En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac’ 🙂

Cette semaine a été particulièrement vide sur le blog, la faute à la vraie vie. Désolé 🙁

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ? Peu de choses 🙁

King of Edelgran dont j’ai déjà evoqué le premier LP en décembre 2016, propose un clip vidéo consacré à son titre inédit « Askja ». L’album au format numérique est disponible entre autre sur leur page bandcamp.

Bonne fin de semaine !

En vrac’ mercurien.

Un rapide en vrac’ mixte de milieu de semaine, plus que matinal… Ça arrive !

Commençons par le logiciel libre :

Côté musique et livre ?

Voila, c’est tout pour aujourd’hui et bonne journée.

« The Sleep in me » de Collapse : le troisième opus des Grenoblois à la hauteur des deux premiers ?

Ah, le post-rock français… Une histoire d’amour. Après avoir chroniqué les deux premiers opus du groupe en juin 2015. Mi-2016, le groupe lançait un financement participatif pour son troisième album. J’ai donc sauté sur l’occasion pour aider le groupe et obtenir l’album avec un peu d’avance sur la date officielle de sortie 🙂

L’album sortira – ou est sorti – le 20 janvier 2017. J’écris cet article lors de la première écoute de la galette que j’ai reçu ce 17 janvier dans mon courrier 🙂

Presque 49 minutes. 7 pistes. Les pistes sont assez variables en durée, allant de 2 à 11 minutes. Comme pour les précédents opus, les pistes s’enchainent et semblent former un tout. Comme si l’album était un morceau de 48 minutes découpés en plusieurs parties de durées inégales.

Continuer la lecture de « « The Sleep in me » de Collapse : le troisième opus des Grenoblois à la hauteur des deux premiers ? »

« The Round Dimension » de Roger Subirana : l’attente en valait vraiment la peine !

L’arrivée d’un nouvel album de Roger Subirana, c’est toujours un plaisir pour les oreilles, surtout quand plusieurs années sont passées depuis le précédent opus. Je suis un grand fan du compositeur espagnol depuis… un certain nombre d’années. Je dirai que ça doit remonter à 2008 ou 2009. À peu de choses près.

J’avais déjà parlé de certains de ses albums récents sur le blog :

Quatre longues années sont passées, et le 25 janvier 2017 (soit d’ici une grosse semaine au moment où je rédige cet article), le neuvième album sortira officiellement. Pour le moment, il est en écoute libre sur la page Bandcamp de Roger Subirana.

Le premier constat, c’est que l’attente en valait la peine : 17 pistes (dont 4 bonus), le tout pour presque 70 minutes. Autant dire que Roger Subirana a mis le paquet 🙂

Continuer la lecture de « « The Round Dimension » de Roger Subirana : l’attente en valait vraiment la peine ! »

En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac’ 🙂

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté livres ? Rien pour cette fois.

Côté culture autre que livresque ?

Bonne fin de semaine !

Restons positifs avec le logiciel libre : parlons de Mate-Desktop 1.17.1.

Oui, pour une fois, ne parlons pas d’une énième DGLFI, d’une guerre de technophiles ou de la non prise en compte des forks compulsifs. Non, parlons un peu de Mate-Desktop 1.17.1, étape qui mènera vers Mate Desktop 1.18 courant mars 2017. En effet, il serait étonnant que la Ubuntu Mate 17.04 ne propose pas un nouveau Mate-Desktop 🙂

Après un article sur la version 1.17.0 en décembre 2016, j’ai pu voir arriver le paquet Mate-Desktop 1.17.1 sur le dépot du code source le 12 janvier 2017.

Et cerise sur le gâteau, Mate-Calc, la calculatrice de Mate-Desktop est revenue à la vie le 14 janvier 2017 avec une version 1.17.0.

Comme pour l’article du mois de décembre 2016, je suis partie d’une Archlinux et testing – étant donné que j’ai installé les paquets sur mon Archlinux en dur – avec Xorg préinstallé, et j’ai lancé la compilation des paquets, ayant ressucité sur AUR le paquet Mate-Calc pour l’occasion 😉

Il ne manque presque plus aucun paquet en génération 1.17, sauf le paquet de thèmes, mais comme il est neutre ce n’est pas un problème. Mais voici donc la liste des compilations, que ce soit pour la base pour les bonus.

Continuer la lecture de « Restons positifs avec le logiciel libre : parlons de Mate-Desktop 1.17.1. »

Mémoires télévisuelles d’un enfant des années 1970, épisode 28 : Cocoshaker et Chapi Chapo, les plaisirs régressifs ;)

Il est de bon ton de casser les émissions pour enfant que l’on aime à dire pis que pendre : c’est du lavage de cerveau, ça n’a ni queue ni tête, bref c’est de la merde.

