu plus le plan machiavélique et franchement mégalomaniaque du Secteur.

Continuer la lecture de « La Rumeur, Tome 2 « L’espoir » : une suite réussie ? »

En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’obligatoire billet en vrac’.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté livres ? Quelques trucs, histoire de remplir un peu !

Côté musique ?

Bon week-end !

« II » de la Jungle : un deuxième album réussi ?

La Jungle, c’est un duo originaire de Mons en Belgique mélange des influences trance, techno et rock. À la mi-octobre 2016, le groupe a sorti son deuxième album, sobrement intitulé « II ».

Je n’ai appris que récemment son existence. Après un premier album que j’avais bien aimé, je dois dire que je me suis demandé ce que le groupe proposerait cette fois. En dehors d’une pochette assez spéciale 🙂

Dès la première piste, du nom bizarre de « Hahehiho », on se prend un énorme WTF musical. Il faut dépasser les 20 à 30 premières secondes pour retrouver les mélodies à la guitare et à la batterie du groupe comme sur leur premier album.

Continuer la lecture de « « II » de la Jungle : un deuxième album réussi ? »

« Héberger son serveur avec OpenBSD » : où comment démystifier deux outils :)

Il n’est pas super évident de parler d’un tel livre qui ne peut s’apprécier pleinement qu’avec un ordinateur dédié, plusieurs cafetières, et une journée de tranquillité complète pour travailler en paix 🙂

Aimant beaucoup l’OS au fugu, j’avoue que quand Thuban a lancé son financement participatif sur ulule, j’ai sauté sur l’occasion.

Je vais donc vous donner mes impressions à chaud, après avoir utilisé une machine virtuelle pour me dégrossir… Et me simplifier la tâche pour un auto-hébergement à venir dans un délai plus ou moins long. Je vous conseillerai d’abord de lire le bouquin en entier en prenant votre temps. Il est très bien fait.

Les exemples de fichier du dernier chapitre m’ont été utiles, spécialement le fichier de configuration de httpd. Car il faut dire que les indications données au fur et à mesure par l’auteur s’accumulent et on finit par se dire quand le daemon ne veut pas se lancer : « Où est-ce que ça merde à la fin ? »

Par chance, on finit par résoudre plus ou moins rapidement le problème. Il suffit souvent de faire une pause, reprendre les instructions, jeter un oeil sur les fichiers d’exemple en fin de livre, et boum ! La solution apparait 🙂

Ce petit livre rempli de conseils techniques plus ou moins pointu mais aussi d’un humour qui fait penser qu’il y a du vécu.

Quand le point des sauvegardes automatisées est abordée, en page 83, l’auteur semble exprimer son vécu, je cite :

Il faut penser aussi à sauvegarder le serveur en cas de défaillance du disque dur qui vieillit un peu, d’un orage virulent ou encore d’un dérapage incontrôlé du chat qui joue derrière les meubles…

Pourquoi ça sent le vécu ? 🙂

Continuer la lecture de « « Héberger son serveur avec OpenBSD » : où comment démystifier deux outils 🙂 »

Article pratique : installer simplement Budgie Desktop à votre Archlinux.

Un petit article pratique qui complète le tutoriel du mois de novembre 2016 pour Archlinux. Étant donné que je n’aurai pas le temps de proposer un tutoriel à jour pour le mois de décembre 2016, autant vous proposer via ce billet de blog la méthode pour mettre en place un environnement Budgie Desktop.

Le pré-requis ? Avoir un environnement Gnome installé et fonctionnel. Déjà un bon point de départ. Dans une session Gnome (qu’elle soit affichée avec Wayland ou Xorg), ouvrez un terminal et entrez les commandes suivantes :

yaourt -S budgie-desktop arc-icon-theme arc-gtk-theme elementary-icon-theme gnome-screensaver

Si vous n’avez pas installé yaourt, la commande à utiliser sera sudo pacman -S.

Fermez votre session, et au moment de vous connecter dans GDM, il suffira de choisir la session « Bureau Budgie ».

bud001 Continuer la lecture de « Article pratique : installer simplement Budgie Desktop à votre Archlinux. »

Bienvenue sur le blog d’un sombre c****d incompétent ou sur celui d’un amateur du logiciel libre ?

Décidément, je paye cash le fait d’avoir fait un article sur l’OpenSuSE. Outre le fait que les commentaires ont parfois volé bien bas, comme je l’ai précisé dans un billet récent, je viens d’être traité à demi-mots comme un sombre c****d incompétent par une personne qui se présente comme un ingénieur en informatique dans un domaine pointu. Tant mieux pour la personne en question.

Je vous renvoie au commentaire en question.

J’ai franchement apprécié d’être traité ainsi. J’ai été attaqué sur le fait d’utiliser une machine virtuelle, n’ayant pas les moyens ni la place d’avoir une machine consacrée à des tests en dur qui serait par définition aussi biaisés que des tests en virtuels. Je vous renvoie à cet article d’avril 2015 sur l’impossible exhaustivité des tests. Ainsi que sur le survol des distributions qui me sont souvent reprochés.

Je tiens à citer deux passages du commentaire en question :

A titre personnel, j’ai été utilisateur pendant des années de ArchLinux et quand on vous entend, pour le coup en vrai VRP, proférer que cette distribution serait quasiment la seule qui soit digne d’intérêt, il y a de quoi glousser, quand on voit le peu de fiabilité qu’elle représente, surtout en matière de mise à jour, où elle représente un vrai risque !

Il est vrai que je suis payé par l’équipe d’Archlinux pour faire une promotion sans faille de la distribution. Que je n’ai jamais eu la dent dure contre elle par le passé, en dehors de mes billets techniques et pratiques sur la dite distribution qui requiert un minimum de patience, de connaissances et surtout de capacités de lecture.

Continuer la lecture de « Bienvenue sur le blog d’un sombre c****d incompétent ou sur celui d’un amateur du logiciel libre ? »