Comme je l’ai précisé dans l’épisode 27, il y avait des pastilles vraiment intelligentes comme avec « Mes mains ont la parole », mais il y a toujours eu des plaisirs régressifs… Je vais en citer deux, à savoir Cocoshaker et Chapi Chapo.

Commençons par le dessin animé le plus bizarre que j’ai pu voir durant mon enfance. C’est une courte série d’une à deux minutes de seulement 21 épisodes. Série créée par Jean-Charles Meunier et diffusée pour la première fois en 1981, on y voit deux personnages et plus rarement plusieurs personnages se disputer comme des chiffonniers un cocotier en plein désert.

Mais le plus simple, c’est de prendre un épisode, l’avant dernier de la série. Oui, c’est franchement du WTF de compétition 🙂

Mais on peut encore tomber dans un WTF plus important. Chapi Chapo série d’animation en image par image en est la preuve.

Continuer la lecture de « Mémoires télévisuelles d’un enfant des années 1970, épisode 28 : Cocoshaker et Chapi Chapo, les plaisirs régressifs 😉 »

En vrac’ mercurien.

Un rapide en vrac’ mixte de milieu de semaine. Avec 24 heures de retard, en ce 11 janvier 2017, je souhaite un bon cinquième anniversaire à… Free Mobile. Et oui, déjà 5 ans que ma note mensuelle de téléphonie portable était divisée par deux voire trois les mois les plus gourmands. Merci au Figaro pour cet article aux commentaires d’anthologie 🙂

Aux dernières nouvelles, 12 millions de lignes ouvertes chez Free Mobile en un peu plus de 4 ans, les cassandres qui promettaient un échec monstrueux au nouvel entrant se sont plantés en beauté. Bref, passons aux liens en vrac’ de cet article.

Commençons par le logiciel libre :

Côté musique et livre ?

Voila, c’est tout pour aujourd’hui et bonne journée.

Youtube, ce n’est pas que Cyprien et Squeezie, partie 2.

En novembre 2016, j’avais listé une partie des chaînes Youtube que je suis plus ou moins assidument. Voici une partie deux, un peu tardive dans sa publication.

Comme pour la première partie, c’est pas désordre plus ou moins flagrant. Mais je vais commencer par deux chaînes anglophones que je suis et qui me parlent.

  • Good Game ArrrCee – GGRC est une chaîne consacré au jeu, et spécialement à du rétrogaming. J’adore sa série « The Quake Grave » où l’on retrouve des niveaux pour le FPS de 1996. Évidemment, la chaîne ne peut s’apprécier que si l’on comprend l’anglais assez bien.
  • Toujours dans la nostalgie, la chaîne « The 8-bit guy » est présenté par un passionné des technologies des années 1980-1990. Rien que le générique avec un Commodore C64 en action vaut le détour. Encore une fois, un bon niveau d’anglais est conseillé.

Revenons aux chaînes francophones que je n’ai pas cité dans le précédent article. Il y en a un petit paquet et dans tous les domaines 🙂

Continuer la lecture de « Youtube, ce n’est pas que Cyprien et Squeezie, partie 2. »

Confession d’un amateur de musique, épisode 8 : ma découverte du post-rock avec Mono.

Note préliminaire : en réalité, c’est le 7ième épisode, l’épisode 6 n’ayant jamais existé. Mea culpa !

Une de mes plus grosse découverte en terme de musique, en dehors du metal, c’est le post-rock. C’est quoi le post-rock ? Dixit wikipedia :

Le post-rock est un sous-genre musical du rock à tendance expérimentale et qui intègre des caractéristiques inspirées du rock alternatif, de l’art rock et de la musique électronique.

C’est un mouvement né à la fin des années 1980, dont les influences principales sont à compter dans l’ambient, le rock progressif, le krautrock, le jazz, le space rock, le shoegaze ou encore le post-punk. Sacré mélange, faut-il préciser.

J’ai été déniaisé dans ce domaine via un partage sur google plus – vous savez le réseau social fantôme – et un extrait du concert d’un des monstres actuels dans le domaine, Mono.

Ce n’est pas l’extrait ci-après, mais imaginez quand vous découvrez cela… Ça décalamine les cages à miel.

Continuer la lecture de « Confession d’un amateur de musique, épisode 8 : ma découverte du post-rock avec Mono. »

En vrac’ de fin de semaine.

Premier en vrac’ de fin de semaine de 2017. Espérons que l’année soit moins pire que nombre de personnes l’escompte !

Quoiqu’après mon téléphone portable, c’est au tour de ma FreeBox de rendre petit à petit l’âme. Billet écrit en utilisant mon smartphone en mode partage de connexion. Une impression de déjà-vu…

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté livres ? Patrick Valverde a sorti la version papier de son roman « Au coeur d’un homme » chez Amazon. J’en avais parlé fin novembre 2016 dans sa version électronique.

Côté culture autre que livresque ?

Bonne fin de semaine !

Puisque durant des semaines on va casser les salauds de pauvres, autant parler de la pauvreté de l’intérieur…

La campagne présidentielle de 2017 sera une de celles où les salauds de pauvres, celles et ceux qui survivent des minimas sociaux, que ce soit le RSA, l’AAH ou encore les personnes indemnisées par Pole-Emploi seront une cible de choix de la part des différents partis politiques. Je m’étais promis de ne faire aucun billet lié à la politique. Celui-ci sera donc la seule exception.

Avant qu’on crie au misérabilisme, c’est une volonté de pousser un coup de gueule sur l’hypocrisie d’une partie de la population, quelle que soit son encartage politique.

Étant moi-même un salaud de pauvre, qui va utiliser une partie de ses économies pour lancer son projet professionnel, j’ai donc décidé de jouer la transparence. Pour mémoire, le seuil de pauvreté est situé au minimum à 840€ par mois en terme de revenu.

Donc, étant bénéficiaire du RSA socle amputé d’un forfait lié au versement d’une allocation logement, je touche royalement pour la RSA socle la somme de 463,95€. En effet, 64,22€ sont enlevés du montant officiel pour une personne seule logée en dehors d’un cadre familial.

Continuer la lecture de « Puisque durant des semaines on va casser les salauds de pauvres, autant parler de la pauvreté de l’intérieur… »

« Les loges du mal » : quand un roman policier nous plonge dans les coulisses du théâtre.

Vous le savez, je suis difficile en terme de roman policier. Je trouve que c’est souvent un genre surfait avec des livres dont on connait déjà la conclusion alors qu’on en est uniquement au premier quart. Du moins, c’est vrai la plupart du temps.

Mais il est toujours des exceptions qui confirment la règle, et le roman d’Enzo Bartoli en est la preuve. J’ai pu recevoir un exemplaire dédicacé en cadeau via l’opération proposée par Agnès de Destination Passions où certain(e)s auteur(e)s ne semblent pas avoir été des plus coopératifs. Mais, j’ai décidé de ne pas me mettre à nouveau à dos le monde des bisounours de l’auto-édition.

J’avoue que j’avais été intrigué par le sujet : un acteur de théâtre ayant réussi sa carrière est retrouvé mort égorgé, avec des éléments qui n’ont rien à faire dans le monde du théâtre, surtout à quelques minutes d’une représentation. Un monde où la superstition reigne en tyran… Ne serait que pour les couleurs ou encore les messages d’encouragement…

Continuer la lecture de « « Les loges du mal » : quand un roman policier nous plonge dans les coulisses du théâtre. »

En vrac’ mercurien.

Un rapide en vrac’ mixte de milieu de semaine. Le premier de 2017. Essayons de partir d’un bon pied, cette fois !

Commençons par le logiciel libre :

Côté musique et livre ?

Voila, c’est tout pour aujourd’hui et bonne journée.

Guide d’installation d’Archlinux, version de janvier 2017.

Voici la trente-neuvième version du tutoriel pour installer une Archlinux, que ce soit avec une machine virtuelle, utilisant un Bios ou un circuit UEFI. Cette version rend obsolète celle de décembre 2016.

Et bonne année 2017, tant que j’y pense 🙂

Pour les captures d’écran, je suis parti d’une image ISO intermédiaire créée avec l’outil Archiso, au moment où j’envoie l’article en ligne, le 1er janvier vers 10 h 10 du matin, l’ISO de janvier 2017 n’est pas encore disponible. Merci à Adrien de Linuxtricks pour quelques retours qui ont permis d’alléger un brin les lignes de commandes 🙂

Côté environnements : Gnome 3.22.2, Plasma 5.8.3, Xfce 4.12.0, Cinnamon 3.2.7 et Mate-Desktop 1.16.1 (en version gtk3 désormais). Le Deepin Desktop Environment a été enlevé. Il sera remis quand les traductions autres que l’anglais seront disponibles. Cf le bug https://bugs.archlinux.org/task/51627. À sa place Budgie Desktop est disponible.

Saluons aussi l’arrivée du noyau Linux 4.8.13.

NB : si vous voulez faire une installation avec l’UEFI, il faut utiliser cgdisk, gfdisk ou gparted, et créer un partitionnement GPT. Sinon, ça plantera !

Ce n’est pas un tutoriel à suivre au pied de la lettre, mais une base pour se dégrossir. Le fichier au format zip contient :

  • La version odt
  • La version pdf
  • La version ePub
  • La version mobi (pour Kindle)

Le guide en question est sous licence CC-BY-SA 4.0 à compter du mois de mai 2016.

Bonne lecture et n’hésitez pas à me faire des retours en cas de coquilles !